Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2021] --- Tout va bien, on coule normalement ---

29 août 2012

Les courses de Flèzz bleue (Suite et fin)

Si tu as raté le début de l'histoire...

Flèzz bleue a enfin repris du service.

Donc, hier, je me suis lancé.
A la pause de midi, me voilà sur le site de Casino express.
Ma liste n'est pas très importante, c'est le moment de faire un premier test.
Je compte quand même ramener un pack de litres de lait pour mes yaourts maison,
un cubi de trois litres de rosé, un paquet de pq.
Voilà pour les encombrants.
Je rajoute à celà quelques victuailles diverses et variées.
Le site est pas mal fait.
Avec la recherche, la liste est plutôt vite faite.
Je choisis mon créneau horaire.
Je valide et décide de payer sur place.
J'avais des questions à poser parce que je n'avais pas lu le mode d'emploi.
J'ai donc utilisé la rubrique contact du site, sans grand espoir.
J'ai eu une réponse exploitable dans l'heure.

Aller. Il est 17h45.
Je saute dans le waw direction Vénissieux.

J'ai un peu le traque. 
Je sais que je ne vais pas passer inaperçu.
Quelle va être l'accueil du personnel ?

Je m'engage sur le parking du magasin, sous les cries
enthousiastes d'une bande de mômes en train de jouer en face:
"Éh, m'sieurs. Tu fais essayé ?"

Je décline la demande avec un grand sourire et me dirige vers la borne de retrait.
Je commence à tapoter sur l'écran.
Ah merde! Je suis trop loin et trop bas.
Je pense à la blonde qui s'est posée trop loin de la borne de péage,
pour retirer son ticket.
Tu l'as déjà vu, celle-là, dis?

Je manoeuvre.
Je demande le retrait de mes deux commandes.
Je paye par carte.
Sur le ticket, on m'indique le numéro de la place ou je dois me poser.
Je m'installe et attends une poignée de minutes.
Voilà ma commande:

WP_000870

Le jeune homme qui me sert est un peu paumé.
Il ne sait pas trop comment s'y prendre.
Il scanne mon ticket et est vite remplacé par deux chemises blanche.
Les tauliers, sans doute.
Ils ont le sourire.
Ils me demandent si je les autorise à faire des photos,
ce que je permets avec grand plaisir.
Nous discutons.
L'homme me demande si il peut publier des photos sur leur facebook.
Je donne, bien entendu mon accord.

WP_000871

Bon. On discute, on discute, mais moi, je suis venu pour faire des courses.
Je charge Flézz bleue.
Ça ne va pas trop mal.

WP_000872

Les encombrants de part et d'autre.
Le reste dans des sacs, derrière le siège.

On se salue et c'est parti.
Je m'arrêterai quelques centaines de mètres plus loin.
Les encombrants me gènent pour piloter.
Je les glisse sous les sacs.
C'est étonnant. Ça rentre.
La dizaine de kilomètres restante se fait comme à l'habitude,
sauf pour la montée qui se fait plus agressive.
Mais ça monte quand même.

Me voilà arrivé.
Je retire les sacs du vélo.
Voici le volume transporté.
Je peux charger plus.
Je peux faire les même courses qu'avec le Mammouth.

WP_000874

Conclusion: Service adopté.
Aujourd'hui, je peux faire des courses importantes, à bicyclette et surtout,
sur mon parcours de retour du bureau.
What else ?

La suite des histoires de Flèzz Bleue, c'est par là...

Posté par Thygo à 13:30 - Vélotaf - Commentaires [ 4] - Permalien [ #]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Les courses de Flèzz bleue (Suite et fin)

  • Génial !!! Impressionnant ce que ça peut contenir mais dis donc à ce régime là tu vas avoir des muscles en béton !

    Posté par vivement, 29 août 2012 à 15:46 | | Répondre
  • @Vivement: Je les ai déjà. Avec plus de 4000km/an depuis cinq ans, t'imagines.

    Posté par Thygo, 29 août 2012 à 20:01 | | Répondre
  • pratique, mais mieux vaut ne pas le quiter des yeux ........

    Posté par maevina, 31 août 2012 à 12:23 | | Répondre
  • @Mae: C'est pour ça que le drive se prête très bien à l'exercice puisque, normalement, c'est les gars du drive qui te charge ton coffre avec ta commande. Je ne m'imagine même pas laisser la bête sur un parking de grande surface pendant que je fais les courses. C'est un coup à rien retrouver ou sinon abîmé.

    Posté par Thygo, 31 août 2012 à 12:32 | | Répondre
Nouveau commentaire