Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 23/02/2020] --- GREAT NEWS: I'm back !

09 août 2010

Etape 5: Colombiers -> Portiragnes (Seconde partie)

La première partie de l'étape...

Pour rappel, dans la première partie de cette cinquième étape
nous arrivons sur Bézier.

Voici une vue en direct du canal:
13072010218

En bas à droite de la photo, qu'est ce que vous voyez ?
Des barrières.
Mais si. Regardez bien.

Les barrières de l'autre rive, avaient des jumelles sur notre rive.
13072010219

Là. Vous les voyez mieux?

Impossible de passer.
Nous avons essayé.
Nous nous sommes fait gentillement refouler par deux beaux yeux bleus
qui semblaient fatigués de voir les cyclistes braver les interdictions.

Il faut dire que la ville de Bézier n'a pas pris en compte le confort des cyclistes
et marcheurs et par conséquent,
de l'équipe qui installait les charges du feux d'artifices pour le quatorze juillet.

La seule alternative proposée pour contourner ce barrage, c'était ça:
13072010220

Vous aller me dire que c'est pas la mer à boire.
Ben voyons.
Pour rappel il y a deux vélos à descendre, dont un chargé,
plus une remorque qui pesait bien son poids.
Sans compter que cet escalier nous mène à Bézier
et qu'il va falloir se débrouiller à retomber sur nos pattes.
Merci la ville de Bézier.

La colère passer, nous reprenons la route.

Quand soudain, j'entends Madame Fredo me signifier que,
peut être, la remorque a une roue à plat.

On s'arrête et effectivement, une des roues est à plat.
Donc. Réparation:
13072010221

J'avais prévu une chambre à air de rechange, mais c'était pas la bonne taille.
(Oh. Eh. Ça va hein !!)

Et puis, nous voilà arrivé à Portiragnes.
Au camping de L'Emeraude.

Ce camping n'est pas du tout fait pour nous.
Les prix commencent à augmenter sérieusement.
On en aura pour 26€50 pour un emplacement sans électricité.

13072010222

Mais surtout proche de deux tables de ping pong qui,
nous le sauront plus tard,
est un des endroits de rassemblement des d'jeun's du camping
après la piscine ou la fête du soir.

Nous ne disons pas que ce camping est nul.
Non. Loin de là.
Il ne nous convenait pas à nous
car il était bien trop vivant et bruyant.

Une famille avec des enfants, même adolescents, y était sans doute très bien.
Chacun pouvant s'y retrouver dans le panel d'activités proposées.

Et puis, nous y avons bien mangé, bien petit déjeuner
et les bloques sanitaires bien entretenus.

Et puis. Une fois installé, nous avons eu le courage de reprendre les vélos.
D'emprunter les pistes cyclables du coin et....
tadiiiinnn:

13072010226

Et oui, mesdames et messieurs: La mer.

Ça nous a fait tout drôle de la voir surgir au détour d'une piste cyclable.
D'avoir fait 211 kilomètres de vélo et de la voir là, comme ça, sans prévenir.
Nous en avons eu des frissons c'est vous dire.

Quel bonheur que ce moment là.

Posté par Thygo à 08:00 - Vacances à deux roues - Commentaires [ 3] - Permalien [ #]
Tags : ,

Commentaires sur Etape 5: Colombiers -> Portiragnes (Seconde partie)

  • Tiens ! C'est marrant, la mer me fait toujours cet effet là à moi aussi ! Par contre, la plage était plutôt bondée, non ? J'aime pas trop la foule sur la plage moi !
    Pour le camping, je trouve qu'ils exagèrent quand même pour le prix d'un emplacement sans électricité !pppfffff! On a eu du mal nous aussi à trouver des prix raisonnables !

    Posté par vivement, 09 août 2010 à 18:00 | | Répondre
  • une mer un peu trop fréquentée dirait on!! curieusement au plus c'est peuplé au moins c'est organisé!

    Posté par maevina, 10 août 2010 à 09:52 | | Répondre
  • @Vivement: Plus nous descendions dans le sud, plus les campinh étaient chères. c'est ainsi.

    @Mae: Nous nous sommes rendu à la mer uniquement pour la voir. Il était hors de question pour nous de lézarder sur la plage. C'est pas du tout notre tasse de thé. Mais nous avons marché dans le sable et ça c'est le kiffe. Et puis, cette plage n'était pas aussi bondée qu'elle n'y parait. J'ai pris la photo en arrivant. Bizarrement, les gens s'aglutinent tous proche de leur point d'arrivée. Sans doute ne veulent-ils pas se fatigué en marchant un peu. Ben oui. La voiture est interdite sur la plage. lol

    Posté par Thygo, 10 août 2010 à 12:15 | | Répondre
Nouveau commentaire