Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 22/10/2017] --- MINIBOITE: Le reiki, la géobiologie, la bioénergétique: Et pourquoi pas en faire une petite activité? ---

18 août 2013

Mais c'est vachement cher ton vélomobile.

Dans ma dernière note, Vivement s'interroge sur
le prix que peu couter un vélomobile en ces termes:
"Moi, ce que je ne comprends pas c'est que cet engin puisse coûter aussi cher,
c'est tout de même moins compliqué qu'une voiture, non ?
Alors je trouve que les fabricants exagèrent."

Pour toi qui passes par là par hasard, je rappelle que je souhaite me séparer
de Flèzz bleue pour acheter une vélomobile neuf et bien plus confortable.
Cette bagatelle va me couter, environ six mille cinq cents euros.
Et oui, Vivement et les autres, je suis en passe
de m'offrir un vélo à plus de quarante mille euros francs.
Même moi, en le disant, je trouve ça complètement aberrant.

D’abord, sache que ce genre de véhicule n'est pas fabriqué en série.
Ça reste une fabrication confidentielle et quasiment à la demande et artisanale.
Il n'y a pas si longtemps, pour le vélo que je souhaite,
il fallait attendre environ une année.
Aujourd'hui, c'est trois mois, mais les usines se sont délocalisées
(d'après ce que je sais.)

Il faut aussi savoir que ces vélos, hormis la coque en fibre de verre,
pour celui que je convoite, sont équipés d'éléments haut de gamme,
voire très haut de gamme.
Je connais des utilisateurs qui ont parcouru vingt mille kilomètres et plus,
sans aucun problème, hormis les pneus qui ont du être changé, mais ça, c'est normal.
Ben ça, ça se paye.

Entends par là que le gars, il a balancé plus de six mille euros dans son véhicule,
qu'il a fait vingt mille kilomètres et que ça ne lui a pas couté un sou de plus.
Alors? T'en fais autant avec ta poubelle?
Ben nan. Il faut l'assurer, lui donner à manger, la passer chez le médecin.
Et plus tu roules, plus ta voiture se délabre.
Ce n'est pas le cas du vélomobile.

Aller. On calcule.
Si si. Arrête de bouder.
Tu ne vas quand même pas t'arrêter de lire ma note, tout ça
parce que je te demande de te servir, un peu, de ton cerveau?

Alors, 6500/20000 = J'arrondis à 0,33

Son véhicule lui revient à trente-trois centimes du kilomètre.
Ça m'étonnerait que ta voiture en fasse autant.
Moi, dans l'état actuel des choses, je ferais ça en trois ans.

Alors, oui. Acheter un vélo au prix d'une (petite) voiture est une folie.
Mais pas tant que ça quand même.

La vraie folie n'est-elle pas de déplacer plus d'une tonne de ferraille
pour transporter ton petit corps rabougri sur son lieu de travail?

Ok, je suis un peu moralisateur.
Mais c'est toi qui est venu me chercher alors ne va pas te plaindre si tu ramasses un peu.
Nan mais!

 

Posté par Thygo à 13:00 - Vélotaf - Commentaires [ 26] - Permalien [ #]
Tags : , , ,

Commentaires sur Mais c'est vachement cher ton vélomobile.

    Y fallait bien que je mette mon grain de sel la dedans. Alors imaginons qu'un jeune comme moi achète une voiture d'occasion, on va dire dans les 3500 euros et que celle ci consomme en moyenne 7 l au 100 km en admettant que le litre d'essence moyen est de 1,46 € :
    3500/20000 = 0,175
    ((20000/100) * 7) * 1,46 = 2044 €

    En soit l'achat et les 20000 km coute 5544 € soit quasi 1000 de moins que le vélomobile mais continuons :

    2044 / 20000 = 0,1022
    0,1022 + 0,175 = 0,277 € du km !

    Je peux donc affirmer que pour un portefeuille moyen, le vélomobile n'est pas rentable et reste hors de prix (car quoi qu'il arrive il faudra une voiture en complément de celui ci) !
    Moralité : Mettez nos cadres au vélomobile ! ils ont les moyens, feront de l'exercice, et arrêterons de klaxonner et de stresser dans leur voiture !!!!

