Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

10 juin 2012

Weekend Belge en amoureux, ou presque.

Dimanche soir, 20h00.
Entre samedi matin et ce soir, j'ai parcouru environ 1800km.

Je suis aller chercher la bête tant attendu.

WP_000550

Le waw (c'est sa marque) numéro 10.

Pour cela il a fallu de longs échanges par mail et un périple de deux jours
pour se rendre en Belgique, entre Lille et Bruge.

J'en conviens, il faut être un peu givré pour faire ce genre de chose.
Il faut aussi être un peu givré pour avoir la prétention de rouler dans un truc pareil.

Je suis sans doute un peu dingue.
Un doux dingue évidemment. Je n'ai l'intention de tuer personnes
si ce n'est les habitudes polluantes et parfois inutiles (Je parle ici de MES habitudes).

C'est reparti pour une nouvelle période d'aprentissage.
Une nouvelle période de croisement de regards moqueurs, amusés, admiratifs.

J'ai déjà connu ça avec l'agenda.

En revanche, il va falloir que je prenne le temps.
Cet appareil semble rouler trés vite.
Son ex propriétaire me disait qu'il roulait très facilement
à quarante kilomètres par heure sans forcer. 
Je rappelle que c'est un vélo et qu''il n'y a pas de moteur. 

Les premiers temps demande de l'attention car le vélo est long
et répond à la moindre sollicitation du guidon.

A côté de ça, cette aventure m'a permis de
passer un weekend avec l'homme de ma vie.

Non. Je ne suis pas homosexuel.
J'aime ce mec d'une amitié profonde et sans faille.
Ce genre d'amitié est rare.

Nous ne nous étions pas appelé depuis pas mal de temps.
Je décroche mon téléphone et lui demande:
"Ça te dirais d'aller faire une ballade en
Belgique pour aller chercher une vélomobile ?"

Cette question en appelait un tas d'autres:
- C'est quoi  un vélomobile ?
-  Pourquoi si loin ?
- Tu m'appelles juste quand tu as besoin de moi ?
Etc...

Voilà la question qu'il m'a posé:
- Quand ?

Et c'est tout.
Juste: quand.

Comme si tout ça était naturel et ne sortait pas de l'ordinaire.
Ensuite tout a coules de source.
Pas d'embrouilles.
Pas de problèmes.

Juste deux mecs qui partent ensemble passer du temps.

C'était super bien.

Merci mon homme.
Merci à toi et a ton grand con de frère. 

 

Posté par Thygo à 20:19 - Vélotaf - Commentaires [ 4] - Permalien [ #]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Weekend Belge en amoureux, ou presque.

    Waouh ! La bête ! J'insiste, il lui faut une petite bande blanche et un numéro le "10" puisque c'est le sien ! Ah ! J'aimerais vraiment essayé cet engin ! 40 km/h mais c'est un bolide !

    Posté par vivement, 10 juin 2012 à 20:37 | | Répondre
  • Excellent !

    Finalement, tu as cogité mais tu es passé assez vite à l'action ! Tiens-nous au jus de tes aventures car pour moi également, ça sera peut être le saut également mais je dois encore faire quelques milliers de kilomètres en VC avant de mériter mon futur vélomobile !

    Posté par alboletono, 10 juin 2012 à 21:56 | | Répondre
  • @Vivement: La déco passera en second plan. Il faut que je prenne le temps de l'équiper. Je confirmerai bientôt si il y a moyen de rouler aussi vite ou non.

    @Alboletono: C'est là une de mes caractéristiques. Dés que j'ai une idée dans la tête, il faut que ça se fasse assez rapidement. Il est bien évident que ce blog va recueillir les multiples péripéties du vélomobile.

    Posté par Thygo, 11 juin 2012 à 10:57 | | Répondre
  • ...

    J'ai l'impression que l'Agenda est arrivé chez toi hier et déjà ce nouvel engin...

    J'espère que le "grand con de frère" n'a pas trop troublé votre intimité. d

    Posté par Cristophe, 11 juin 2012 à 14:24 | | Répondre
Nouveau commentaire