Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 22/10/2017] --- MINIBOITE: Le reiki, la géobiologie, la bioénergétique: Et pourquoi pas en faire une petite activité? ---

04 février 2013

Et si on pensait aux autres?

Hier soir, j'ai regardé capital sur la 6.
Il nous parlais du gaspillage en France.
C'était surtout axé sur la bouffe.

Je savais qu'on était loin du compte,
mais ce genre de rappel à l'ordre me rend dingue.

La bêtise des hommes et de leur profit à tout prix,
fait que des quantités astronomique de bouffe sont jetée chaque jour.
Ils annonçaient une trentaine de kilo par an et par personne.
On est soixante sept millions je crois.
Ça donne plus de deux millions de tonne de victuailles produites et inutilisées.

Ça donne le vertige.

Grosso, modo, si je fais un calcul très succinct en me prenant comme exemple.
Je suis un beau gosse de 1800 millimètres de haut, pour 92000g de poids.
(Je sais, c'est pas un poids de forme et je t'emm....) 
Considérons que je dois ingurgiter,
disons deux kilos de nourriture par jour
(je pense que je suis un peu large, mais c'est une estimation rapide),
je pourrais manger une quinzaine de jour
avec ce que jette une personne.

Pour aller jusqu'au bout du calcul, j'ai besoin de sept
cent trente kilos de nourriture pour vivre sur l'année.
Moins d'une tonne donc.
C'est drôle de mettre ce genre de chose en chiffre.

Tiens. J'ai un peu de temps, je développe.

Au nid, nous sommes trois.
Deux filles et un gars.
Admettons que les filles se nourrissent
pour un tiers de moins qu'un gars comme moi.
(Je sais c'est très théorique, mais c'est pas déconnant.)
Ça fait 1,33kg par fille et par jour.
J'arrondis à 1,5 parce que, des fois,
il y a des gourmandises et ça simplifie les calculs.

Le trio que nous formons, ingurgite 5kg de nourriture par jour.
Sur un an, ça fait 1825kg.
T'as qu'a voir le nombre de familles qu'on pourrait nourrir,
gracieusement avec les deux millions de tonne jeter par an.
Non, non. Je ne vais pas te faire le calcul. 
Si t'as eu le malheur de faire des gosses,
tu leur poses le problème, ça va les occuper un moment.
Si tes gosses sont un peu con, t'as le droit d'arrondir les 1825kg à 2000.
Si ils n'y arrivent toujours pas, fout les au congèle.
Si toi non plus tu n'y arrives pas, va pas te plaindre que tes gônes
(c'est du patois Lyonnais pour qualifier ta progéniture)
soient un peu débile.

Ça te parle un peu?

Et ça, c'est juste au niveau des ménages.
Ils nous ont donné un aperçu de ce que pouvait jeter
les grandes surfaces temples de la consommation,
à cause de nos habitudes de consommation,
qu'ils ont tout fait pour qu'on les prennent.

Une fois de plus, on marche sur la tête.

Chez nous, il est très rare que nous jetions de la nouriture.
Ça arrive parfois quand les légumes ont pourrit ou que
les restes n'ont pas été mangé à temps, mais c'est rare.

Dans le nid, nous sommes tous les trois d'accord sur ce fonctionnement là.

Il est très simple de comprendre que,
la nourriture que nous jetons, est gaspillée.
Ce qui est gaspillé a demandé de l'energie,
de l'argent et du temps qui est,
par conséquent, gaspillé à leur tour.
Et que ce gaspillé là, nous l'avons subtilisé à d'autre qui,
eux, en aurait vraiment eu besoin.

Sous couvert du profit, nous épuisons tout le monde.
(Attention: Phrase à double sens)

Posté par Thygo à 13:47 - Les Colères - Commentaires [ 8] - Permalien [ #]
Tags : , ,

Commentaires sur Et si on pensait aux autres?

    Moi aussi, quand j'ai appris les chiffres du gaspillage alimentaire, cela m'a interloquée ! Il faut dire que c'était chez les premiers chiffres que j'ai vu, c'est chez les anglais, et là, c'est quasiment le tiers de leur nourriture qui part à la poubelle.. Chez nous, à la maison, je n'ai pas l'impression que l'on jette autant, on fait attention, on cuisine les restes, juste de temps en temps si on n'a pas fait assez attention aux dates en achetant les produits frais, ou les légumes qui pourrissent. Je jette beaucoup en épluchant mes légumes bio par contre, parce que c'est souvent véreux ou gâté. Mais c'est vrai que ce qui "pèse" dans les chiffres nationaux, ce sont les déchets de supermarché (toujours les dates de consommation) et de restauration ! Parce que là, les règles sont assez strictes, on ne peut pas conserver ce qui a été cuisiné... Et prévoir sans se tromper les quantités pour 500 ou 600 personnes (notre cantine par exemple) c'est impossible !

