Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2016] --- RACINES: Elle s'en est allée en novembre 2016 et je ne m'y fais pas. -- DIPLÔME: En route pour être apprenti géobiologue en mai et maitre Reiki en juillet. ---

14 septembre 2017

Reiki gratos

Alors voilà.
Pendant une réunion du conseil syndical de ma copro,
dans les allées, une mamy est venue sur la pointe de ses très vieux pieds
(43 ans et demi chacun)
pour faire une requête qui la chagrinait.
Je te passe le contenu de la requête qui n'apportera rien au récit.
Elle s'est excusée trois milliards de fois avant de poser la question.
Nous lui avons répondu.
Satisfaite et nous submergeant de merci,
elle s'est retournée pour repartir,
mais un petit bord de trottoir sournois la projeté par terre.
La face la première.
Elle est restée au sol, continuant à s'excuser, une double fracture au poignée.

Nous l'avons couverte, réconforté, et avons appelé les pompiers.
Et c'est le lendemain que je me suis dit que j'étais très c...
de ne pas avoir utilisé le Reiki pour au moins la soulagé un peu.
Et puis, mon petit ange gardien malin a passé son temps
à me turlupiner (j'aime bien ce mot), en me soufflant une idée:
"Et si tu lui faisais une ou deux séances de Reiki.
Comme ça. Gratos. Parce que tu peux le faire et tu veux le faire? mmmmm?"

Il est taquin celui-là.

Et donc, comme il n'y a pas de hasard, hier, j'ai croisé sa fille dans l'escalier.
Ça arrive, disons, une fois tous les..... jamais.
Comme je suis un voisin très sympathique et avenant,
je demande des nouvelles de ma voisine et de sa maman.
Elles habitent toutes les deux dans mon immeuble.
Et puis je me lance. Je me présente en tant que maître Reiki.
Ouai. Je sais. Ça claque à mort.
Et propose mes services de façon tout à fait gracieuse pour sa maman.
Les yeux de mon interlocutrice. C'est acté.
Ça va se faire quand elle reviendra de l'hopital.
Je fais ce que je dois faire et je suis là ou je dois être.

Posté par Thygo à 07:36 - Ésotérisme - Commentaires [ 7] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur Reiki gratos

    Tu fais ce que tu dois faire et tu es là où tu dois être car tu es un Sauveur, c'est ton rôle sur Terre, c'est pour cela que tu es né.

    Posté par Cristophe, 14 septembre 2017 à 08:09 | | Répondre
    • Sauveur!!! C'est bien trop pour ma petite personne. Je ne sais pas si je suis né pour ça, mais ces pratiques me remplissent de joie.
      Mais c'est un joli commentaire en tout cas.

      Posté par Thygo, 14 septembre 2017 à 16:48 | | Répondre
  • Je ne comprends même pas l'utilisation du terme "gratos" en fait... J'ai un problème avec ces dons qui ne nous coute rien mis à part du temps et leur "facturation" dans ce monde moderne... mais c'est un vaste débat... et puis c'est la seule façon je crois de pouvoir proposer notre aide à ceux qui ne nous sont pas proche...

    Posté par Mariette, 14 septembre 2017 à 14:31 | | Répondre
    • Gratos a deux significations pour le coup. Gratos parce que cette personne ne m'a rien demandé. C'est moi qui fait le pas.
      Gratos parce qu'effectivement, je ne demanderai pas d'argent. Dans ce monde moderne, pour devenir maitre Reiki, géobiologue et bioénergéticien, on te demande de l'argent. A un moment il faut que les vases communiquent.
      Et, l'échange d'argent est aussi un flux énergétique. J'ai compris il y a peu qu'une personne qui payait mes soins, serait plus à même d'être sur la voie de la guérison, qu'une personne qui reçoit ces soins gratuitement.
      Et puis, il n'est pas impossible que je monte ma petite entreprise. Quand l'argent rentre, il ressort pour du matériel, de la formation, des locaux etc. Un flux permanent pour le bien de tous. C'est un peu utopique, mais c'est comme ça que je vois les choses aujourd'hui.

      Les gens qui nous donnent de la nourriture nous demande de l'argent en retour, alors que la nourriture est fondamentale à notre vie. Dans ce cas là aussi, cela devrait être gratuit? Non?

      Le débat est ouvert et je sais que tu seras intarissable.

      Posté par Thygo, 14 septembre 2017 à 16:54 | | Répondre
      • Il fut un temps où la nourriture était gratuite, où l'on vivait en tribus et ces tribus se souciaient de chacun des êtres qui composaient cette tribu. Tout allait bien, personne n'était seul au monde, la tribu faisait en sorte que tout le monde vive bien. Lorsqu'il fallait manger on partait chasser et cueillir, lorsqu'on n'avait plus faim on passait le temps ensemble. Et puis, un jour, quelqu'un a commencé à cultiver, il avait trop de nourriture et a commencé à la vendre au lieu de la donner, les premières tribu ont trouvé étrange de travailler trop pour produire de la nourriture dont on n'a pas besoin en grosse quantité, eux, allaient chercher la nourriture lorsqu'ils en avaient besoin. mais le modèle de ceux qui prennent a fini par devenir le modèle le plus courant, on s'est isolé, on n'a plus su vivre en autosuffisance, on a eu besoin de ceux qui prennent pour vivre et le cercle vicieux a commencé. On produit des marchandises et on les vend et comme on veut toujours plus on continue de produire on fabrique des besoins et la boucle est bouclée. Oui, il fut un temps où la nourriture était gratuite ! Elle l'est toujours pour les animaux ( Même si l'homme fait en sorte de la détruire petit à petit et qu'il détruit en même temps les espèces....)

        Posté par Vi revolte, 17 septembre 2017 à 20:07 | | Répondre
        • Le cercle est bien vicieux et il est difficile de le rompre dans notre mode de fonctionnement.
          Mais de temps en temps, on peut le faire.

          Posté par Thygo, 19 septembre 2017 à 08:57 | | Répondre
  • Suite l'histoire: Hier soir je suis monté voir la fille de mon accidentée pour prendre rendez-vous. ça sera mercredi prochain. La mamy est ravie qu'on s'occupe d'elle d'après sa fille, mais est traumatisé par cette aventure pour faire ça avant.

    Posté par Thygo, 19 septembre 2017 à 08:57 | | Répondre
Nouveau commentaire