    Posté par le cigogneau, 18 août 2013 à 13:18 | | Répondre
    • Tu oublies qu'une voiture d'occasion ne consomme pas que de l'essence, mais demande de l'entretien. Entretien qui demande le passage au garage. Garage souvent hors de prix en fonction du problème. Je ne parle pas de l'assurance pour un jeune conducteur qui grève assez vite le budget. Mais c'est vrai. Le vélomobile n'est pas fait pour tout le monde. Le prix et la façon de l'utiliser en font un véhicule moins pratique qu'une voiture c'est évident.

      Posté par Thygo, 18 août 2013 à 15:14 | | Répondre
  • Moi ça me surprend pas comme prix. Déjà, une voiture neuve à moins de 7000 €, c'est difficile à trouver, surtout quand on a pas déjà une "poubelle" à échanger (pour ma part, quand j'ai acheté neuf fin 2008, y'avait à débourser plus de 7000 € pour une C1 en essence 5portes). Et puis, ça décote vite ces bêtes là : revendue correctement en mars cette année, avec moins de 45000 km au compteur, à peine 4000€!!
    Pour reprendre le calcul de Cigogneau, ok pour les 3500 € d'achat. Ok pour le carburant sur 20000 km. Mais tu oublie l'assurance (obligatoire, au moins au tiers pour rouler sur la voie publique) et aussi l'entretien. Surtout avec une voiture d'occaz...
    En fait, tout dépend ce que la vélomobile permet de "faire". Si effectivement, il s'agit d'un véhicule principal qui permet d'économiser une voiture, ça me parait pas exagéré; C'est juste choquant dans le sens où on n'a pas l'habitude d'un tel investissement pour un "vélo". Par contre, si elle remplace un véhicule motorisé, là, ça commence à être intéressant... Et perso, quand j'ai cherché à changer de voiture, je suis passer dans plusieurs concessions, et voire une voiture neuve à 20 000 ou 30 000 €, et savoir que des gens sont près à y mettre ce prix, ça, ça me parait effarant. Simple question d'approche...
    Après, je rejoint Cigogneau sur le fait que ça n'est pas toujours possible, surtout au démarrage de la vie professionnelle, pas forcément pour une question de coût mais pour une question d'usage : il faut savoir être mobile ++++ quand on commence... mais rien n’empêche, une fois établi et serein de bazarder sa caisse à savon polluante pour un autre moyen de transport.
    Et puis, la vélomobile, c'est aussi un peu la Ferrari ou la Porsche du vélo, non ?!! en peut être moins adapter pour la drague

    Posté par Nostradamiss, 18 août 2013 à 15:01 | | Répondre
    • J'ai répondu à mon fils avant d'avoir lu ton commentaire. Comme je l'ai déjà dit, le gros problème du vélomobile n'est pas son prix, mais l'usage qu'on peut en faire. Pour ma part, ça rentre tout à fait dans mon quotidien de sédentaire. Avec plus de 6000km par an juste pour aller bosser, c'est intéressant. Pour ce qui est de la drague, tu ne crois pas si bien dire. Les filles sont curieuses. Elles sont plus nombreuses à oser poser des questions. Je n'utilise pas cette opportunité puisque je suis en main lol, mais ça peut marcher.

      Posté par Thygo, 18 août 2013 à 15:20 | | Répondre
  • Pour ma part, j'ai fait le calcul du coup de revient kilométrique de mon véhicule à mazout (pouaahhhh !!! ) sur plusieurs années et j'arrive à 0,27 €/km tout compris (achat/revente, entretien, assurance, carburant, péage, PV ... ). alors, je partage tout à fait ton point de vue sur les déplacements en automobile mais, là, ça fait mal !

    Posté par jack, 18 août 2013 à 16:43 | | Répondre
  • Il faut assumer ses choix et ce choix là est très respectable. On pousse rarement des hauts cris quand un mec passe des tas de milliers d'euros dans une grosse bagnole.

