Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

20 mars 2012

Je ne suis qu'un bulletin...

Parlons un peu politique.
Non, non.Ne part pas on ne va pas s'engueuler je te le promets. 

Pour moi, la politique, c'est comme le sport,
il n'y a que les grandes rencontres qui m'intéressent.

Le tournois des six nations pour le rugby,
la coupe du monde pour le foot,
Rolland garros pour le tennis,
le tour de France pour le cyclisme
et les présidentielles pour la politique.

 Je ne sais pas si vous êtes arrivé à passer à côté,
mais je crois savoir que nous devons réviser
le contrat de SarkoLéon dans une poignée de semaine.

Chaque jour, nous sommes tenu au courant
des dernières nouvelles de la cours de recrée: 
Machin a dit ça.
Roooooh. C'est pas bien.

Truc a fait ça.
Naannn ???

Tu savais qu' Auchmolek en avait une plus
grande que Dufnu d'la poloche?
C'est pas vrai!!!
(T'as vu Fredo. J'ai placé les deux en une phrase. 
Il est pas trop fort ton chéri préféré ?)

Bon, mais je vote pour qui moi?

Y'a pas un mec (ou une nana hein. Parce que j'aime bien les filles moi)
un peu discret(e) qui ne penserait pas qu'a son cul
qu'au pouvoir et qui proposerait des choses sensées ?

Et pourquoi je vous parle de ça moi ?

Ah oui.
C'est la faute à Zune.
(Tu l'as pas vu venir celle-là.) 

J'ai été pêcher des vieux morceaux,
que j'écoutais, quand j'étais champion du monde du air guitare
au cheveux long à tendance ni dieux ni maître. 

Ce matin, en écoutant l'ex groupe de Bernie,
je suis tombé sur "La grande illusion".

Tiens. Je te mets la vidéo qui n'en ai pas vraiment une:

 Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique et qu'on glisse dans une urne.

Ce qui est intéressant dans ce morceaux, c'est les paroles, 
alors comme je t'aime bien, c'est cadeau, voici les paroles: 

Toi qui parle de nouvelles libertés
Fier de l'argent que ton père t'a laissé
Tu cracheras ta haine sur nous pauvres manuels
En répandant nos ghettos que tu nomme HLM
Tu veux que je vote pour te rassurer
Tu veux que je vote pour me sécuriser
Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne
Je ne suis qu'un bulletin
Qu'on intoxique et qu'on glisse dans une urne 
Tu as pour toi les "fout la merde" les contents d'eux
Tu as promis en un temps record de tous nous rendre heureux
Passe voir les vieux plus assez jeunes pour décider
Ils sont usés, fatigués d'être consultés, dirigés
Tu veux que je vote pour mon équilibre
Tu veux que je vote pour être libre
Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne
Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne

Allez couchez
Tu vas voter !
Vote, vote, vote, vote,
Vote, vote, vote, vote

Mon bulldozer est le symbole d'une jeunesse
Qui refuse toutes vos magouilles politiques
Je veux parler de nous, victimes
De nous vulgaires pions sur vos échiquiers
Pour nous vous avez tant d'estime
Demain pensez qu'on va voter
Elire un fabuleux élixir
Qui donnera travail, prospérité
Alors vote, vote, vote, vote,
Vote, vote, vote, vote

Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne
Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne
Vote, vote, vote, vote,
Vote, vote, vote, vote

Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne
Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne
Vote, vote, vote, vote,
Vote, vote, vote, vote

Pour nous vous avez tant d'estime
Demain pensez qu'on va voter
Elire un fabuleux élixir
Qui contrôlera ma façon de penser
Alors vote, vote, vote, vote,
Vote, vote, vote, vote

Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne
Je ne suis qu'un bulletin qu'on intoxique
Et qu'on glisse dans une urne
Vote !

Ça s'appelle la grande illusion.
C'est sorti en 1981.

Plus de vingt ans plus tard, j'ai l'impression que Trust
pourrait encore chanter ce titre sans pour cela passer
pour des ringards.

Me tromp'j' ?

Posté par Thygo à 11:39 - La politique et moi - Commentaires [ 0] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur Je ne suis qu'un bulletin...

Nouveau commentaire