Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

01 octobre 2012

Mon histoire dans l'assiette

J'ai pas eu à me fouler pour trouver le titre.

J't'explique.

Tout commence par de l'amap.
Oui, oui, nouveau lecteur ou lecteur de passage, je participe au maintien
de l'agriculture paysanne depuis quelques années maintenant.

Dans les amaps, on y récupère tout un tas de très bon produits,
proposés par des producteurs encore passionnés
par leur métier et  encouragés par nos sourires et nos deniers, à nous amapiens,
mais on y croise aussi pas mal de personnes avec
qui nous finissons pas créer des liens.

C'est d'un des couples d'amapiens dont je vais vous parler ici.
Un couple atypique avec une gouaille et un parlé fort,
amoureux de la bonne chaire et de la vie.

Un jour, ces deux là se pointent et annoncent la bouche en cœur,
qu'ils vont ouvrir un restaurant.
Mais pas un restaurant classique,
comme il en existe des tonnes sur cette belle ville de Lyon, non.
Un restaurant pour les allérgiques.
Un restau sans allérgènes

Qui l'eu cru?

Pas moi en tout cas.
J'ai tout de suite pensé à une lubie et a l'histoire d'un fiasco annoncé.

Et puis, Christine est allée en formation,
à Paris chez Ducas pendant quelques semaines.
Léon, son mari, s'occupera du domicile, des enfants,
et de son job pendant cette période là.

Je gage que ce moment là n'a pas été du
plus grand repos ni pour l'un, ni pour l'autre.

Vint alors le moment de passer au concret:
La mise sur pied du restaurant.
A l'amap, on aura des bribes de la mise en place de l'affaire.

Il semblerait que le local d'origine était une infame chose, ultra crade.
Un local qui en aurait fait baisser les bras à plus d'un.
Tout ça a été raconté avec le sourire et l'énérgie à chaque fois.
Jamais de lassitude dans la voix.

Le jour de l'ouverture arrive.
Nous verrons fondre physiquement nos deux protagonismes de semaine en semaine.
C'est le gage de leur investissement.
Il y avait du stock. De ce côté là, c'est plutôt positif.

Un jour, les amapiens décident de faire une
descente pour voir à quoi tout ça ressemble.
Je traine les pieds.
Je ne suis pas encore convaincu de la véracité de l'histoire.
La convivialité de certains amapiens, et le sourire de certaines amapiennes,
finissent par ma convaincre.

Nous voici aux portes du graal.
Nous pénétrons, une vingtaine, dans une petite pièce très claire
et joliment décorée à mon gout.

C'est Léon qui s'occupera de nous, pendant que Christine est aux fourneaux.
La soirée restera mémorable.
Les assiettes sont belles, le pain est fait maison, sans farine.

Anti allergène vous avez dit?
Ah bon?

On pourrait penser à une cuisine pauvre, manquant de saveur.
Ici, ça n'est pas le cas.
Cette cuisine là n'a rien à envier à une cuisine traditionnelle.
Il y avait quelques défaut de jeunesse, bien entendu, mais depuis,
des progrès on été réalisé.

Bref. Je me suis lamentablement planté et c'est tant mieux.

Le projet est un très joli projet.
Non seulement il apporte du bonheur à beaucoup d'allergiques
qui avaient mis une croix sur les restaurants, mais le projet est beau,
viable et vivant comme ses propriétaires.

Dernièrement, ils sont passés sur M6.
C'est ça qui m'a donné envie de faire cette note.
Si tu veux le voir, c'est par , mais dépèche toi,
c'est du replay, ça ne reste qu'une semaine.

Pendant que j'y suis, pour faire complet et que tu saches
pourquoi j'ai balancé ce titre, voici leur site internet :
Mon histoire dans l'assiette.
C'est la leur, mais c'est aussi la votre.

Posté par Thygo à 08:30 - Econologie - Commentaires [ 1] - Permalien [ #]
Tags : , ,

Commentaires sur Mon histoire dans l'assiette

    Plus je te lisais, plus je me disais que ce devait être eux que j'avais vu à la télé l'autre jour ! Une bien belle idée en tout cas !

    Posté par vivement, 06 octobre 2012 à 21:19 | | Répondre
Nouveau commentaire