Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

25 avril 2020

Le con qu'ombre masqué

Recule toi un peu de ton écran, je vais crier: J'EN AI MARRRRRREEEEEEEE. Je suis fatigué de ces histoires de masques: Il faut du tissu, pas du tissu, des spéciaux, des pas spéciaux, des jetables, des pas jetables, c'est efficace, c'est inefficace, c'est obligatoire, c'est pas obligatoire. SSSSSTTTOOOOPPPPPEEEEUUUUUU Ça y'est. Tu peux revenir. Je vais tenter de ne plus crier. Ma position (à part d'être assise dans mon canapé à écrire des conneries), c'est que je n'en porterais pas, aussi longtemps que je le pourrais et que... [Lire la suite]
Posté par Thygo à 19:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 avril 2020

Pause grâce au KO-vide

Il est 6h35, nous sommes le 10 avril 2020:Je suis devant mon ordi, depuis un peu plus de 35 minutes pour télé-travailler. Je n'ai jamais télé-travailler de ma vie. Je ne pensais pas que c'était possible pour moi et, finalement, ça l 'est. Après ma journée de travail, je mangerai avec ma douce compagne, des plats que j'ai cuisiné. Nous discuterons paisiblement. Puis, nous nous installerons sur notre balcon ouest pour prendre un peu l'air. Elle, contemplera la vue. Vue qui n'est pas extraordinaire, mais... [Lire la suite]
Posté par Thygo à 07:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2020

Vibrons ma soeur

Comme toi, je suis fermé chez moi depuis bientôt trois semaines. Pas comme toi, je suis énergéticien. Remarque, je m'avance peut être un peu, parce que je ne suis pas le seul à travailler les corps énergétiques et heureusement. Pour poser les bases, et me la péter à mort, je suis maître (oui môssieur, mâdâme) praticien en Reiki Usui, praticien niveau I et II en Reiki Karuna, bio-énergéticien et géobiologue (si tu veux en savoir un peu plus, je te propose de cliquer sur le joli nom, que j'ai donné à ma micro-boite: Terraciel). ... [Lire la suite]
Posté par Thygo à 07:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
25 mars 2020

Con finé

Oui oui. Je vais te parler confinement. Ça va te changer hein? J'ai tenté un jeu de mot, en lien avec celles et ceux qui font de la merde (pardon mais il n'y a pas d'autres mots) et qui brave les interdits et sortent pour un oui ou pour un non.  Ça c'est pour le côté négatif de l'affaire et la petite colère du jour. Mais sinon! T'as entendu autour de toi? Non?  Mais si! Prend ton écran avec toi, file vers une fenêtre. Ouvre la fenêtre. Écoute. Cui cui cui. pchhhhhh... rien quoi. Pas de bruit. T'avais remarqué? Moi... [Lire la suite]
Posté par Thygo à 07:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mars 2020

Conoravirus et pensées négatives

Ce matin, j'ai fait comme toi: Je suis allé voter. Comment ça tu n'y es pas allé? mmm? Heureusement, en France, nous avons le choix et c'est pas moi qui  vais te jeter la pierre. C'est toujours un exercice compliqué pour moi. Mais c'est fait. En chemin, j'ai croisé deux trois personnes (Je suis une figure du quartier. Éh ouai).La conversation: Le virus. Discours avec une mine abattue, emprunt, de catastrophisme. Certes. L'heure est grave. A répandre ce genre de discours, on alimente le mal être. On se complaît dans la... [Lire la suite]
Posté par Thygo à 11:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2020

80 pour quoi ?

Il faut quand même que je te dise. Que je te dise pourquoi je vais me remettre à te raconter ma vie ici. Je suis sûr que tu n'en dors plus, depuis que j'ai annoncé ce coup de tonnerre dans la blogosphère. Si tu as l'habitude de traîner par là, tu dois savoir que j'ai un mode de vie, disons, respectueux. Qu'avec Madame Fredo, on tend à une vie minimaliste depuis que nous sommes ensemble, dans le nid (Non. Nous ne vivons pas dans les arbres. Pas encore. C'est juste le nom que nous donnons à l'appartement que nous avons acheté... [Lire la suite]

23 février 2020

Le fil de l'eau coule toujours

Bonjour aux rescapées du coin. J'ai délaissé ce blog en friche, depuis presque deux ans. Ce sont deux ans d'errance d'écriture. J'aimais bien écrire ici. J'ai pris l'habitude d'écrire sur mon mur facebook, mais c'est pas pareil. Et puis ça disparait sur facebook. De plus, il se passe pas mal  de chose dans ma vie en ce moment. Des choses qui méritent peut être que ça reste un peu dans la blogosphère. Le gars n'a pas perdu le boulard pour deux ronds, comme tu peux le lire. Je considère ce blog comme un peu l'historique de ma... [Lire la suite]
Posté par Thygo à 11:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 juillet 2018

J'ai mal entre les omoplates. Tu peux faire quelque chose?

Voici une scène qui s'est déroulée hier, vendredi 20 juillet 2018, et que j'ai bien aimé. Alors, je la partage avec toi si tu le veux bien. Ça parle de mes nouvelles pratiques. Si tu veux continuer à me suivre, il va falloir t'y faire. C'est tellement passionnant. Dans l'après midi, pendant que j'étais concentré sur mon métier principal, un collègue vient me voir, s'assois à côté de moi: - Thierry (Thierry c'est moi hein) ? - Oui ? - J'ai mal entre les omoplates à ne plus savoir comment me positionner et j'ai un mal de tête depuis... [Lire la suite]
Posté par Thygo à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 avril 2018

Ma fille sent des choses (Suite et fin.... peut être)

Nous y voilà. Peut être qu'a la fin de cette note tu auras le fin mot de l'histoire commencée ici. Peut être... Donc, j'interroge la maman: - Moi : Et tes petites? Comment elles se sentent? Elles dorment à présent? (t'as vu. J'ai fait un super raccord pour pas que tu te perdes). - Elle : C'est super. La toute petite ne fait plus de problème pour aller se coucher. Ça change la vie le soir. C'est un vrai bonheur. - Moi : Et la moins petite ? - Elle : C'est plus compliqué. Elle ne dort toujours pas. Ça n'a pas changer grand... [Lire la suite]
22 avril 2018

Ma fille sent des choses (Suite...)

Tu es impatient.e hein. Il faut savoir être patient. Apprendre à attendre avec gourmandise là suite. Rêver, imaginer, inventer. Remarque, je suis comme toi moi. Impatient. Impatient pour tout. Aller. Voici la suite de l'histoire que j'ai débuté ici. Donc, je me suis installé, nu, au fond de ma cave sombre, humide et suintante, des crânes humains posés ça et là, des bougies dont la cire traîne au pied, un corbeau posé sur l'épaule, une vieille marmite blobotant dans un coins, entre des étagères chargées de bocaux dont j'ai moi même... [Lire la suite]