Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 22/10/2017] --- MINIBOITE: Le reiki, la géobiologie, la bioénergétique: Et pourquoi pas en faire une petite activité? ---

12 décembre 2013

Et paf la Rolls

Cette semaine j'ai complété ma collection de Et paf le...

D'abords il y a eu la Bestiole
Ensuite il y a eu Ron.
suivi de l'agenda.
Et puis la chouette.

Cette fois-ci, c'est au tour de la Rolls.

Ce mardi matin, il fait froid.
Je prends doucement connaissance de ma nouvelle compagne.
(Meuh non, j'ai pas échangé Madame Fredo... pas encore).

Depuis que j'ai la Rolls, je n'ai pas encore
pris le même plaisir qu'avec Flèzz bleue.

C'est toujours la même démarche
quand je change de partenaire.
Au début tu n'oses pas.
Tu tâtonnes.
Tu tentes des trucs.
Des fois, c'est des trucs que tu n'as jamais fait.
Et puis tu prends l'assurance.
Tu pousses un peu plus loin.
Parfois dans les retranchements.
Et puis ça fini par venir.
Et là, c'est le super pieds.

Je parle de vélo là, hein.
Je te vois avec l'oeil qui frise.

Bref.
Le Rolls n'a pas encore été validé.
J'ai quelques réglages à faire et finir la prise en main.
(Mais ça, je sais bien que tu t'en tapes un peu)
En même temps, c'est pas le temps idéal
pour faire du vélo tu vas me dire.
A quoi je répondrais: Ferme un peu ta gue..le Sans doute.

Donc, ce mardi matin, je m'installe à bord de la Rolls rutilante.
J'y suis bien.
Je mets les lumières.
Et c'est parti.
Les premiers tours de roues à basse
vitesse sont toujours très agréable.
C'est là que tu commences à sentir la journée.
A sentir que ton corps se réveille vraiment.
D'autant que le genou ne me fait plus souffrir
et que les douleurs aux tendons s'atténuent.
(Je te fais un peu l'inventaire du moteur de le Rolls, mais ça va mieux, merci)
Dans les premiers tours de roues, je me sens bien.
Mieux que jusqu'à présent.
(Elle est un peu pourrie cette tournure de phrase non?)

Me voilà donc, enchaînant les kilomètres facilement.
C'est la première fois que je suis si à l'aise.

Je passe les berges du Rhône sans rencontrer mon copain Fenouil.
Je traverse le port Edouard Herriot à une vitesse jamais atteinte.
J'arrive en à l'aplomb de la gare de Saint Fons.
J'ai un virage à angle droit à négocier.
En face, il y a du trafic.
Je freine un peu.
Enquille le virage.
Confiant.
Me retrouve sur deux roues.
(Je te rappelles que la Rolls en a trois.
Sinon ça n'a aucun intérêt)
Vois arriver le trottoir à ma rencontre.
Et me retrouve à glisser sur le flan,
sur le trottoir sur environ trois mètres et en marche arrière.

?????????

Rien compris.

WP_20131210_001[1]

Résultat, après même pas un mois d'utilisation, la Rolls a été baptiser.

Je ne te dis pas le blanc que j'ai eu au téléphone,
quand j'ai dis à l'assurance que je devais trouver un carrossier pour mon vélo.

 

Posté par Thygo à 13:28 - Vélotaf - Commentaires [ 14] - Permalien [ #]
Tags : , , ,

Commentaires sur Et paf la Rolls

    oh putain les boules !
    pas mal amochée quand même "La Rolls" !
    Et toi comment ça va ?
    Bises

    Posté par chantal, 12 décembre 2013 à 20:56 | | Répondre
  • Oh !!! Misère !!! La jolie rolls !!! Désolée pour toi ! Mais, ta rolls t'a bien protégée si je ne m'abuse car si c'était ton corps qui avait frotté comme ça, tu ne serais peut-être pas bien beau !

    Posté par vivement, 12 décembre 2013 à 22:22 | | Répondre
  • Mince ! Et comme dit Chantal : et toi ça va ? Je suis indiscrète mais tu as une assurance vélo ?

    Posté par MelleLavande, 13 décembre 2013 à 10:21 | | Répondre
  • Je fais une petite réponse collégiale.
    Merci en tout cas, pour ces petits messages.
    Je vais bien merci.
    Le coque m'a effectivement protégée. J'ai un bleu à l'épaule que j'ai découvert le lendemain.
    @MelleLavande: Il n'y a pas d'indiscrétion. Oui, je suis assuré chez les assureurs militant. Sur le papier, c'est top. Je devrais avoir une franchise de 125€ et le droit à une peinture complète sans débourser un sous. C'est en théorie. Je le répète bien, mais ça ne devrait pas me coûter les yeux de la tête.