    Posté par IsabelleZ, 04 février 2013 à 19:57 | | Répondre
  • Ne gaspillon plus !

    Eh ben non ! chez nous on ne gaspille pas non plus, on se sert des petites quantités dans nos assiettes, quitte à y revenir, un plat pas terminé au repas se finira au repas suivant, des dates dépassées on s'en fou on mange ! Et on n'est pas morts, pour l'instant ! bon, pas si c'est dépassé d'un mois mais là, exusez-moi mais faut être con pour ne pas s'en apercevoir avant ! moi je fais mes courses chaque semaine, et bien quand je fais ma liste je vérifie tout ce qui me reste dans le frigo, c'est vite fait il me reste 2 yaourths et l'ampoule ! Le pain se finit au petit déjeuner, pour les déchets de légumes je les donne à ma voisine pour ces lapins (mais on n'habite pas tous au vert !) et quand mon chat ne termine pas sa gamelle et bien je l'a met dehors et les chats des alentours se charge de finir.
    Voilà, donc dans notre poubelle, finalement, on ne jette jamais d'aliment, ah ouais j'avais jamais fais gaffe...

    Posté par chantal, 05 février 2013 à 07:59 | | Répondre
  • @IsabelleZ: Par expérience, je sais que les cantines sont catastrophiques en terme de gaspillage, mais ça ne préoccupe personne de donner à manger aux poubelles.

    @Chantal: Comme toi tu ne fais pas attention de ne rien gaspiller, d'autre ne font pas attention de jeter. c'est ancré dans leur mode de fonctionnement. Chantal, c'est ma cousine. C'est pour ça qu'elle est trop forte. lol

    Posté par Thygo, 05 février 2013 à 08:46 | | Répondre
  • Je pense que tout est une affaire d'éducation. Mes parents ont connu le manque de nourriture pendant leur enfance, c'était donc tout à fait impossible de laisser quelque chose dans son assiette ou de jeter des denrées achetées, mes parents n'étaient pas riches on faisait donc attention aux dépenses. J'ai élevé mes enfants comme ça et j'espère qu'ils ne gaspilleront pas non plus. Chez nous aussi on mange lorsque la date est passée et on n'est toujours pas morts on n'a même pas encore été malades ! On cuisine tous les restes et c'est bon !
    C'est vrai qu'il faudrait faire quelque chose pour les cantines ! Il faudarit associer un élevage de poules ou de cochons près des cantines ou faire des jardins et donc du compost pour enrichir le jardin !
    Le pire c'est de penser que toute cette nurriture gachée à couté très cher à la planète et que certains meurent de faim pendant ce temps là !

    Posté par vivement, 05 février 2013 à 18:02 | | Répondre
  • @Viviement: Mes parents et ceux de Chantal n'ont sans doute pas mangé à leur faim dans leur jeunesse. Les gestes dont nous parlons, sont des gestes de base que tout le monde devrait appliquer.

    Posté par Thygo, 05 février 2013 à 19:53 | | Répondre
  • moi, j'achète moins... au début, c'était une question de fric... et finalement, j'ai tellement plus d'imagination quand le frigo est presque vide!
    et comme mon mari travaille en décalé, il est toujours content de trouver des restes!

    Posté par ema, 07 février 2013 à 13:03 | | Répondre
  • Idem!!

    J'ai toujours fait attention à ne rien jeter surtout en aliment, c'est trop cher et il y a tellement de misère dans le monde que ça me donnerait la honte...

    Posté par eve, 09 février 2013 à 10:53 | | Répondre
  • Effectivement, lors d'une intervention j'avais retenu qu'au niveau mondial, environ 1/3 de ce qui est produit est jeté. Bien sur, il y a le gaspillage que nous connaissons (frigo, cantines...), mais il y a aussi une énorme perte entre la récolte et ce qui arrive sur les étales, que ce soit dans nos pays "civilisés" (pomme trop petites, carottes trop biscornues.... qui ne valent pas la main d'oeuvre nécessaire à les récolter) que dans les pays plus pauvres, compte tenu des problèmes de transports et de conservation.
    Mais n'empêche, ça fait peur !!! Nous à la maison, c'est frigo presque vide (et pourtant, on ne meurt pas de faim) et on évite de jeter (en général, si ça n'est pas mangé par nous, ça l'est par les chats, les poules ou les lombrics..). Et puis on essai aussi de consommer ce que les autres ne veulent pas : légumes biscornus ou abîmés, morceaux de viandes à cuisson lente de l'avant train des vaches ... Mais chuis d'accord, des chiffres comme ça, ça fait pâlir!

    Posté par Sev, 10 février 2013 à 12:45 | | Répondre
Nouveau commentaire