Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 22/10/2017] --- MINIBOITE: Le reiki, la géobiologie, la bioénergétique: Et pourquoi pas en faire une petite activité? ---

17 mai 2013

Les chroniques de Flèzz bleue: Mais t'es pas v'nu en vélo?

Ces deux derniers jours, je me suis permis d'aller bosser
avec notre automobile matrimoniale.

Deux jours.

Après ma cascade motocyclettique,
j'ai eu une baisse de forme bien normal,
avec un genou et des cotelettes douloureux.

Pour ne pas rester sur un échec, Lundi et Mardi de cette semaine,
journée de pas trop moche temps, j'ai pris la chouette.
Déjà là, les questions des collègues ont fusé.

J'ai retrouvé presque toutes mes sensations, bien que certain
virage me ramène à ma chute, mais le plaisir était là.

Mercredi, j'ai ressorti Flèzz bleue avec ses chaussures neuves.
J'ai pris la flotte à l'aller et au retour.
Le truc auquel je ne pense pas dans ces cas là,
c'est d'emmener un gèle douche pour profiter de ma baignoire roulante bleue.
(Tiens!!! Y'a p't'être un concept là?).

Jeudi, voiture.
Vendredi voiture.

Et là, les collègues me harcèlent de questions.
Je dois me justifier d'utiliser une voiture pour venir bosser,
au lieu d'un vélo.

Je sens chez certain, une conviction sournoise, leur donnant raison,
de ne pas se lancer dans ce genre d'aventure,
parce que ça ne dure pas. La preuve.

Chez d'autres, je sens poindre la déception.
Non! Il ne peut pas abandonner le vélo?

En tout cas, ça ne laisse pas indifférent.

Mais, non, je ne lâche pas l'affaire.
Je m'ennuie dans mes trajets en voiture
et mes convictions sont toujours là.
Je me refuse à rentre dans le rang des moutons motorisés.
(Oui, je suis un rebel et alors?)

 

 

Posté par Thygo à 08:53 - Vélotaf - Commentaires [ 7] - Permalien [ #]
Tags : , , ,

Commentaires sur Les chroniques de Flèzz bleue: Mais t'es pas v'nu en vélo?

    ...

    Une fois passée ton engouement pour le vélo (les pseudo-rebelles aiment se créer une mode personnelle, ils disent se démarquer mais créent leurs propres marques), tu prendras ta voiture tous les jours comme tout le monde.
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    Mais non, je plaisante.

    Posté par Cristophe, 17 mai 2013 à 13:54 | | Répondre
  • @Christophe: Il y a du vrai la dedans, sauf que je n'ai pas encore envie de reprendre la voiture chaque jour. lol

    Posté par Thygo, 17 mai 2013 à 15:36 | | Répondre
  • C'est comme la cigarette.. on se dit qu'on peut arrêter quand on veut, mais en fait on est accroc!!!
    Sauf que ça coute moins cher et que c'est bon pour la santé!

    Posté par Sev, 17 mai 2013 à 21:42 | | Répondre
  • Pareil pour moi ! Dès que je reprends la voiture on me pose des questions, oh ? tu n'as pas pris ton vélo aujourd'hui ? Ben oui, quand j'ai beaucoup de choses à transporter je prends la voiture, et pis quand il fait vraiment trop moche ! Est-ce qu'on leur demande à eux pourquoi ils ont encore pris leur voiture ? non ! alors !

    Posté par vivement, 18 mai 2013 à 13:39 | | Répondre
  • La remarque de Vivement m'interpelle!!!
    C'est vrai qu'au final, on m'interroge beaucoup plus que les autres sur mes déplacements... entre les "t'es pas venue en vélo quand même" (petite note sur le sujet : http://patatipatatra.canalblog.com/archives/2013/01/21/26214042.html) et les "t'es en voiture aujourd'hui ?" (depuis que j'habite assez près de mon travail pour laisser la voiture au garage) ou les nombreuses questions sur comment s’organisait mon joyeux covoiturage à l'époque ou quelques 85 km séparé mon domicile de mon bureau ...je sens un réel intérêt pour mon mode de déplacement... et que d'interrogations aussi suite à mon changement de gros truc motorisé... A croire qu'il était presque inconcevable que je troc ma petite citadine un jour...
    Mais au final, n'est-ce pas justement le signe que ma volonté de réduire mes kilomètres avec carbone, et les mesures que je met en place pour y parvenir dans des situations diverses et variés, obligent mes collègues à remettre en question, pendant quelques seconde au moins, la nécessité absolue de la voiture... avant de partir sur l'habituel discours "oui mais toi tu peux parce que ....".
    A défaut de changement (quoi que j'ai constaté une sérieuse augmentation du co-voiturage), au-moins un peu de réflexion sur le sujet!! Et rien que ça, pour moi, c'est un bon début.

    Posté par Sev, 19 mai 2013 à 12:51 | | Répondre
  • Vivement, et Sev, c'est en substance ce que j'ai voulu raconter, en fait.

    Posté par Thygo, 19 mai 2013 à 19:38 | | Répondre
  • Ce qui ne rentre pas dans la norme est simplement intriguant. Puis c'est toujours plus facile de prendre en "proie" quelqu'un qui est "seul" contre tous.

    Posté par fillette, 20 mai 2013 à 23:40 | | Répondre
Nouveau commentaire