Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

09 octobre 2013

Rythmes scolaire. La bonne idée.

J'ai pas trop l'habitude de te parler de cette actualité là,
mais tu n'es pas sans savoir que je vie avec un ATSEM?
(Je ne vais pas te mâcher le travail,
alors cherche ce que ça veut dire, ça te passera le temps).
Alors, forcément, le soir, quand il n'y a pas grand chose à la télé,
(ce qui est très souvent tu en conviendras),
je suis contraint d'au moins faire semblant d'écouter les déboires
et revendications de ma compagne, sur le merveilleux
d'job qui lui rapporte son argent de poche chaque mois.
(Je parle d'argent de poche, puisque c'est moi qui raque le tout venant.
C'est bien connu que c'est le mâle qui fait bouillir la marmite? Non?)
ça me coûte, mais Madame Fredo est une fille jolie, sympathique,
propre et nymphomane:
Alors tu comprendras aisément qu'il faut bien que je m'intéresse
un tant sois peu à sa petite vie sans intérêt, 
si je veux profiter de son petit corps tout chaud,
le samedi matin entre neuf heure et neuf heure deux,
sauf les semaines de remise en état de la salle des fêtes.

Bref.
Ce problème de rythmes scolaire, me fout en rogne.
Des bureaucrates ont décidé de modifier l'existant,
sans doute pour laisser une trace de leur court passage par la case pouvoir.

De quatre jours d'ecole, nous voilà pas parti pour
leur en coller quatre et demi à nos mouflets.
Oui, mais des jours plus petit en termes de cours.
Le restant sera des activités.

Activités mon c...

Je ne comprends pas bien les tenants et les ânes boutissants de la chose.
Ce que je sais, en tant qu'ex père de famille,
c'est que le mercredi, mes gônes
(Je suis Lyonnais, moa, Mâdâme)
aimaient bien rien foutre le mercredi.
ça les reposaient.

Aujourd'hui, nos grattes papiers de gauche ont décidé que, non,
il n'y a pas de raison, ces feignasses de têtes blondes
vont décarrer du leur pieux le mercredi aussi,
pour aller au turbin cinq jours dans la semaine.
Elle est pas belle la France?

C'est compliqué de comprendre qu'un ou une môme
(j'en profite, c'est l'anniv à Edith),
préfère rester dans son lit trois jours sur sept plutôt que d'aller à l'école?
Faut avoir fait des grandes études?

Moi qui ai fait HEC
(Hautes études caladoises.
Tu chercheras ou habites les caladois, ça va t'instruire)
je comprends
qu'avoir le choix entre passer une journée
en classe ou rester chez soi, y'a pas photo.

Je sais que tu es capable de me dire
qu'ils ne vont en classe que le mercredi matin.
N'empèche qu'être en classe apporte plus de fatigue que
de se lever quand même le mercredi matin
et d'échouer ailleurs que dans une classe.
T'es d'accord ou pas?

Et puis la mise en place et l'argent que coûte ce caprice.
Tu y as pensé?
On nous pique du fric dans tous les coins, pour le jeter
par la fenêtre avec des idées qui n'ont ni queue ni tête.

Chez Madame Fredo, on parle de faire de l'animation aux
ATSEM ou de prendre des bénévoles pour combler les trous.
C'est pas l'idée du siècle ça?
J'imagine que sont école n'est pas la seule à tenter
par tous les moyens de satisfaire cette nouvelle lubie gouvernementale.

Et les gosses? On y pense aux gosses?

Non. Vraiment. Je n'adhère pas à l'argumentation
qui tente de me faire comprendre que c'est mieux pour nos chers petits.

Posté par Thygo à 08:00 - Les Colères - Commentaires [ 7] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur Rythmes scolaire. La bonne idée.

    Les pays qui ont intégré ce système, ont à l'heure actuelle de très bon niveau de réussite, et surtout meilleur intégration dans la vie professionnel. Alors oui, le rythme change et cela coute de l'argent, mais je pense que j'aurai apprécié ce système étant plus jeune, car les activités proposés sont très variés et si elles sont bien organisées peuvent faire naitre des vocations. Enfin c'est mon avis, dur à mettre en place, mais cela peut être bénéfique

    Posté par le cigogneau, 09 octobre 2013 à 17:47 | | Répondre
  • Vu que je suis d'accord avec tout ce que tu viens d'écrire, ce n'est pas moi qui vais te faire comprendre que tout cela va être mieux pour nos enfants, oh ! que non !!!!
    Euh...sinon, juste comme ça en passant, elle va se reposer quand ton atsem chérie ? Parce que si elle doit assurer ses horaires en classe avec l'instit plus les horaires d'activités périscolaires, plus je suppose le ménage dans la classe, euh.... je ne sais pas mais l y a comme un problème là !!!

