Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2021] --- Tout va bien, on coule normalement ---

24 février 2010

La montage est une femme cruelle

Tout petit déjà, elle lui proposait ses charmes.
Déjà faible en sa présence,
avant même de savoir marcher,
il parcourait déjà ses formes.

Photo_0128

Et puis, il y a pris gout.
En grandissant, ils se donnaient rendez-vous au moindre temps mort.
Elle commençait à le connaitre.
Il pensait la connaitre.
Elle le voyait s'approprier de plus en plus, ses creux et ses vallées.

Elle l'a averti.
Il y a des choses à ne pas faire.
Elle voulait garder ses secrets,
mais lui n'y entendait pas de cette oreille.

Enhardit avec l'age, samedi il a voulu la violé.
Explorer les chemins interdits.
Aller plus loin, pour plus de plaisir.
Elle l'avait prévenu.
Elle l'a tué.

Stevan n'est plus.

Posté par Thygo à 08:46 - Les Colères - Commentaires [ 3] - Permalien [ #]

Commentaires sur La montage est une femme cruelle

  • la montagne prend souvent des vies, comme ça, gratuitement pour son plaisir.........

    Posté par maevina, 24 février 2010 à 10:25 | | Répondre
  • Je trouve cela joliment dit, et poétique, devant la réalité d'une disparition.
    Je n'aurais jamais pu sortir ces mots lorsque j'ai perdu mon frère, l'année dernière, dans une avalanche...

    Posté par Kaleen, 17 mai 2010 à 20:26 | | Répondre
  • @Kaleen: Une pensée pour ton frère.

    Posté par Thygo, 17 mai 2010 à 23:04 | | Répondre
Nouveau commentaire