Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 23/02/2020] --- GREAT NEWS: I'm back !

04 juillet 2008

Feyzin / Chessy à vélo - La réalisation : troisième partie

si vous en avez manqué un bout.

Je suis sur le Boulevard de la Duchère et ça monte dru.
J'ai plus rien à faire sur ce boulevard.
Mais elle est ou cette montée des rôches ?

Je m'arrête.
Je jette un œil sur le plan de l'abri bus qui trône dans le coin.
J'ai dépassé cette montée depuis pas mal de temps.
Je re-visualise cette petite montée insignifiante sur ma gauche,
limite chemin sur laquelle j'ai eu une hésitation.

J'ai pas la force de redescendre la chercher,
pour tout me retaper en montée.
Je savais que ça allait être dure,
mais là, on ne va pas en rajouter.

Je continue sur le boulevard.
Il y a un bout de piste cyclable.
C'est déjà pas mal.

Maintenant je connais l'itinéraire,
que je pratique assez souvent en voiture ou en moto.

Ces deux engins ont des moteurs (si, si).
Je dis ça parce que la suite n'est que montée
et que mes jambes ne sont pas aussi puissante qu'un moteur (j'ai mes limites).

Arf. Arf. Dardilly. Arf Arf.

Mince. j'ai plus d'eau.
Il faut que je fasse le plein
(mais d'eau celui là. Il ne va pas me couter 70€),
mais ou ?

Tiens. Le cimetière.
Je m'arrête. Bois un bon coup.
Remplis mes petites fioles.
Fait une prière (naaaannnn! quand même. Faut pas déconner)
Je repars.

Un peu plus loin dans une descente,
je double un Vtt jaune avec un cycliste habillé en civile.

Je le mets minable.
Mon orgueil gonfle.
Je suis fière.

La montée qui se dessine devant ne me fait pas peur.

Oula. Quand même. C'est dure.
C'est vrai que mon parcours quotidien est bien plat
et que je n'ai pas l'habitude des dénivelés tel que celui là.

Ah!!! Mais.
Mon vtt jaune !!!!

Y force même pas le gars.
Il a un vélo pourrit et il me laisse sur le carreau !!!
Sa roue avant me fait comprendre que Môssieur est assisté.
Il est au guidon d'un VAE (Vélo Assisté Électriquement).
C'est pas une mauvaise solution pour ces parcours là.
En tout cas, c'est efficace.

Je connais le coin.
Ensuite c'est descente à gogo.

Et c'est partiiiiiiiiiiiiiiiiii.

La suite c'est par là...

Posté par Thygo à 07:30 - Commentaires [ 3] - Permalien [ #]

Commentaires sur Feyzin / Chessy à vélo - La réalisation : troisième partie

  • Mouais la suite demain, me semble avoir déjà lu ça pour ton histoire de remorque ! Faudrait peut être voir à pas nous faire trop souvent le coup là !!!!!!!
    Hihihihi

    Posté par BIBOUNETTE, 04 juillet 2008 à 14:58 | | Répondre
  • @Bibounette: Tout est écrit et va sortir automatiquement dans les jours à venir. La remorque, le périple en alternance ou pas loin.

    Pour info: je ne sors pas de note le weekend.

    Posté par Thygo, 04 juillet 2008 à 16:22 | | Répondre
  • Roooooo pas de note le WE, c'est quoi ça hihihihi ?
    Et la foule en délire ?????
    Bon ben profite bien de ton WE, et j'attends la suite de tes aventures !

    Posté par BIBOUNETTE, 06 juillet 2008 à 13:21 | | Répondre
Nouveau commentaire