Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

13 septembre 2015

Fondant chocolat...... courgette

 T'as lu le titre?

Oui?

Je te vois avec des points d'interrogation dans les yeux.
C'est vrai qu'il y a de quoi.

Hier soir, je rentre au nid.
Je n'ai pas vu Madame Fredo depuis quelques jours.
Elle est là, paisible dans le canapé avec le sourire
(Une fois n'est pas coutume.)
On se dit des trucs de personnes qui se disent amoureux.
Genre:
- Ça va?
- Oui et toi ?
- Je t'ai manqué?
- Non et moi?
- Oui un peu (j'ai un coeur moi).
- ....
- On baise? (j'avoue, je n'ai pas qu'un coeur).
- J'peux pas j'ai mes règles.
(Tous les prétextes sont bons)
- Bon ben si tu me cherches, je suis dans l 'aile nord
(la cuisine donc).

J'a bien fait de préciser parce que
dans cinquante six métres carrés
d'appartement, t'as vite fait de te chercher et puis,
au cas ou elle changerait d'avis, au moins,
elle sait me trouver.

Me voilà dans ma cuisine.
Je sors une tablette de chocolat bio,
noir, à cinquante cinq pourcent.
Puis.... une courgette.

La princesse fait son entrée:

- Qu'est c'tu fais avec une courgette?
- A manger pourquoi? Tu veux faire quoi
d'autre avec une courgette?
(Un concombre j'aurais compris, mais une courgette?)
- Mais tu fais quoi avec du chocolat?
- Ben je vais le faire fondre, t'en enduire le corps et le lécher...
- D'accord, mais pourquoi la courgette? Tu peux plus?

STOP.

Je m'égare. Et je te vois avec l'oeil
qui frise mais on est pas là pour ça.

Donc, prends un crayon et note.
Je sors:
- Une tablette de deux cents grammes de chocolat.
- Une courgette de deux cent grammes.
(C'est fastoche jusque là).
- Cent vingt grammes de sucre.
- Quatre oeufs.
- Quatre vingts grammes de farine.

C'est bon. Tu as noté?
Je continue.

Tu prends ta belle courgette,
bien charnue, dans ta petite mimine.
(Du calme, on est pas sur xxl là).
Tu l'épluches
(Tu fais plus le malin, là!)
Tu la broies ou la rappe à toi de voir.

Ensuite ou avant, tu fais fondre le chocolat.
Moi j'utilise mon chaudron magique
en ajoutant trois cuillères à soupe d'eau.

Tu mélanges la courgette avec le chocolat
jusqu'à ce que ça soit homogène.

Ça va?
Tu suis?

Ensuite, tu prends un joli saladier que tu aimes par dessus tout.
C'est important sinon ça n'aura pas le même gout.
Tu casses tes oeufs (:D)
Tu les bats parce qu'ils n'ont pas été très sympa.
Tu ajoute le sucre petit à petit pour que les oeufs
et le sucre deviennent bien pote et se raconte
des histoires pour se faire mousser un peu.

Comme à deux tu finis par vite t'ennuyer,
tu introduis le troisième larron: La farine.
Pour que la farine se sente vite à l'aise entre les deux protagonistes,
tu la tamise (sans big ben) et tu ne fouettes plus le mélange,
mais tu le remues doucement avec des gestes lents et sensuels,
avec une spatule de la matière que tu veux.

On arrive à la fête finale:
Le mélange Chocolat/courgette plonge, 
sans vergone, dans le mélange oeufs/farine/sucre.

On ne maitrise plus rien.

Le fouet n'est plus là, mais la caresse de la spatule
et ton savoir faire fait que tout ce petit monde s'entend super bien,
jusqu'à former un mélange lisse et homogène (Riguidel).

Et là, tapis dans un coin, le moule huilé
(tu peux aussi le beurrer ton moule, si tu veux mourir plus vite)
et fariné est prèt à se faire remplir.

Et c'est parti: Tout le petit monde du saladier
se laisse glisser doucement dans le moule surexcité.

Pour augmenter un peu la chaleur de la scène,
le moule pénètre dans la cavité surchauffé
(enfin pas trop quand même. Disons cent quatre vingt degrés)
du four.

Au bout de trente à trente cinq minutes ça doit donner environ ça:

FondantCourgette

 

T'as vu?
Ça ressemble à un gâteau au chocolat.
Truc complètement dingue, ça en à même le gout.

Posté par Thygo à 20:01 - Bien être - Commentaires [ 17] - Permalien [ #]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Fondant chocolat...... courgette

    Ça se mange ?!?!?

    Posté par Cristophe, 14 septembre 2015 à 00:38 | | Répondre
  • Tu connais l'histoire de Toto et la tarte aux concombres ?
    Quelle idée ?
    A quoi peuvent bien servir les courgettes ?
    Le gâteau à la carotte, c'est très bon, mais comme on veut (un peu) garder le goût des carottes, on ajoute pas de chocolat...
    Là c'est un peu pareil, je vois pas l'intérêt.
    Aucun doute sur le fait que ça se mange. Ca doit même être très bon (comme un gateau au chocolat quoi) mais je vois pas l'intérêt...
    Tu vas certainement nous expliquer...

