Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

18 avril 2014

Tirer. C'est bon pour le moral

Il faut que je te raconte.
Cette semaine, j'ai fait une très grande découverte.
Je pensais que j'utilisais déjà cette technique depuis toujours et en fait non.
je me suis rendu compte que je ne devais pas l'utiliser correctement.
Ou alors, c'est à force de pratiquer qu'une partie de mon corp
sse développe encore et que ça me donne l'accès à d'autre performance.

C'est étrange, cet oeil qui frise quand tu lies ces premières lignes.
Mais tu penses à quoi là?
Hein?

Nan mais j'te jure.

Re-concentre-toi. Je continue.

Parlons vélo. 
De la Rolls plus exactement et de son pilote.
Rappelle-toi.
Quand on pédale, la plupart du temps, on pousse sur les pédales.
Bon mais là, j'imagine que je ne t'apprends pas grand chose. Enfin, j'espère.

A bords de la Rolls, on ne monte pas en chaussure classique. Non.
La Rolls demande des chaussures à bascule.
Tu sais, comme les cyclistes du tour de France quand ils descendent
de leur vélo et qu'on a l'impression qu'ils vont basculer en arrière?

Tu vois ou pas?

Et ben, ces mecs, ils ont des cales sous leurs chaussures.
C'est pas des talonnettes mal placées.
Je préfère préciser, parce que des fois...

Ces cales permettent de clipser les chaussures sur les pédales.
Comme ça, quand tu tombes, ben tu te fais super mal, parce que tu restes collé à ton vélo
qui ne manque pas une occasion de te cogner dessus lors de la chute.

Mais non, j'déconne.

Ces pédales te permettent de pédaler en poussant
sur les pédales, mais aussi en tirant dessus

Et là, c'est ce que j'ai fait cette semaine avec la Rolls.

En ne forçant pas bien plus que d'habitude,
j'ai gagné entre trois et cinq kilomètres à l'heure.
Bien calé dans ton canapé ou le siège préféré dans ta caisse,
tu te dis que trois kilomètres, c'est rien.

C'est sur que quand c'est un moteur d'une centaine
de chevaux qui te fait avancer, c'est rien.
Mais quand c'est tes deux pôves guiboles,
je t'assure que ça compte, mais tu ne peux pas comprendre.

Vas-y. Baisse la radio que je continue.

Résultat des courses, sur le plat, je roule à quarante kilomètres heure en vitesse de croisière.
Juste à la force des jambes mon coco.

ça t'la coupe hein?

Cette vitesse doit aussi avoir un côté psychologique, parce que
je prends beaucoup de plaisir à voir ces chiffres sur mon compteur.
C'est un truc de dingue, je te dis.

Posté par Thygo à 13:27 - Vélotaf - Commentaires [ 3] - Permalien [ #]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Tirer. C'est bon pour le moral

    J'aimerais bien voir tes chaussures ....Et j'ai appris quelque chose ce soir ! Je ne savais pas que les cyclistes avaient des chaussures spéciales ...Non, en fait j'ai appris deux choses car je ne savais pas non plus qu'on pouvait tirer sur les pédales !!! Je vais me coucher moins bête grâce à toi !

    Posté par vivement, 18 avril 2014 à 22:40 | | Répondre
    • J'ai détaillé parce que je me demandais si tout le monde connaissait.
      A l'occasion, je ferais une photo, mais pour info, il s'agit de pédale SPD. Sur le net, c'est un classique.

      Posté par Thygo, 20 avril 2014 à 12:11 | | Répondre
  • Pfiou... moi je prendrais pas le risque sur mon vélo droit, en ville, d'avoir des pédales avec cales. Nettement trop risqué...
    Mais effectivement, sur un tricycle... je me suis toujours demandé si la contribution pouvait être vraiment importante.
    Il faut croire que oui.
    Mais alors, tu changes de chaussures en arrivant au taf tous les matins et pareil en repartant le soir ?

    Posté par Florent, 20 avril 2014 à 22:04 | | Répondre
Nouveau commentaire