    Posté par Thygo, 13 décembre 2013 à 10:55 | | Répondre
    • Et juste une question, au final, la facture était de combien (parce que j'ai fait PAF avec la velombile de location) ?

      Posté par Nostradamiss, 11 juin 2014 à 19:48 | | Répondre
      • Voici une réponse très tardive, mais ça m'aurait couté un millier d'euros si je n'avais pas eu d'assurance efficace. Dans ton cas, je pense que la responsabilité civile peut fonctionner au cas. Je pense que Joel, même si ça ne lui a sans doute pas fait plaisir, a l'habitude de ce genre de problème. As-tu eu des suites?

        Posté par Thygo, 21 juin 2014 à 11:40 | | Répondre
        • Il nous a effectivement fait un devis à 1000€, heureusement pris en charge par l'assurance... sauf franchise de 125€ (on a le même assureur...) (mais j'ai quand même l'impression que c'est surévalué... justement parce qu'il sait que derrière y a l'assurance...)
          Enfin tant pis...
          (les dégâts étaient bien moindres que sur la rolls rouge...)
          Bon, et notre assureur, il va finir par se poser des questions à force de voir des factures de 1000€ pour des réparations de carrosseries de vélo !!! Tu vas voir qu'on va finir par devoir assurer les vélomobiles bientôt !

          Posté par Florent, 23 juin 2014 à 12:42 | | Répondre
          • J'en ai eu pour un tout petit peu plus, puisqu'il m'a fallut changer quelques accessoires. Je pense que c 'est le prix. La bête doit être repeinte de A à Z sans compter le masticage, sans doute. Il n’empêche que le milieu du vm reste un milieu cher. J'ai tendance à penser que le cout de la rolls n'est pas un coût calculé par rapport à ce qu'il en coûte de fabriquer ce genre d'engin. Ceci dit, quand on voit qu'un vélo de course classique peut aussi atteindre ce genre de prix, on ne s'étonne plus de rien.
            Je comprends que vous avez quand même du rembourser les réparations. ça aussi, c'est pas anormal non plus, mais ça aurait pu vous revenir très cher pour une journée de vélomobile. Ce qui est regrettable, c'est que vous n'avez sans doute pas gardé un bon souvenir de cette journée et de l'utilisation de ce moyen de locomotion, alors qu'il s'agit vraiment d'une super belle façon de se déplacer sans être tributaire de quelque énergie que ce soit, à par celle qu'on dans les gambettes.

            Posté par Thygo, 23 juin 2014 à 13:27 | | Répondre
  • Bon ! Et bien tant mieux si ton asurance fonctionne, ça serait dommage de laisser la rolls dans cet état !
    J'ai une collègue de travail qui a fait une chute de vélo hier, verglas et pas de casque, elle a un bel hématome à la tête...ça me conforte dans l'idée que je vais continuer de mettre mo casque ! Demain il faut que je vois mon pneu qui une nouvelle fois est à plat, pffff!!!! ( oui, je me dégonfle !)

    Posté par emfantelle, 13 décembre 2013 à 19:16 | | Répondre
    • En deux roues, le casque est fondamental. Il m'a déjà sauver la mise trois fois. En trois roues, j'avoue que j'hésite un peu. Pour l'instant je n'en mets pas.

      Posté par Thygo, 22 décembre 2013 à 12:47 | | Répondre
  • ouf! plus de peur que de mal !

    Posté par maevina, 21 décembre 2013 à 09:37 | | Répondre
    • J'ai même pas eu le temps d'avoir mal. C'est dingue non?

      Posté par Thygo, 22 décembre 2013 à 12:48 | | Répondre
  • Ah oui ça ne prévient pas, c'est surprenant. En plus on ne peut pas vraiment se pencher pour faire contre-poids ?

    Posté par groumpf, 21 décembre 2013 à 15:35 | | Répondre
    • J'ai eu le temps de repasser plusieurs fois au même endroit depuis. Ce virage est un piège à trois roues. Le virage est bombé. Il n'est pas nécessaire d'aller vite pour se retourner. Je suis super vigilent.

      Posté par Thygo, 22 décembre 2013 à 12:50 | | Répondre
Nouveau commentaire