    En revanche, y'aurait pas mélange de pédales (de vélomobile of course) entre des euros et des francs (anciennement, mais nouveaux, bref d'avant).
    Tu parles de six mille cinq cents euros puis tu ajoutes que tu es en passe
    de t'offrir un vélo à plus de quarante mille euros.
    40.000 euros pour un vélo, fut-il vélomobile, ça commence à faire très cher la bagatelle

    Posté par Agnès, 18 août 2013 à 18:01 | | Répondre
    • Rooh. Je vais corrigé. C'est des francs bien entendu.

      Posté par Thygo, 18 août 2013 à 18:12 | | Répondre
  • Moi, je dis que si tu as les moyens de te payer une telle bête, tu serais bien bête de t'en priver, surtout que personne n'a pensé à calculer les superbes économies que tu fais tous les jours en pratiquant un sport gratuit !!! Ben oui, quoi, tu imagines si tu allais travailler en voiture, tu serais tout gros et tout flasque, tu serais obligé de te payer un abonnement dans une salle de sport et tout et tout !

    Posté par vivement, 19 août 2013 à 00:19 | | Répondre
    • C'est vrai que j'avais hormis ce détail. La condition physique. De toute façon, si j'ai choisi ce moyen de locomotion (le vélo. Peut importe la forme) pour aller taffer, c'est parce qu'a une époque, je pesais 95kg, je m'essoufflais en un rien de temps. Appart, ascenseur, voiture, chaise, voiture, ascenseur, canapé. Voilà pour la journée type. Aujourd'hui j'ai abandonné l'ascenseur pour quatre vingt dix pour cent du temps. J'ai abandonné la voiture pour aller taffer pratiquement entièrement, soit un minimum de trente kilomètres par jour. Ce choix a été fait aussi pour des raison écologique et pour sortir un peu du troupeau.

      Posté par Thygo, 19 août 2013 à 08:34 | | Répondre
  • Un vélomobile, ça reste peut être cher, mais c'est contrairement à une voiture beaucoup moins un gouffre financier. N'oublions pas que Thygo se base sur 20 000 km, ce qui est très peu pour un vélomobile. En doublant le kilométrage il y aura certes des changements de pièces sur le vélomobile mais on sera bien en deça des 0,33 euro / km (je pense autour de 0.20).
    Alors que sur une bagnole, c'est toujours 0.40 ou 0.50 euro et c'est incompressible (cf barème kilométrique).
    Mais dans les deux cas, c'est un choix.
    Moi, j'avoue rester sur un choix simple, 10 000 kilomètres par an pour le boulot avec environ 500 euros par an (vélo de course), je me fais plaisir (j'achète des nouvelles pièces et équipements) et ça me revient à 0.05 euro le kilomètre

    Posté par alboletono, 19 août 2013 à 14:03 | | Répondre
    • C'est surtout que, en tout rigueur, dans son calcul, Thygo a oublié un facteur important : le prix de revente après les 20000km (qu'il a considéré comme nul, ce qui sera loin d'être le cas si il entretient correctement son futur quest). Je pense que la décote est bien plus faible que sur une voiture et pourtant, c'est ça qui permet à Jack d'arriver à un tel coût au km.
      Si Thygo ne fait "que" 20000km et revend son quest dans 3 ans, il pourra espérer le revendre plusieurs milliers d'euros... ce qui vient bien sur en déduction de son prix d'achat et donc dans son tarif kilométrique.
      Après je suis d'accord qu'un quest, comme le dit ma tendre et chère, c'est la Ferrari des vélos...
      Et pour ce qui est du coût au km, évidemment qu'un vélo basique sera imbattable, mais ne permettra pas de faire les 2x30km tous les jours ou pire vos 2x50km par jour, Alboletono... et forcément il y a un compromis et un choix à faire en fonction de ses moyens.
      Honnêtement, même 0,33€/km pour rouler dans la Ferrari des vélos, je trouve que c'est pas trop cher payé !
      Maintenant, pour faire mes 2x4km quotidien en ville et pas plats du tout, mon vtc décathlon bien entretenu (de loin pas 1er prix et avec tout de même des accessoires pas donnés) est beaucoup plus adapté (et nettement moins cher !).
      (Mon précédent vélo, toujours en vie mais en retraite utile - il permet encore de belles rencontres: http://patatipatatra.canalblog.com/archives/2013/08/13/27818018.html -, a largement fait plus de 20000km et m'a couté, en arrondissant très large, environ 500€ sur ses 6 ans de vie active, soit 2,5c€/km !)
      Si je faisait > 2x25km par jour, ça serait différent !

