Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

02 novembre 2013

Con va l'essence.

Mes petits problèmes de santé, me permettent de souffler un peu, en ce
qui concerne le rouleau compresseur qu'est le travail sédentaire.

C'est sur que cet arrêt n'est pas qu'une partie de plaisir,
il n'empêche que ça me permet de souffler un peu,
hors du temps et que ça fait du bien à mon cerveau malade.

Vingt-cinq ans que je travaille essentiellement dans la même boite.
Pendant tout ce temps, je n'ai dû rater que deux ou trois jours,
parce que j'étais vraiment hors jeu.

Mes chefs oublient ça et n'ont pas manqué de me faire culpabiliser
parce que je m'arrêtais un mois et que ce n'était pas le moment, disent-ils.
C'est quand le moment de réparer les vieilles mécaniques?

Un mois en vingt-cinq ans!!!

Vingt-cinq ans a se lever tous les jours.
Vingt-cinq ans de clavier.
Une bonne vingtaine d'années de passion.
Aujourd'hui, j'ai tendance a me lasser.

C'est pas donné à tout le monde de faire un métier qui plait.
Le mien m'a plu.
Aujourd'hui, les ambiances changent.
L'argent est omniprésent.
La pression aussi.

Les anciens que nous sommes ont bien senti le changement.
L'humain est moins présent.
Si il est défaillant, on le remplace.
Soldat. Nous sommes des soldats.
Si un tombe, il y en a plein derrière.
C'est pas grave.

En tout cas, je m'interroge.
J'ai le sentiment de devoir trouver une autre direction.
Une autre spécialité.
Une autre boite.
Un autre univers.
Avant d'être remercié, un jour, parce qu'un plus jeune sera plus fort,
plus rapide, ou juste plus rentable.

Bref.
Cette note est pas très gaie.
Elle ne devait pas du tout parler de cela,
mais j'ai dérivé et changé d'avis.
Tant pis pour toi.

Je voulais te parler de la livraison très proche de le Rolls Rouge.

QuestMV

(C'est pas une photo du mien. Je l'ai piqué sur le net, mais c'est rapprochant)

C'est pour ce jeudi 7 novembre.
Ça, c'est une bonne nouvelle.
Ça, ça donne du baume au coeur.
Ça donne envie de vite retourner bosser,
au moins pour les trajets... sans essence.

Posté par Thygo à 18:18 - Vélotaf - Commentaires [ 10] - Permalien [ #]
Tags : ,

Commentaires sur Con va l'essence.

    Pour faire le trajet maison-boulot aller-retour seulement pour déposer un arrêt de travail, ça peut être drôle.

    Posté par Cristophe, 03 novembre 2013 à 12:55 | | Répondre
    • Pour la blague, j'avoue que ça pourrait être très drôle. Bien entendu, je ne le ferai pas. Ce genre de provocation pourrait m'être retourné de façon très désagréable.
      Bon, mais je ferais bien mes premiers tours de roues avant d'aller bosser. Ce genre de joujou dans le garage. Ca va être compliqué de le laisser dormir encore une semaine avant de remonter en selle.

      Posté par Thygo, 03 novembre 2013 à 18:36 | | Répondre
  • Après le vague à l'âme, une très bonne nouvelle pour le vélomobile !
    Ce que tu dis sur ton boulot, c'est exactement ce que je suis en train de vivre en ce moment ... je pense qu'on fait une bêtise de rester au même endroit pendant plus de 20 ans, c'est aussi mon cas, t je crois que même si on aime notre métier on se lasse.
    Vivement

    Posté par emfantelle, 03 novembre 2013 à 20:52 | | Répondre
    • En ce qui me concerne, c'est surtout l'ambiance générale qui a changé. C'est beaucoup ça qui me tracasse. Ceci dit, tout va bien. Je ne vais pas trop me plaindre quand même.

      Posté par Thygo, 04 novembre 2013 à 10:04 | | Répondre
      • Pareil pour moi ! Je suis passée d'une ambiance petite école de campagne avec collègues sympas et proches à grande école avec des enfants nombreux et difficiles et des collègues que parfois je ne vois pas pendant plusieurs jours car nous avons deux cours de récréation.

        Posté par vivement, 05 novembre 2013 à 23:22 | | Répondre
  • Moi, ça ne fait que dix ans que je bosse dans l'informatique et j'ai fait trois boîtes. A chaque fois ça a été pour un changement en bien, donc je touche du bois. On se remet souvent en question, on est bien loin du dicton "mille métiers mille misères", la variété et le changement semblent bien d'actualité
    Je comprends ta frustration de devoir rester alité avec une ferrari au garage, mais bon, tu le rattraperas plus tard avec des genoux bien rééduqués et solides.

    Bonne chance !

    Posté par alboletono, 04 novembre 2013 à 13:36 | | Répondre
    • En même temps, le jour ou j'en aurais bien marre, ben j'ai qu'a changer de boite. A mon âge ça risque d'être compliqué et je ne crois en mourir d'envie.
      Bon ben c'est demain normalement.

      Posté par Thygo, 06 novembre 2013 à 18:24 | | Répondre
  • j'espère que ton genoux va vite te permettre de te remettre au pédalage, quant au boulot, tu n'es pas le seul à te plaindre de cette ambiance pourrie qui s'installe peu à peu dans le monde du travail, incroyable lorsqu'on pense qu'on y passe 8 heures ou plus de notre vie tous les jours, quel gâchis !

    Posté par maevina, 06 novembre 2013 à 10:07 | | Répondre
    • Le genou se remet doucement. Et puis pour le boulot, je m'astreints à ce que mes journées ne soient pas morne.
      En règle générale, travailler est un gâchis. On serait toujours mieux ailleurs.

      Posté par Thygo, 06 novembre 2013 à 18:27 | | Répondre
      • clair!! malheureusement quand le travail cesse arrive la vieillesse !

        Posté par maevina, 09 novembre 2013 à 10:27 | | Répondre
Nouveau commentaire