Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2021] --- Tout va bien, on coule normalement ---

10 février 2012

Projets de vie

Sais-tu, fidèle lectrice ou lecteur,
que je suis célibataire par intermitence et en couple,
aussi par intermitence?

Oui. Certain(e)s d'entre vous le savent.

En fait, je suis le joujou (j'ai pas osé écrire sextoy),
des weekends et congés, d'une charmante humaine de sexe féminin,
connue par ici sous l'appellation de Madame Fredo.

Sais-tu combien cela fait de temps
que je me pose sur les rives de son corps?
(C'est beau hein? Ça mériterait presque une Bibounade*)

Vas-y. Dis un chiffre.
Je suis bon joueur.
J'ai dit chiffre, pas nombre.

Ça fait, officiellement ;) ,  huit belles années.

La classe non?

Elle se place dans le top des femmes
qui sont restées le plus longtemps dans ma vie.
Elle y est même bien placée la garce.
Je crois qu'elle convoite la première place la coquine.
Non, mais quelle prétention tout de même.

En huit ans, nos enfants ont grandis.
Certains sont tellement écœurés par notre bonheur sans faille,
qu'ils sont déjà parti.
Les autres font tout pour échapper le plus vite possible
à cet écœurant tableau.

Un rapide calcule et une intuition hors norme,
me laissent à penser que ces mômes sans cœur,
nous abandonnerons à notre triste sort
au plus dans les deux années à venir.

Et alors?

Et alors, ça veut dire que dans deux ans,
nous n'aurons plus le prétexte des enfants
pour vivre chacun chez soit.

Ça veut donc dire qu'il faudra prendre LA décision.

Dans deux ans, ça fera dix ans que nous nous fréquentons
(On dirait ma grand mère qui parle).
Ça va faire beaucoup non?

*Bibounade: Action d'avoir le yeux humides, le coeur tout mou,
les jambes qui trembles et les lèvres du haut qui frètillent,
au contact d'un geste, d'un mot,
d'une action considéré comme "OOooohhhh!! C'est trop miiignoooonn!!!"

Posté par Thygo à 13:37 - Le fil de l'eau - Commentaires [ 13] - Permalien [ #]
Tags : ,

Commentaires sur Projets de vie

  • Roooo quelle belle histoire !!!!!
    Roooo quelle belle définition de la Bibounade !!!!
    Si je puis me permettre, l'excuse des enfants ne tient plus hein, parce qu'ils sont grands quand même.....
    Hihihi

    Posté par BIBOUNETTE, 10 février 2012 à 14:41 | | Répondre
  • ...

    Ah parce que vous restez ensemble uniquement pour les enfants ?

    Posté par Cristophe, 10 février 2012 à 21:34 | | Répondre
  • Que du bonheur quoi !!!
    Mauvaise excuse tout de même d'attendre le départ des enfants pour commencer votre vie commune, non ?

    Posté par vivement, 11 février 2012 à 12:15 | | Répondre
  • C'est encore moi ! Je t'ai tagué si tu veux bien !

    Posté par vivement, 11 février 2012 à 23:26 | | Répondre
  • la vie à deux mérite bien qu'on la prépare et qu'on y réfléchisse bien ! 10 ans c'est pas mal !

    Posté par maevina, 12 février 2012 à 11:12 | | Répondre
  • @Bibounette: Ils sont peut être grands, mais ils sont toujours à nos crochets ces Tanguy.

    @Cristophe: Soit tu fais de l'humour, soit ta pas bien lu la note. On est pas ensemble, un peu par choix et un peu pour ne pas bousculer la vie de chacun. Si on prend un raccourci, on est pas ensemble à cause des enfants.

    @Vivement: Depuis huit ans, c'est que du bonheur. Nous sommes d'accord, Madame Fredo et moi pour dire que, si nous vivions sous le même toi depuis le début, il y a longtemps que cette histoire serait terminée. Vivre au quotidien avec les enfants des autres est, pour nous, impossible. Attention: ça n'est pas que mon point de vue. Nous sommes d'accord sur le sujet. C'est aussi pour cela que cette histoire est belle. Pour le tag, je ne suis pas sur de répondre. Cela ne m'ennuie pas de répondre, mais ça m'ennuie de devoir taguer d'autres personnes.

