Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

01 février 2012

Et repaf, le vélo

De part ma caractéristique à venir travailler en vélo et surtout en vélo couché,
mes supérieurs m'ont demandé d'écrire un article sur le sujet,
pour alimenter la gazette a tendance écologique de ma boite.

Comme je suis un soldat obéissant et qu'il ne faut pas me le demander
deux fois pour parler ou écrire vélo, je me suis donc exécuté.

La gazette est sortie hier dans les payes.

Ça aurait pu être une pur journée de bonheur.

Mais les malins veillent. Gnac, gnac, gnac.

Hier, comme a l'accoutumé, j'ai pris mon agenda pour aller au bureau.
(Pour les passagers du fil de l'eau, mon agenda est un vélo couché).

Bon! Il y avait bien une légère couche de neige par terre,
mais elle n'était pas damée, alors ça aurait du le faire.

Et ça la fait…

…jusqu'a la moitié du chemin.

Ça ne l'a pas fait, parce qu'un bon père de famille sous l'emprise de la colère,
parce qu'il ne pouvait pas tourner à cause de voitures qui grillaient,
comme d'habitude a cet endroit, le feu rouge,
a pris le virage comme un gros nase pour venir me tamponner violemment
sur le côté, parce qu'il ne m'avait pas vu a-t-il dit.

Ben oui hein???!!! Quand on ne regarde pas, on ne voit pas.

Résultat des courses:
Le cuir du fessier du cycliste entamé.
Le coccyx de ce même cycliste douloureux.
Le moyen de locomotion du même cycliste hs.

Et la voiture? Rien.
Logique.

L'automobiliste s'est excusé.
Nous avons échangé nos coordonnées.

J'ai proposé au fautif de voir demain comment j'allais physiquement,
pour faire un constat le cas échéant.

Bien sur, il est d'accord pour payer les réparations.

Donc, j'ai ramassé les morceaux de mec et de vélo, et je suis rentré.

Ca qui est rageant la dedans, c'est que je suis un cycliste respectueux et ultra prudent.
Que je me suis retrouvé au sol sans y être pour grand chose.
Que je souffre un peu dans mon corps.
Que je dois prendre du temps pour faire réparer mon vélo.
Que, pour la partie adverse,
cet accident a aucune incidence sur son train train quotidien.

Pensez-vous que ça va me calmer?
Surement pas.

Qui dit repaf, dit paf d'abord.

Les réponses a vos commentaires, c'est par là...

Posté par Thygo à 21:00 - Vélotaf - Commentaires [ 4] - Permalien [ #]
Tags : , ,

Commentaires sur Et repaf, le vélo

  • ...

    Bon rétablissement à tous les deux ! (le vélo et toi)

    Posté par Cristophe, 02 février 2012 à 00:05 | | Répondre
  • La tuile !

    Zut, après tes soucis de siège, je vois qu'en plus tu te fais écrabouillé !
    Bonne rémission à ton coccyx et ton cadre !

    Posté par albo, 02 février 2012 à 13:38 | | Répondre
  • Aie !

    Et, question bête, qui t'a ramené ? Le bon père de famille qui ne t'avait pas vu ?
    Bon rétablissement et fais gaffe aux autres bons conducteurs, on dit jamais deux sans trois ! Je suppose que tu vas reprendre le vélo le plus rapidement possible !

    Posté par vivement, 02 février 2012 à 23:10 | | Répondre
  • ca va aujourd'hui ? pas trop mal aux fesses ???,

    Posté par maevina, 03 février 2012 à 10:19 | | Répondre
Nouveau commentaire