Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2016] --- RACINES: Elle s'en est allée en novembre 2016 et je ne m'y fais pas. -- DIPLÔME: En route pour être apprenti géobiologue en mai et maitre Reiki en juillet. ---

11 février 2016

L'attente

Il est 8h du matin.
Oh il y a bien longtemps qu'elle est réveillée,
mais, elle a le temps.

Elle attend.

Elle sort du lit, péniblement,
son corps devenu trop lourd avec le temps.
Encore une journée.

Mais pourquoi elle ?

 Elle sort de sa chambre.
Elle entend.
Elle entend encore le tic tac inexorable de
ce vieux carillon qui l'aura suivi presque toute sa vie .

Elle attend.

Elle entend encore le gazouillis
de ses deux sereins dans leur cage.
Elle les aime bien ces deux oiseaux là.
Ça met un peu de vie dans, cette si longue
et interminable attente.
9h le petit déjeuner est bouclé.

Elle attend.

Elle attend sa coiffeuse en écoutant les dernières
info du grouillement et de l'hystérie qu'est devenue la vie du dehors
9h31. La coiffeuse est en retard.

Elle attend

On avait dit 9h30.
10h les bigoudis, sur la tête les deux femmes papotent.
De tout, de rien de cette si longue attente.
Discours que la femme coiffante entend depuis bien longtemps.
Tic tac, tic tac.

12h. l'une de ses filles lui a préparé son repas hier soir.
Elle ne sait plus Faire. Elle ne peut plus faire.
Alors elle réchauffe.

Elle attend.

13h. Installée dans son canapé devant sa grande télé,
elle somnole.

Elle attend.

Elle attend aussi cette fille, la petite dernière,
qui vient chaque jour par prendre des nouvelles
qui n'existent plus et faire quelques tâches ménagères
qu'elle ne peut plus Faire.

Elle attend.

EIle pense parfois à sa vie.
Cette vie bien remplie, avant, et bien trop longue aujourd'hui .
Cette vie ou elle aura vu partir bien trop de gens.
Son mari, son fiIs, ses gendres, quelques amis.

Mais pourquoi pas elle ?

Elle trouve tellement ça injuste quelle en veut à dieu lui même.
En ce dieu au quel elle ne dit plus croire, à cause
de cette trop longue pénitence qu'il lui inflige.

Elle a la vie en overdose.
Elle veut partir.

Partir enfin pour la sérénité éternelle.

Posté par Thygo à 07:00 - Le fil de l'eau - Commentaires [ 17] - Permalien [ #]
Tags : ,

Commentaires sur L'attente

    Ton texte est fort ! Oui, parfois la vie semble si longue à la fin ... pourtant elle a semblé si courte quand on n'avait pas le temps... Et puis d'autres voient l'heure arriver et ils ont encore tellement de projets dans la tête et le corps qui ne suit plus toujours, qu'ils sont tristes, si tristes de ne pas avoir pu faire les choses avant... Et puis je pense encore à d'autres personnes dont personne ne s'occupe, dont personne ne prend de nouvelles, pourtant elle a trois fils !

    Posté par Vi revolte, 11 février 2016 à 13:12 | | Répondre
    • C'est pour cela qu'il faut apprécier chaque instant.

      Posté par Thygo, 12 février 2016 à 08:25 | | Répondre
  • Dommage que temps de personnes âgées est "trop" de temps libre, quand d'autres passent leur temps à courir après le temps...
    ton texte me fais penser à un mix de "la vie par procuration" https://www.youtube.com/watch?v=cQUcEd2rvo4 et "la centenaire" https://www.youtube.com/watch?v=PHXjaDs3OHI
    en tout cas, beau texte, même si plutôt triste

    Posté par Nostradamiss, 11 février 2016 à 13:23 | | Répondre
    • Merci Nostradamiss. Je suis surpris des fautes d'orthographe que tu nous as fait sur ce coup là. Ça ne te ressemble pas. Tu es malade lol.

      Posté par Thygo, 12 février 2016 à 08:27 | | Répondre
      • d'un j'ai jamais été douée pour écrire correctement le français,
        de deux, je suis régulièrement limité à une main (gauche le plus souvent, alors que je suis droitière),voir un index, cause de bébé das les bras (vive l'allaitement)
        de trois, j'ai clavier (et un ordi de manière plus générale) capricieux, qui me "mange" des lettres...
        Bon, ok, je reconnais à me relire que y'en a une énorme (si même moi je la voit!!) que n'explique ni le 2 ni le 3... mais peut-être la fuite de mon seul neurone vers Nostradamini !!

        Posté par Nostradamiss, 12 février 2016 à 19:15 | | Répondre
        • C'est vrai que ces mômes nous prennent beaucoup d'énergie. Bon mais rien de grave. Je n'avais jamais vu, dans ton blog, ce genre d'égarement et ça m'a interpelé. Je suis loin du zéro déchets autant que du zéro fautes.

          Posté par Thygo, 12 février 2016 à 21:50 | | Répondre
  • J'aime bien !

    Posté par Mariette, 11 février 2016 à 18:17 | | Répondre
    • T'es chiante avec ta pudeur. Tu peux pas dire que tu as vraiment aimé ? lol

      Posté par Thygo, 12 février 2016 à 08:28 | | Répondre
      • Je sais pas faire... Pas en ce moment...
        (Ca te va comme réponse pudique ?)

        Posté par Mariette, 12 février 2016 à 09:38 | | Répondre
        • ça me va. Je voulais juste te bousculer un peu

          Posté par Thygo, 12 février 2016 à 13:23 | | Répondre
  • Heureusement qu'elle sort encore un peu parfois, faire une belote, un loto avec ses filles, car ses journées à la maison doivent être très longues...
    C'est peut-être un peu égoïste de ma part mais je n'ai pas envie qu'elle nous quitte Grand-Mère !

    Posté par Chantal, 11 février 2016 à 23:36 | | Répondre
    • J'ai visiblement mis dans le mille. Je suis comme toi ma belle Chantal. Je n'ai pas envie de voir disparaître les racines de ma vie, même si je ne les visites pas assez, ces racines.

      Posté par Thygo, 12 février 2016 à 08:29 | | Répondre
  • Très beau et très touchant....

    Posté par manoudanslaforet, 15 février 2016 à 09:45 | | Répondre
  • C'est bien le problème des anciens, on les aime de loin.

    Posté par heure-bleue, 06 mars 2016 à 19:43 | | Répondre
    • C'est malheureusement très vrai, heure-bleue. Moi je ne la vois que peu souvent. Je dois bien l'avouer. Mais ces derniers temps, nous avons vécu de supers moments.

      Posté par Thygo, 06 mars 2016 à 21:45 | | Répondre
  • ton texte est magnifique, peut etre que lorsque je ne pourrai plus ni lire, dessiner broder, peindre marcher, photographier ....... j'attendrai aussi ....

    Posté par maevina, 16 mars 2016 à 09:01 | | Répondre
Nouveau commentaire