Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 22/10/2017] --- MINIBOITE: Le reiki, la géobiologie, la bioénergétique: Et pourquoi pas en faire une petite activité? ---

20 août 2016

Rencontre d'un super type


Sans doute, l'histoire qui suit peut déranger certaines personnes
de mon entourage qui risque de penser
que je suis en train de me perdre sur des chemins un peu chelous.
Sans doute.
Mais c'est mon choix.
Je me suis bridé un maximum ces temps-ci,
en évitant d'écrire ici ce que je vivais en ce moment.

Résultat des courses, je n'écris plus rien ici, alors que j'adore ça.

Donc, je t'avertis: On change un peu de direction.
On risque de lâcher un peu le rationnel.
Je t'invite quand même à continuer de jeter
un oeil curieux sur ce que je pourrais raconter ici.
Ça coûte rien, et puis, au minimum,
ça peut te faire hocher la tête et te tirer un sourire, va savoir.
Je t'invite aussi à laisser des commentaires,
même si t'es pas super réceptif à l'affaire.
L'échange est toujours le bienvenu sur le fil de l'eau.
Voici donc, une petite histoire de méditation
toute fraîche avec une belle rencontre à la clé.
Ouvre tes chakras et laisse toi faire.

Ce matin, nu au milieu de mon salon,
installé sur mon coussin de méditation,
une bougie pourpre devant moi,
de la musique zen dans les oreilles,
j'ai médité.

Quel intérêt me diras-tu?
Ben attend, je vais te raconter.

Donc, me voilà installé dans la position du lotus.
(Oui. Malgré mon grand âge, c'est encore possible.
Comme quoi, tu n'as pas à désespérer tout de suite,
tu as encore du temps, dans la mesure ou tu es un peu plus jeune que moi.)

Cette méditation s'est bien déroulée.
De bons ressentis.
Beaucoup de bien être.
Je m'octroie une vingtaine de minutes en règle générale.
Le dong de la vingtième minute retentit.

Rooh, mais comme je suis bien.
(Tu devrais essayé la méditation. Tu pourrais être surpris.)

Et puis, me vient un flash.
Rien à voir avec un hypothétique excès de vitesse de méditation.
Ne sois pas si terre à terre.
Et si j'en profitais pour faire un petit coucou à mon popa?
(Et c'est là que tu te dis que j'ai lâché la rampe. Ne mens pas, je le sens bien).

Disparition de ce fameux popa qui atteint l'âge de la maturité.
Je retourne alors dans ma tête.
Paisible.
Un sourire se dessine sur mon visage.
Je flotte.
Et là. Baam.
Un énorme frisson apparaît en haut de mon crâne,
et descend tranquillement jusqu'en bas,
en me balayant bien l'échine au passage.
Comme si j'avais enfilé un vêtement.
Un vêtement qui doit me tenir chaud pour la suite de ma vie.
J'ai entrouvert une porte.
C'est sur.
J'irai jeter un oeil derrière.
Mon père m'y attend. Souriant.
C'est certain.
On a des trucs à se dire.
Enfin.

Posté par Thygo à 06:52 - Ésotérisme - Commentaires [ 6] - Permalien [ #]
Tags : , ,

Commentaires sur Rencontre d'un super type

    Tu me fais penser à ce haïkitus d'Ignatus :

    La veste de mon père
    Je la mets
    Et je le sens jeune

    Posté par Cristophe, 21 août 2016 à 07:01 | | Répondre
    • Outch. Je ne connais pas ce dont tu parles. Je vais me pencher sur cet homme pour au moins savoir de quoi tu parles.

      Posté par Thygo, 21 août 2016 à 16:17 | | Répondre
  • Ben, respect ! j'admire ta zénitude ! j'admire ton chemin ! je n'ai qu'une chose à te dire : " continue comme ça !" l'important est de se sentir bien ! Ce qui n'est vraiment pas mon cas mais alors pas du tout mon acs en ce moment ..... je devrais peut-être essayer de méditer...

    Posté par Vi revolte, 22 août 2016 à 11:35 | | Répondre
    • C'est un chemin un peu difficile à suivre, mais tellement intéressant et riche en découverte.

      Posté par Thygo, 25 août 2016 à 09:33 | | Répondre
  • Très intéressante ton aventure, j'attends la suite 😱
    Bisous.

    Posté par Chantal, 25 août 2016 à 09:21 | | Répondre
    • Difficile de tout écrire ici. Ça pourrait en déranger certain(e)s. Je ne souhaite pas ça. Mais on pourra en discuter quand nous nous croiserons.

      Posté par Thygo, 25 août 2016 à 09:33 | | Répondre
Nouveau commentaire