Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2021] --- Tout va bien, on coule normalement ---

02 septembre 2008

Tranche de lenteur #05

La tranche d'avant...

Il faut, maintenant, que j'exécute un des gestes essentielles
pour que tout se passe pour le mieux.

Je le prend dans ma main.
C'est un belle objet.
Je l'ouvre.
Il brille.

Je pends la sangle.
D'abords, j'utilise le coté lin.
Dix passes. Pas moins.

Le bruit du métal sur le tissu m'indique
que l'opération est bien menée.

Je retourne la sangle et présente le côté cuir.
Une légère odeur d'huile d'olive se dégage.
J'en ai passé hier au soir, pour l'entretenir.
Le cuir est patiné à souhait.
Agréable a l'œil.
Agréable au touché.

Idem.
Dix passes au moins.
La résistance que je ressens dans ma main et le bruit
produit par le cuir me laisse à penser que je suis dans le vrai.

La tranche d'après...

Posté par Thygo à 07:27 - Econologie - Commentaires [ 2] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur Tranche de lenteur #05

  • le tout est de ne pas rater de passants pour que le pantalon ne tombe pas... c'est ça?

    Posté par maevina, 02 septembre 2008 à 17:23 | | Répondre
  • @Mae: euh ??!! nan!!
    Mais patience. Un jour tu seras la vérité vrai lol

    Posté par Thygo, 03 septembre 2008 à 08:34 | | Répondre
Nouveau commentaire