    Et pour répondre à ton fils : Les activités proposées seront très bien dans les grandes villes riches, chez moi, c'est la campagne, la première grande ville est à 20 minutes de route, les bus coûtent trop chers, nous n'avons pas de stuctures comme piscine, stade,mur de grimpe ou autre, nous n'avons même pas de locaux adaptés tout simplement, les enfants vont donc faire ce qu'ils faisaient déjà pendant le périscolaire, des jeux avec des animateurs de la commune, des coloriages et de la peinture, un peu de sport,. Si la commune décide de donner un peu d'argent, ils pourront peut-être faire un peu de théatre, de chant ??? Mais je doute que la commune puisse financer cela puisqu'elle n'a pas pu nous acheter un simple lecteur de CD.
    Et puis, on oublie de nous dire que dans les pays qui ont déjà testé ce rythme, les deux parents ne travaillent pas, très souvent la mère est obligée de rester à la maison pour pouvoir s'occuper de ses enfants l'après-midi puisqu'il n'y a pas classe et que très souvent les activités sont payantes ce qui va certainement arriver dans notre pays car, quelle commune va être capable d'organiser des supers actvités sans demander une contre-partie financière aux parents ?
    Enfin, tout ça pour dire que je ne suis pas du tout convaincue que ce rythme sera un progrès, pas du tout convaincue qu'on fasse baisser l'échec scolaire grace à cela ... Autre chose, je pense que ce rythme peut passer pour des enfants en primaire mais qu'il va être invivable pour des enfants de maternelle.

    Posté par vivement, 09 octobre 2013 à 18:05 | | Répondre
    • Mon atsem de compagne considère qu'elle n'a pas été embauché pour faire de l'animation après ses tâches habituelles. Je ne veux pas parler pour elle, mais les journées sont très longues et le mercredi est l'oasis qui lui permet de reprendre un peu d'air pour repartir. Dans son école on parle de bénévolat pour assurer les activités, parce qu'il n'y a pas d'argent pour l'embauche de personnel compétant. Autant dire que le fondement même de ces activités ne sont déjà pas stable.

      Posté par Thygo, 13 octobre 2013 à 18:43 | | Répondre
  • Est-ce que le problème est le changement de rythme, ou la manière de le faire ? j'ai l'impression que depuis que j'ai quitté l'école primaire où j'avais école le samedi matin en plus de 4 autres jours de semaine (y'a un bout de temps, certes), les années passent et ne se ressemblent pas, toute vouée à une nouvelle tentative de réforme du système, souvent en défaisant la précédente et dans la précipitation la plus totale, ne laissant pas le temps de voir si les efforts (ou erreurs) précédentes ont porté leurs fruits. Bref, faire et défaire, c'est toujours du boulot...
    Et en parlant de réforme, il faudrait peut-être que l'état se décide à réformer son absence de gestion des ressources humaines, qui, pour le coups, s'il y mettait un peu de bonne volonté pour motiver ses troupes, pourrait n'avoir qu'un effet bénéfique pour la marmaille...
    Après, l'idée n'est peut-être pas si bête, et elle marche surement ailleurs, avec également d'autres paramètres (nombre d'élèves, notion de respect, système plus ou moins élitiste..), mais il faudrait prendre le temps de faire les choses correctement, et non faire dans la précipitation...
    Enfin, ne nous affolons pas trop, aux rythmes des réformes, d'ici 2 ans, on aura prouvé qu'il vaut mieux que les petiots aillent à l'école les samedi et dimanche et restent à la maison le reste de la semaine

    Posté par Nostradamiss, 09 octobre 2013 à 19:04 | | Répondre
    • Il est vrai que chacun a un avis sur l'éducation national, moi y compris. C'est sur que l'école a besoin de réforme, mais on parle de nos enfants, pas d'un produit quelconque qu'il faut mieux fabriquer. On pourrait réfléchir à deux fois avant de balancer des idées (car au fond, ça n'est que ça) qui déroute parents et enfants.

      Posté par Thygo, 13 octobre 2013 à 18:48 | | Répondre
  • perso, je suis trèèèès contente que mon petit aille au collège depuis l'année dernière...! parce que ça m'a l'air d'être bien compliqué...
    déjà que j'ai un problème de garde pour ma grande... elle a cours du lundi au jeudi midi... et après? y'a pas d'animations de prévu...!! 3 jours et demi de week-end... elle est crevée la pauvre!

    Posté par ema, 09 octobre 2013 à 21:10 | | Répondre
    • C'est bien ça le problème, c'est que rien n'est bien réfléchi et que c'est compliqué pour tout le monde. Trois jours et demi de weekend, c'est le rêve.

      Posté par Thygo, 13 octobre 2013 à 18:51 | | Répondre
Nouveau commentaire