Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2021] --- Tout va bien, on coule normalement ---

09 juillet 2008

Ma remorque #3 : J'ai acheté un mammouth (fin)

Si vous en avez manqué un bout

La remorque est là devant moi.
Chu tout zému.

A l'origine, elle est prévu pour être attelé à ma bicyclette.
Qui dit attelé dit attelage.

Penchons nous sur l'attelage.
Il est là entre mes main.
Une jolie pièce.

A priori, je vais pouvoir l'installer sur mon porte bagage
sans que cela ne change mes habitudes.
C'est un bon point.

Bon. Tout est là.

Jean Loup (Le directeur) jette un œil à l'ensemble.

Je vois dans son regard qu'il y a un problème.

Je ne le laisse pas tout seul et je lui ouvre la porte:
Y'a un problème ?
demande-je en tentant de ne pas craquer.

Oui. Y'a un problème.
Il manque une pièce pour que l'attelage soit complet.


En moi: je vais bien, tout va bien.

Attendez. Je reviens. Qui dit le gars.

Il part.
tic
tac
tic
tac
etc...

Il revient.

l
e
s

m
a
i
n
s

v
i
d
e
s

J'ai pas.

A mon regard, il se doute que je ne suis pas très content.

Pendant son absence, j'ai comparé les deux sacs.
Je suis devant celui que j'ai commandé
et celui qu'il a fait venir parce que 'on en avait un peu parler.

Le premier est beau et cher.
Après une étude vite fait, il s'avère plus petit
et beaucoup moins pratique que le second.
Celui là est moins beau,
mais fait 4 litres de plus en contenance,
il est isotherme et impérméable.
Son système de fermeture est plus simple et plus pratique.

Je'm'tate.

Bon aller.
J'vais pas coucher là.
Je tranche.

Je me tourne vers Jean Loup et lui lance:
Tant pis. on va avancé quand même.
Je prends le sac bleu (le second) et pour le bout d'attelage,
vous me faites venir ça rapidement et on conclut l'affaire.

Voilà mon Jean loup soulagé.
Il calcule.
Ça fait 266€. me dit-il.
Je trainaille en lui faisant comprendre que,
quand même il pourrait faire un petit geste sans trop lui dire,
mais il n'en est rien.
Je paye en deux fois comme prévu lors de ma première visite.
Je récupère l'engin et je sors avec une promesse d'un coup de fil dés qu'ils auront la pièce.
Je suis tranquille.
Je n'aurais pas ma remorque
au moment de partir en vacances à cause de cela.

Quand même, je suis content de la bête
dont voici la première photo en sortant du magasin.

Remorque01

La photo est prise à l'arrache pour le MMS de Madame Fredo.
Ben oui. Il faut bien que je la tienne au courant la petite.
C'est quand même elle qui se tape toutes mes lubies.
Demandez lui, à elle, si c'est facile tous les jours.

Voilà pour l'achat.

La suite, c'est par là...

* Mammouth c'est le nom du sac. Ca s'écrit Mammut.

Posté par Thygo à 07:40 - Vélotaf - Commentaires [ 3] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur Ma remorque #3 : J'ai acheté un mammouth (fin)

  • t'aurais du insisté un peu pour la réduc. la moue déconfite ca ne marche jamais. l'exprimer fonctionner plus d'une fois sur deux !

    Posté par Flo, 09 juillet 2008 à 11:13 | | Répondre
  • Belle bête mais quand même ça sera beaucoup mieux quand tu pourras l'accrocher à ton vélo, hi!hi!hi!
    Non, je ne me moque pas ! Non, non,non!

    Posté par vivement, 09 juillet 2008 à 23:10 | | Répondre
  • Waouh !!!!!!!
    ))))
    C'est vrai qu'en insistant un peu t'aurais pu avoir un truc.... Mr Bibou est très fort pour ça moi j'ose jamais.

    Posté par BIBOUNETTE, 12 juillet 2008 à 09:28 | | Répondre
Nouveau commentaire