    Posté par Florent, 14 septembre 2015 à 11:37 | | Répondre
    • J'ai pas à expliquer grand chose. Je me suis retrouvé avec une tonne de courgette. J'ai regardé ce que je pouvais en faire une fois que j'avais fait le tour des mes connaissances. Je suis tombé la dessus. En plus, ça me permet de faire un gâteau sans lait de vache. Donc, moi, ça me va. En même temps si on devait savoir à quoi sert tout ce qu'on mange, ça se saurait.

      Posté par Thygo, 14 septembre 2015 à 13:01 | | Répondre
  • Ben ça répond à ma question en fait:
    La courgette remplace le lait de vache.
    A priori ça apporte donc le liquide plus le coagulant pour que ton gâteau se tienne
    Désolé, je suis un adepte de l'adage selon lequel la cuisine est la branche la plus intéressante de la chimie (car a priori la seule dont on peut sans trop de risques, manger le résultat des expériences réalisées... enfin normalement! ça dépend du chimiste !)

    Posté par Florent, 14 septembre 2015 à 13:22 | | Répondre
    • A priori ça remplacerait le beurre. Je crois que je me pose beaucoup moins de question que toi quand je cuisine. Tu dois t'épuiser
      Pour ma part, je n'aime pas trop parler de chimie quand je "cuisine". Je fuis tout ce qui est chimie comme tu dois le savoir. Mais c'est vrai que ça en est. Chai pas si je suis bien clair

      Posté par Thygo, 14 septembre 2015 à 21:43 | | Répondre
  • Ah ! Enfin on a ton article sur ton fondant chocolat courgette ! parce que moi aussi il ne m'avait pas échappé il y a très longtemps sur mon adresse mail, hop je clique et rien ! C'était juste ton brouillon ! Grrr !
    Tu t'es bien amusé en tout cas à l'écrire celui-là !
    Ben, moi, je dis que si c'est bon, c'est tout ce qui compte, mais je trouve qu'il y a beaucoup de chocolat ! 200 grammes !!!! pfff!
    En tout cas tu me donne envie d'essayer, car ce serait peut-être un moyen de faire manger des courgettes à mon fils, si je ne lui dit pas que j'ai mis de la courgette dedans! Hé ! hé !

    Posté par virevolte, 14 septembre 2015 à 17:16 | | Répondre
    • Je précise bien que c'est 200g de chocolat mais à 55%. Je ne supporte plus tous ces sois disant bon chocolat patissier à 1200% de cacao qui ne sont en fait que du sucre. Pour info, je ne mets plus que 100g de sucre et je trouve ça bien suffisant. Désolé pour le brouillon. Cette fois-ci ce n'était pas voulu.

      Posté par Thygo, 14 septembre 2015 à 21:46 | | Répondre
      • Avec le brouillon, tu as encore réussi le coup de me mettre l'eau à la bouche !
        Pour le chocolat noir en effet il est moins sucré mais beaucoup plus gras que celui au lait , faut donc faire attention tout de même !

        Posté par Vi revolte, 15 septembre 2015 à 22:56 | | Répondre
        • Oui mais le beurre de cacao (le "gras" du chocolat noir et blanc) est d'une valeur nutritive très différente du gras de viande...
          De très loin le chocolat noir est bien meilleur diététiquement parlant que le "chocolat" au lait qui est avant tout du sucre et du lait (et finalement très peu de chocolat... surtout quand on remplace la matière noble et chère qu'est le beurre de cacao... par de l'huile de palme par exemple ! Tout en continuant de pouvoir appeler ça "chocolat")

          Posté par Florent, 15 septembre 2015 à 23:15 | | Répondre
          • Bon mais c'est fini tous les deux. Je m'en fout moi, des matières grasses. Je voulais juste un truc bon et rigolo. D'autant que, j'en ai fait un jour que j'ai invité mes enfants et leur conjoint.Quand je leur ai dit que c'était un fondant à la courgette, il fallait voir leur tête. C'était très drôle.Quand il m'ont demandé ou était la courgette et que je leur ai annoncé qu'elle était installée comme un saucisson dans le saucisson brioché, alors là, ça valait son pesant de cacahuètes.

            Posté par Thygo, 16 septembre 2015 à 10:05 | | Répondre
          • t'as raison faut savoir se faire plaisir ! D'ailleurs j'ai fait un super gâteau moelleux au chocolat dimanche dernier avec plein de chocolat au lait ! c'était bonnnnnn !!!

            Posté par Vi revolte, 16 septembre 2015 à 14:54 | | Répondre
          • Ah non hein!!! Pas de chocolat au LAIT. Raaaahh.

            Posté par Thygo, 16 septembre 2015 à 16:02 | | Répondre
  • Finalement, ce billet que j'avais pris à la légère est intéressant. Merci à tous !

    Posté par Cristophe, 14 septembre 2015 à 21:46 | | Répondre
    • Me voilà comblé.

      Posté par Thygo, 14 septembre 2015 à 22:06 | | Répondre
  • Il y a quelques années de cela, pour un goûter d'anniversaire de ma fille, j'avais préparé, ni vu, ni connu, des cookies au chocolat et aux courgettes. Et les minus avaient tout mangé !
    Bon, j'avoue que je n'avais pas mentionné les courgettes en leur proposant les cookies

    Posté par Agnès, 23 septembre 2015 à 21:46 | | Répondre
    • Et la recette alors?

      Posté par Thygo, 24 septembre 2015 à 08:52 | | Répondre
      • Je replonge dans mes archives et je te dis ça

        Posté par Agnès, 24 septembre 2015 à 11:58 | | Répondre
Nouveau commentaire