Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 22/10/2017] --- MINIBOITE: Le reiki, la géobiologie, la bioénergétique: Et pourquoi pas en faire une petite activité? ---

09 avril 2015

Selfie volé

Ça fait bien longtemps que je ne t'ai pas abreuvé
d'une petite chronique sur la Rolls rouge.

Donc:

Ce matin, il fait beau.
Frais mais beau.

La Rolls et son pilote sont en pleine forme.
Inch Allah.

Me voilà au deux tiers de ma quinzaine de
kilomètres du matin.

J'arrive dans une ville que je n'aime pas particulièrement.
Mais bon, en général ça se passe plutôt bien...
...sauf ca matin.

C'est là qu'une charmante personne m'a jeté dans les cordes, parce
qu'elle avait commencé à me doubler, alors qu'elle ne le pouvait pas
et qu'elle s'est un peu rabattue sur ma petite personne,
au dernier moment.

Ce passage est juste là pour me faire plaindre, puisque je connais
bien ce genre de manoeuvre et que je sais les anticiper.
Oui, oui.

J'ai juste été submergé par la colère avec une grosse envie
de décapiter la personne sur place, mais je gère et le sang ça tache.
Bon et puis, il faut bien dire que
je manquais un peu de temps.

Je continue ma traversée.

Me voilà au feu rouge.
Juste devant le feu.
Oui. Moi, Madame ,Monsieur, Je suis le seul et unique 
cycliste Lyonnais à m'arrêter aux feux.

Là. Paisible.
Je savoure le ciel bleu,
le soleil et le silence tout relatif....

... jusqu'à l'apparition de cet énergumène.

Il a littéralement bondi devant la Rolls.
A fait volte face.
Autant dire que j'avais son boule juste à la hauteur de mon nez.
La classe.
Joli petit cul de black au passage.
(C'est le moment érotique de la note).

A dégainé...
...son téléphone
(Je te vois venir).
A cadré sa tronche avec le truc rouge qui traînait à ses pieds.
Je ne vous raconte pas que pendant ce temps le feu est passé au vert,
mais que mon voleur d'image n'en avait rien a taquer.

Je lui demande de bien vouloir dégager ses os de là,
que le feu est vert.
Le gars ne bronche pas.
Il termine son oeuvre d'art.

Rengaine son gun.
Traverse en enjambant pratiquement mon bolide.

Avant de partir.
Je lui lance un "Au revoir et merci" afin de tenter de lui faire
comprendre que ce qu'il a fait était super moyen.
Je ne me pense pas me tromper si je dis que le message est tombé
à plat sur les clous avant d'atteindre son...
disons... cerveau pour faire simple.

Posté par Thygo à 09:01 - Vélotaf - Commentaires [ 5] - Permalien [ #]
Tags : , ,

Commentaires sur Selfie volé

    Aujourd'hui on fonctionne à l'envie, les autres on s'en fout, pourquoi demander l'autorisation ? Nan mais ! J'aurais été en colère comme toi !
    Le pire c'est que la rolls va se retrouver illico presto sur facebouc avec ta jolie tête en prime, avec certainement un commentaire de naze vu l'intelligence du gars ! pffff !

    Posté par vivement, 09 avril 2015 à 12:54 | | Répondre
    • Me retrouver sur le net m'importe peu. Je suis déjà pas mal présent avec mes blog, facebook et compagnie. Je suis vieillissant, J'ai besoin qu'on prenne soins de moi. Et c'est vrai. Ce fonctionnement est de plus en plus rependu. On en se regarde plus. L'autre deviens objet. C'est désespérant.

      Posté par Thygo, 09 avril 2015 à 13:11 | | Répondre
      • Moi, je n'oserais pas faire ça, j'aurais demandé l'autorisation tout de même et puis, c'est tout de même plus intéressant si on peut parler un peu, avoir des explications, non ,

        Posté par vivement, 13 avril 2015 à 18:03 | | Répondre
        • On est pareil alors!!!

          Posté par Thygo, 13 avril 2015 à 20:33 | | Répondre
          • ben oui, on est encore des êtres humains !

            Posté par vivement, 13 avril 2015 à 23:32 | | Répondre
Nouveau commentaire