Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

06 août 2012

La traversée vers la Corse (Suite et fin)

Si vous en avez manqué un bout...

8h15: Ça y'est. On quitte le port.
Les premiers instants sont sympa.
La côte disparaît petit à petit.
Il y a des trucs à voir.

WP_000644

Ensuite...

...Ensuite, un des barmen met de la musique.
Trop fort la musique.
Ça durera comme ça  jusqu'a l'heure du débarquement.

L'équipage ne pipe pas un mot de Français et s'occuperait
de chèvres que ça ne serait pas pire.
Sauf que les chèvres ne payent pas pour qu'on s'occupe d'elles.

Le débarquement n'est pas mieux.
Des mecs font des grands signes pour nous pousser dehors.
Ils n'ont ni chiens, ni piques.
C'est là que je me dis que, non, nous ne somme pas des chèvres.

Je prends mon temps quand même.
Ce pont glissant n'est pas fait pour les motos.
Plus d'un doit se vautrer lamentablement.

La Corse enfin.

WP_000653

Nous sortons de Calvi engorgé de voitures
nouvellement débarquées entre autre.

Les paysages de Corse ne démentent pas ce que nous attendions.
Direction l'Ile rousse ou Madame Fredo nous a choisi le camping les Oliviers.
Accueil sympathique et humaine.
Nous choississons nous  même notre emplacement.
Dans le camping, sur certains emplacements,
il y a des tables et bancs de pique nique.

WP_000655

Une aubaine pour les motards que nous sommes.
Quand on voyage à pied, à vélo ou à moto,
le plus difficile est de passer notre temps assis parterre.
Ces deux jours, ça ne sera pas le cas.

La  journée se terminera par une baignade
dans l'eau chaude de la méditerranée.
Une première pour MadameFredo et moi.

Un repas en terrasse avec un petit groupe de chants Corse 
et le sourire de l'équipe qui gère le petit restaurant ou sont servi de
succulente pizza au feu de bois pour un prix plus que raisonnable nous
font terminer cette journée éprouvante de la meilleur façon qui soit.

WP_000657

La suite dans la prochaine note.

Posté par Thygo à 09:00 - Vacances à deux roues - Commentaires [ 4] - Permalien [ #]
Tags : , ,

Commentaires sur La traversée vers la Corse (Suite et fin)

    ...

    Quand tu voyages à moto, tu passes ton temps assis par terre ? Tu ne tiens pas sur la selle ?

    Posté par Cristophe, 06 août 2012 à 19:25 | | Répondre
  • Voilà, j'ai pris le temps de lire les notes d'avant pour ne rien rater de votre périple !
    ça dot être bien en effet d'être libre de s'arrêter où l'on veut en moto !
    Moi, c'est ce que j'ai apprécié dans mes vacances aussi cette année, ne rien décider à l'avance voir au jour le jour et décider quand on part, quand on reste, bon je n'étais pas en moto mais en voiture, par contre on était sous la tente.
    La corse ça a vraiment l'air magnifique !

    Posté par vivement, 07 août 2012 à 18:42 | | Répondre
  • @Cristophe: On est pas 24h/24h sur la moto. Quand on veut se reposer ou manger, ben si le camping n'a rien prévu pour, on est parterre.

    @Vivement: La liberté, c'est de pouvoir se poser n'importe ou n'importe quand peu importe le moyen de locomotion. Je ne redirai pas que la Corse est un très bel endroit. Je crois que je l'ai déjà fait.

    Posté par Thygo, 08 août 2012 à 10:44 | | Répondre
  • ...

    d Oui j'avais compris.

    Posté par Cristophe, 09 août 2012 à 10:42 | | Répondre
Nouveau commentaire