      Posté par Florent, 19 août 2013 à 16:28 | | Répondre
      • Très bien vu la revente, effectivement ça se revend très bien et à une décote moindre. Le vélomobile est un investissement au départ mais ensuite il n'y a pas à passer à la pompe et aux grosses réparations.

        Actuellement, je fais 2 X 27 km en vélo de route. J'estime pouvoir monter jusqu'à 2 X 35 km sans grosse fatigue supplémentaire. De temps en temps je monte à 80/90 km dans la semaine, mais la fatigue se ressent Par contre, même en vélomobile, j'avoue que 2 X 58 (mon parcours sans le train) ça commence à faire beaucoup

        Bien entendu, le plaisir est un facteur très important, bien vu Cristophe

        Posté par alboletono, 20 août 2013 à 15:11 | | Répondre
        • Pour ma part, j'estime pouvoir faire 2*25km en vélomobile sans trop de contrainte. Je pense qu'au delà ça risque d'être vraiment fatiguant. En ce moment je fais 2*23, c'est un vrai bonheur. D'ailleurs j'ai filmé le parcours. Il faudrait que je fasse un petit montage. ça pourrait être sympa.

          Posté par Thygo, 21 août 2013 à 09:33 | | Répondre
          • Attends Thygo quand tu auras essayé le Quest tu rallongeras tes sorties

            Posté par alboletono, 22 août 2013 à 12:27 | | Répondre
          • J'ai eu l'occasion d'en essayer un. Mais si je dois rallonger mes trajets pour aller taffer, je vais finir par faire huit heures de vélo pour deux heures de taff. Chu pas certain que ça plaise à mes payeurs.

            Posté par Thygo, 22 août 2013 à 13:22 | | Répondre
          • Moi c'est pas avec mon employeur que je dois m'arranger mais au chef de projet qui m'attend à la maison
            Ex: retour intégral par les côteaux de Colomiersr à Calmont : 64 km, 2H40 mais vraiment beaucoup de dénivelé positif 20H40 à la maison !

            Posté par alboletono, 23 août 2013 à 14:24 | | Répondre
          • Bon, mais 2h40 pour un trajet de taff, ça fait bien trop. Je ne dépasse pas l'heure en règle général. Il y a une vie après le vélo.

            Posté par Thygo, 23 août 2013 à 14:52 | | Répondre
          • Attention, c'était un retour en vélotaf, certes, mais pas du tout usuel (et en plus en passant par des côteaux que j'évite d'habitude).
            Il vaut mieux comme tu le dis si bien intégrer le vélo dans la vie de tous les jours et utiliser les moyens de transport complémentaires (train dans mon cas) sinon on finit sur les rotules.
            Dernier exemple en date, 20 km en VC A/R pour aller chercher quelques kilos de poivrons en urgence. Urgence définie selon madame mais finalement elle ne les a toujours pas cuisinés Ca m'aurait fait ch*** de prendre la caisse pour ça

            Posté par alboletono, 05 septembre 2013 à 11:44 | | Répondre
          • Excellent le coup des poivrons.

            Posté par Thygo, 05 septembre 2013 à 12:39 | | Répondre
  • Il y a une chose qui n'est pas quantifiable : ton plaisir.

    Posté par Cristophe, 19 août 2013 à 22:15 | | Répondre
    • Oui, mais quand même. Tout le monde ne peut pas se payer ce genre de plaisir. J'en suis bien conscient.

      Posté par Thygo, 21 août 2013 à 09:28 | | Répondre
  • Ben moi j'ai envie de mettre mon grain de sel par ici, juste pour dire que je trouve ça très, très bien. Bravo Thygo, bravísimo même. Avoir 6000 euros et s'acheter un vélo avec plutôt qu'une bagnole, ça force le respect.
    Du coup ça me remotive pour aller, moi aussi, au boulot en vélo (je l'ai même pas acheté : on me le prête !)

