Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

21 juillet 2018

J'ai mal entre les omoplates. Tu peux faire quelque chose?

Voici une scène qui s'est déroulée hier, vendredi 20 juillet 2018, et que j'ai bien aimé. Alors, je la partage avec toi si tu le veux bien. Ça parle de mes nouvelles pratiques. Si tu veux continuer à me suivre, il va falloir t'y faire. C'est tellement passionnant.

Dans l'après midi, pendant que j'étais concentré sur mon métier principal, un collègue vient me voir, s'assois à côté de moi:

- Thierry (Thierry c'est moi hein) ?

- Oui ?

- J'ai mal entre les omoplates à ne plus savoir comment me positionner et j'ai un mal de tête depuis trois jours je n'en peux plus. J'ai pris des médicaments, mais rien n'y fait. Tu ne pourrais pas faire quelque chose pour moi ?

- Ben je veux bien essayer. Je finis ce que je suis en train de faire et on y va.

- Ok.

Évidemment, en disant ça, j'ai déjà mon idée. C'est une des choses qui m'étonne dans mon évolution. C'est l'intuition qui s'est développée au moins pour ça. Les choses se dessinent au fur et à mesure du questionnement de la personne. Au moment ou on se quitte je ne suis pas certain de "guérir" la personne, mais je sais quels outils utiliser, dans la caisse qui est mise à ma disposition et que je n'ai pas fini de remplir.

Notre homme profite de ce temps pour aller prendre un café avec ses collègues.

Comme je me doute que mon demandeur est pollué par des énergies négatives (je suis toujours un peu sur la retenue quand je te parle de ça, parce que je ne sais pas ce que sont tes croyances, et j'ai pas envie, ni de te faire peur, ni de te bousculer avec ça, mais ça existe. Oui. Je suis un genre de Ghost buster, sauf que je n'ai pas, ni la voiture, ni l'équipement de cette équipe cinématographique), je teste la personne de mon bureau (C'est de la radisthésie ça. Du pendule quoi), tranquillou au milieu d'un open space. Alors, il n'est ni question de faire des incantations, nu, avec un clavier dans le derrière, ou de brûler une vierge ou un poulet qui passait par là. Tout ça est bien plus soft et discret.

Je trouve quelques énergies négatives (je vais encore me faire pourrir par mes consoeurs et maîtres, qui vont me dire qu'il ne faut pas appeler ça "négatives". Je vais bien arriver à me prendre un mauvais sort dans les dents moi). Je travaille et je dépollue mon collègue qui est, je le rappelle, tranquillement en train de boire son café avec ses potes, avec ses douleurs. Je te rappelle aussi que j'ai son accord. C'est important pour moi.

Je laisse mijoter tout ça tranquillou, puis je vais chercher mon souffreur au bout d'une demie-heure environ.

- Tu viens ? On va se mettre dans un bureau vide (Il faut bien que je trouve un petit coin tranquille. Je ne vais pas faire ça au milieu de la carré tout de même. Encore que moi, ça ne me dérangerait pas plus que ça, mais je suis au taff tout de même et mes supérieurs ne seraient pas super d'accord. Il ne me paie pas pour ça).

- Et sinon, tu as toujours mal entre les omoplates.

- Oui oui, affirme ma victime, avec force et conviction, en se dirigeant vers moi.

J'attends. Je connais ce genre de réaction. Si j'ai touché la cible, il va se passer un truc.
L'homme s'arrête (tu vois. Je te l'avais dit). S'interroge. Je vois des points d'interrogation dans ses yeux et des points d'exclamation tout autour de sa tête.

- Mais !!! Euh !!! Ben !!! Qu'est c't'as fait !!!??? T'as fait quelque chose !?? J'ai plus qu'une toute petite douleur !! Mais je te jure que j'avais super mal.

J'adore ce moment.

- Bon mais tu as toujours mal à la tête?

- Ah oui. La tête c'est l'enfer. Je n'en peux plus.

- Aller viens, dis-je en lui montrant le bureau.

Je sors le Reiki de ma boite à outil. Là encore, je sais déjà ce que je vais faire et ou je dois poser les mains.

Je commence par poser une main sur son front et l'autre derrière sa tête. Tic tac, tic tac. Trois minutes. Pfiouff. Je sens le barrage lâcher d'un coup. Ça y'est. L'énergie s'écoule. Je le sens entre mes mains. J'adore cette sensation. Je sens aussi mon gars se détendre, frissonner, s'allèger.

- Mais put.... c'est extraordinaire ton truc. J'aurais du venir te voir avant. Ça m'aurait évité des cachets et de la souffrance.

Je fais deux trois positions supplémentaires. Je bouche la faille (c'est une histoire de trou invisible dans l'aura. Je sais c'est chelou, mais je t'expliquerai ça au fur et à mesure des prochaines notes si tu ne me prends pas tout à fait pour un fou fini). Je lisse l'aura (Et tu crois que je ne t'ai pas vu lever les yeux au ciel ?).

- Voilà. C'est fini.

Le gars à retrouver le sourire, le calme et la quiétude, la vie.

- Merci infiniment. Je n'ai plus mal à la tête. J'ai encore un petit point léger dans le dos, mais c'est rien à côté de ce que c'était.

- Ta douleur va s'atténuer. Il faut un peu de temps. C'est normal (Tout est normal. Le gars a des douleurs, l'autre pose ses mains et y a plus de douleur. Normal quoi)

- Mais merci, merci, merci.

- Je suis là pour ça mon ami.

Si ça peut te rassurer, ami.e lect.rice.eur, même moi j'ai du mal à y croire.

Belle expérience pour nous deux.

Si t'en veux d'autre, dis le. J'en ai pas mal dans le genre et même des pires.

Posté par Thygo à 07:29 - Ésotérisme - Commentaires [ 0] - Permalien [ #]
Tags : , , ,

Commentaires sur J'ai mal entre les omoplates. Tu peux faire quelque chose?

Nouveau commentaire