Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2016] --- RACINES: Elle s'en est allée en novembre 2016 et je ne m'y fais pas. -- DIPLÔME: En route pour être apprenti géobiologue en mai et maitre Reiki en juillet. ---

11 décembre 2016

Fin de l'attente

Ce blog ne serait pas complet si je ne faisais
pas un petit mot sur la disparition de ma grand mère.
Cet événement a eu lieu le mercredi 23 novembre 2016.

Nous avions fêté ses quatre vingt quinze ans, un mois tout juste auparavant.

Notre grand mère est parti... enfin.
Je dis notre grand mère, parce qu'en quittant cette terre,
elle a laissé derrière elle beaucoup d'orphelins.
Je dis "enfin" parce qu'elle me l'avait dit et je l'avait retranscrit
avec mes mots dans le texte que tu peux lire ici.

Une page se tourne pour notre famille.
C'était elle la pierre angulaire. 
Elle qui nous rassemblait encore.
Elle que nous aimions toutes et tous.

Oh. Elle n'a rien fait pour ça.
Elle était juste là.
Elle en a élevé certain, comme elle a pu.
Des fois à coup de martinet, des fois à coup de balais, mais elle nous aimait.
Elle ne nous le disait pas. 
Elle ne savait pas dire ces choses là.

Il n'empêche qu'en ce mardi 29 novembre 2016,
nous étions toutes et tous là pour l'accompagner,
le costume sombre, le coeur en berne et la larme à l'âme.

Pour la première fois de ma vie, je me suis levé
dans une église pour aller lire un texte au pupitre.
C'est pas pour moi. C'est pour les croyants.

Je ne pensais pas faire ça un jour.
C'est une cousine qui m'y a poussé et elle a bien fait.
J'ai hésité et puis je me suis dit que je lui devais bien ça.
J'avais réécrit les paroles de Dirty Old Town pour ses quatre vingts ans.
On lui avait chanté avec mon frère.
Tout ça, très improvisé.
J'avais imprimé ce texte sur une jolie feuille.
L'avais encadré et lui avait offert.
Il est resté quinze ans bien en vu sur le meuble de sa cuisine.
Elle aurait aimé "L'attente".
C'est certain.

Egoiste. Je te garde au fond de moi.
A côté de mon père qui tu as rejoins.
Rejoint aussi, ton mari, ton fils, tes gendres, tes amis.

Je suis vide et triste, mais je sais que tu m'aimes.
Tu me l'as dit le 30 novembre 2016.

Aujourd'hui, toi tu rayonnes. 
Tu baignes dans une liberté et un bonheur que tu mérites.
Je le sais.
On me l'a dit.

Posté par Thygo à 17:31 - Le fil de l'eau - Commentaires [ 7] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur Fin de l'attente

    J'ai des frissons en lisant ce texte.
    C'était mon arrière grand mère, je l'ai très peu connu.
    Je pense que ces mots retransmettent tout ce qu'elle était, et tout ce qu'elle restera.
    Je n'attendrai pas des années pour te le dire. Je t'aime papa.

    Posté par petit bouchon, 11 décembre 2016 à 20:27 | | Répondre
  • Et voilà mes larmes coulent encore... Mais c'est beau tout ce que tu dis, j'espère qu'elle est bien là où elle est ma Petite Grand-Mère...
    Bisous

    Posté par Chantal, 12 décembre 2016 à 09:32 | | Répondre
  • Un bien bel hommage ! je n'ai pas eu de grand-mère, malheureusement, je crois que ça m'a manqué...

    Posté par Vi revolte, 13 décembre 2016 à 18:30 | | Répondre
  • Merci les filles

    Posté par Thygo, 14 décembre 2016 à 08:12 | | Répondre
  • Je ne peux que partager... d'autant plus que ce week-end, nous avons dit adieu au dernier arrière Grand-Père de Nostradamini... le deuxième à partir depuis sa naissance

    Posté par Nostradamiss, 15 décembre 2016 à 22:33 | | Répondre
  • Bel hommage....

    Posté par manoudanslaforet, 16 décembre 2016 à 09:00 | | Répondre
Nouveau commentaire