    Posté par Laurent, 21 août 2013 à 00:58 | | Répondre
    • Oui, enfin, il faut que ça s'inscrive dans le quotidien. Chez moi c'est vraiment le cas. De plus, j'e n'ai jamais eu le courage de mettre 6000€ dans une voiture C'est un peu un comble en fait.

      Posté par Thygo, 21 août 2013 à 09:30 | | Répondre
  • Non, c'est pas si cher que cela, surtout si cela sert! En deuxième lieu, il importe aussi de se faire plaisir avec un engin avec lequel tu vas passer plusieurs heures par jour. Certains mettent cela dans un truc avec un moteur (je parle en connaissance de cause, j'ai aussi ma flèche bleue mais motorisée). Note que la voiture "moyenne" en France selon l'argus coûtait plus de 21 000€!
    Petite pensée pour Henri http://www.svsr.fr/

    Posté par M, 28 août 2013 à 18:23 | | Répondre
    • Si. Quand même. ça reste cher. Même pour l'utilisation que je vais en faire. Tout le monde ne peut pas se permettre un tel folie. Mais tu as raison. Il faut se faire plaisir. Je viens de passer très vite sur le site d'Henri (que je ne connais pas) et ça m'insite encore plus à me lacher.

      Posté par Thygo, 28 août 2013 à 19:45 | | Répondre
  • je regardais le prix des vélomobiles ...juste pour m'informer, je tape 3 mots: trop, cher , vélomobile sur google et hop !propulsé , quel moteur !
    ...et me v'là ,Je suis un peu ému ,le voyage !

    Je ne sais pas par où j'suis venu et pourquoi j'suis là !!!
    je tombe sur un gars qui ,au moment de midi ,s'invite chez son pote

    Comme je le comprends !

    Ah! puisqu'il le fait, je m'invite aussi, pareil ...comme je ne le connais pas ça m’incite encore plus à me lâcher , je n'ai encore pas de vélomobile , c'est décidé je me lâche ...en parachute chez lui

    Je saute
    j'arrive .

    Bavard,comment me taire , je ne peux pas m’empêcher de répondre et faire un commentaire .
    Pourquoi? on t'a demandé quelque chose ?
    Ben non! je me lâche , j'ai déjà dit !

    Alors en voilà un ,surement, très constructif :
    Je fais de la ratatouille , reste-t-il quelques poivrons à son pote ,j'suis preneur.Il faudrait pas trop tarder si c'est pas au frigo !

    Je prends mon petit panier , je n'ai pas besoin de caisse pour venir .

    Sérieusement
    Pour draguer , je voudrais savoir si le vélomobile est mieux qu'un chien ?
    Le chien marche très bien , même avec pédigrée , moins cher malgré tout ! Non?
    10 ans sans problème .(Le mien, je ne le revends pas, même amorti , le pauvre! )
    Pourtant , un chien ...
    oui, elles sont vraiment très curieuses ; mon chien est un chien courant ! Moi? je serais (Puto au pied !le nom de mon chien) un peu coureur et amorti .
    Bref
    Ce que je me demande aussi ,le vélomobile , le conseilleriez - vous à un jeune timide en thérapie ? comme moi ... pour qu'il se lâche ?

    Je trouve déjà que le vélocouché , que je possède, m'aide beaucoup.
    Alors ! qu'est ce que cela doit être avec un vélomobile !

    En Ferrari j'aurai honte
    Par contre , le vélomobile ...donne de l'assurance, à pas cher ..

    En conclusion , c'est pas cher ! et on assume avec assurance
    ceci étant dit
    On voit bien qu'ils ne savent pas combien coute le psy non remboursé par la SS.
    Bon ! je ne m'ennuie pas ...mais il est temps que je retourne chez moi .
    Adieu !
    oui ,Adieu (je serai incapable de revenir sur ce site )
    JMi

    Posté par jean mi, 25 septembre 2014 à 23:23 | | Répondre
Nouveau commentaire