    @Mae: Le voix de la sagesse.

    Posté par Thygo, 12 février 2012 à 12:41 | | Répondre
  • Témoignage

    Je pense pour ma part que ce choix est le meilleur. Je parle en connaissance de cause (je suis LE cigogneau attention pour ceux qui ne l'auraient pas compris). Et je crois que je peux remercier à la fois Madame Fredo et mon popa pour ce choix qui nous a permis de continuer à vivre ensemble des bons moments. Les caractères des uns et des autres auraient surement poser un problème si nous avions du vivre ensemble tout les jours (je ne pense pas me tromper en disant ça ?) (question adressée à mon popa)). Mais je le repête, nous apprécions tous nous retrouver pour apprécier de bons moments, et c'est surement ce choix qui a permis cela, ( nous sommes d'accord ? (encore pour mon popa))

    Posté par le cigogneau, 12 février 2012 à 17:24 | | Répondre
  • @Le cigogneau: Je n'aurais pas pu dire mieux. C'est un vrai beau témoignage qui touche le capitaine de bateau que j'ai essayé d'être.

    Posté par Thygo, 12 février 2012 à 18:25 | | Répondre
  • Le capitaine de bord à toujours su garder le pont propre et agréable pour ses petits moussaillons. je rejoins l'avis du grand cigogneau tout à été fait pour que toute l'équipe puisse mener une agréable croisière en aillant chacun son poste même lorsque la mer était agitée. Maintenant qu'il à bien formé son équipage il va bientot être temps pour les derniers moussaillons de monter sur leurs propres navires et d'affronter les marrées avec toutes les belles armes que le capitaine leur a permis d'acquiérir. Une chose est sur, les courants feront que nous ne seront jamais très loin.

    Posté par Fillette, 12 février 2012 à 19:55 | | Répondre
  • @Fillette: Touché. Je ne sais pas d’où tu tiens cette plume, mais qu'est ce que tu écris bien.

    Merci les moussaillons. Le capitaine vous remercie pour le travail accompli. Si le bateau n'a pas coulé, c'est aussi parce que vous avez su redresser la barre quand il a fallu. Bon. C'est vrai qu'on a parfois frôlé de gros iceberg et essuyé de très fortes tempêtes. Mon bateau vogue toujours. Celui du grand cigogneau semble tenir la mer. Celui de fillette est en construction, et celui de Miss Tamaloo (la fille de Madame Fredo) est en passe d'être mis à l'eau. C'est drôle. Mon adage est tout va bien, on coule normalement. On est raccord.

    Posté par Thygo, 12 février 2012 à 20:22 | | Répondre
  • De ne pas vivre sous le même toit est peut-être la solution pour éviter l'écueil de la routine, non ? C'est peut-être encore plus vrai après une reconstruction ! Va savoir ?

    Posté par vivement, 12 février 2012 à 22:21 | | Répondre
  • @Vivement: Ne pas vivre sous le même toi, lorsqu'on est jeune et qu'on est dans la construction de sa famille est une connerie. Nous, nous avons fait comme ça, parce que ça nous a paru naturel. Aujourd'hui, je peux affirmer que, pour nous, ça n'aurait pas fonctionné si nous avions vécu sous le même toi avec nos enfants. Non pas parce qu'ils sont plus pénibles que les autres, mais parce qu'il est difficile de supporter les enfants des autres et aussi parce qu'on a chacun nos méthodes d'éducation, qui sont unique quoi qu'on en disent. Bien sur, ces propos n'engagent que moi et mon expérience.

    Posté par Thygo, 13 février 2012 à 09:04 | | Répondre
  • 8 ans.
    Mince.
    Ca fait beaucoup.
    Dans 2 ans, vous pouvez choisir de rester chacun chez soi. Une multitude de couples fonctionnent ainsi. Et ptêtre qu'en maison de retraire vous aurez une chambre côte à côte ;o)

    Posté par z..., 14 février 2012 à 15:44 | | Répondre
Nouveau commentaire