Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2021] --- Tout va bien, on coule normalement ---

23 novembre 2011

On étouffe non ?

A ce jour, à Lyon, nous approchons
du soixante dixième jours d'alerte pollution.

Et ?

Et tout le monde s'en bat la rate.

Les entreprises tournent toujours à fond.
Les véhicules a moteur sont toujours aussi nombreux.

Mais alors, pourquoi je l'ouvre alors ?

Je l'ouvre parce qu'aujourd'hui, au bout de mes deux voyages à vélo,
pour aller au bureau, je sens comme une gène au fond de ma gorge
et tout au long du parcours, j'avais l'impression de sniffer un pot d'échappement.

Non, non. Je n'exagère même pas (si seulement…).

Et je m'interroge.

A quoi peut bien servir cette alerte pollution ?
La partie visible est l'indiquation écrit sur quelques PMV:
Réduisez votre vitesse de 20km/h.

La belle affaire.
Roulez a 70km/h sur le périphérique pour voir ?

Et puis, une fois enfermé dans une voiture,
qui est-ce qui va avoir la gorge qui pique ?

Bon, mais, je fais quoi moi demain puisqu'il faut éviter les efforts ?
J'prends ma voiture ?

Ah! J'oubliais.
En fait, c'est pas de notre faute si on peut plus respirer.
Si, si. C'est le progrès qui le dit .

Posté par Thygo à 19:58 - Les Colères - Commentaires [ 8] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur On étouffe non ?

  • Ah...mais c'est bien sûr si c'est l'anticyclone le responsable ! Pfff ! ça me dégoûte ! Et oui, on sait mais on ne fait rien !
    Tiens, dans le même genre, il y a environ 10 ans, mon village était placé en zone seveso, petit à petit la zone a diminué. Pourquoi ? Parce que les entreprises dangereuses sont parties ? Non, parce qu'il y a eu des pressions de toutes parts parce que tous les villages environnants étaient morts si la zone seveso perdurait, et oui, plus le droit de construire. Mon village avait son école en attente. Quelques années plus tard, la zone a diminué comme par miracle, aujourd'hui nous ne sommes plus en zone seveso. Pourtant les usines sont toujours là et plus que jamais elles produisent et ne respectent pas les normes de sécurité, mon frère a rencontré des intérimaires qui disent tout, eux ! Tout le monde sait et on ne fait rien...

    Posté par vivement, 23 novembre 2011 à 22:02 | | Répondre
  • ...

    Agendas pour tout le monde !

    Posté par Cristophe, 23 novembre 2011 à 23:45 | | Répondre
  • Le début d’une prise de conscience ?

    Quel plaisir de lire un tel article de ta part, toi qui semblait pourtant en avoir rien à péter de l’écologie. Le début du changement ?

    Cela fait partie des combats menés et à mener, bien qu’il y en ait également beaucoup d’autres. Espérons que ces épisodes pathétiques de pollution aideront plus de personnes à s’intéresser à l’écologie et a remettre en cause leurs propres comportements. Car il ne faut pas se leurrer : les seuls responsables, ce sont nous-même, à toujours ne considérer que la voiture pour nos déplacements.

    Pour en revenir à ton billet, tu écris « Et puis, une fois enfermé dans une voiture, qui est-ce qui va avoir la gorge qui pique ? ». Je vais te rassurer — au moins partiellement — sur ce point : il a déjà été démontré que ceux qui respirent le plus de polluants sont les automobilistes eux-même. Seule petite justice dans cet océan de comportements irréfléchis et panurgiques.

    Posté par Pseudo, 25 novembre 2011 à 09:05 | | Répondre
  • @Vivement: Aaah! Les petits arrangements entre amis.

    @Cristophe: Justement. C'est là l'interrogation. Je ne souhaite pas que ses pages se grisent au contact de la pollution.

    @Pseudo: Je crois que tu me connais mal, mon amis (Parcours un peu plus mon blog). Rendre mon environnement plus sain est une préoccupation de chaque jour pour moi (Je n'aime pas le mot écologie qui, de nos jour est usurpé). Je savais déjà pour les automobilistes, mais je t'assure que cette semaine j'ai bien souffert. Sache, jeune homme, qu'il semblerait que nous ayons le même point de vu sur pas mal de sujet, en plus d'être frère de clavier

    Posté par Thygo, 25 novembre 2011 à 10:07 | | Répondre
  • La pluie ou le vent seraient donc les bien venus........

    Posté par maevina, 25 novembre 2011 à 11:17 | | Répondre
  • @Mae: Le mieux serait quand même moins de voitures d'abords.

    Posté par Thygo, 25 novembre 2011 à 11:54 | | Répondre
  • d'accord

    Pour une fois, après deux semaines de galère à cause de ces m ......, je te rejoins, il faudrait trouver un juste milieu pour ceux qui en ont vraiment le besoin (nombre de km a parcourir etc ...) mais bon, ça m'a fait réfléchir parce que c'est vraiment ch.... de pas pouvoir respirer correctement, à la fois l'été , et maintenant l'hiver ! Par contre (fallait bien que je te contredise à un moment, sinon j'aurais pas pu cliquer sur publier sereinement ... ) il est vrai que les conditions météorologiques pèsent dans la non dispersion de ces particules polluantes (certes pour aller ailleurs ...) mais avec un peu plus de vent et de pluie,on respirerais quand même mieux.
    Voila, moi, je n'ai pas le permis, je prends le métro et je marche ! et ba marcher c'est devenu compliqué en ce moment ... et pourtant je pollue pas ... ou presque pas ...

    Posté par le cigogneau, 26 novembre 2011 à 17:08 | | Répondre
  • @Thygo je ne prétend bien entendu pas te connaître. Ma remarque faisait surtout référence à une réponse que tu m’avais faite une fois alors que j’avais suggéré l’idée que tu fasses du vélo aussi pour moins polluer, et tu m’avais répondu que ça, t’en avais rien à péter et que la seule raison qui te poussait au vélo était le plaisir du sport.

    @mae + @cigo certes, le vent et la pluie aideraient, mais ce ne serait qu’un cache misère et ne ferait que déplacer le problème. La situation actuelle a au moins le mérite de nous mettre le nez dans la m.... que nous avons nous-même générée.

    Après, effectivement, c’est une punition collective alors que les seuls fautifs sont ceux qui utilisent leur voiture :/ Militer et convaincre me semblent les seules voies possibles.

    Posté par Pseudo, 30 novembre 2011 à 15:25 | | Répondre
Nouveau commentaire