Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2021] --- Tout va bien, on coule normalement ---

02 avril 2008

Mes premiers gestes qui sauvent pour de vrai

Voici la suite de ce fameux samedi 29 mars 2008.

Le coupe chou est acheté,
il faut rentrer.

Madame Fredo et moi récupérons
nos bicyclettes (ça me fera toujours rire ce mot)
dans le parking auto.

Nous nous équipons.
Nous demandons ou se trouve la sortie.
On nous informe que la sortie est par là,
mais qu'il vient d'y avoir un accident
et qu'il n'est pas sûr que nous puissions sortir.

Je me dis qu'en vélo, nous arriverons toujours à nous faufiler.
Nous nous dirigeons vers cette fameuse sortie,
ou les voitures sont accolées dans la rampe qui mène au jour.

J'étais en train de réfléchir à savoir comment nous allions passer,
quand soudain est apparu un homme d'une quarantaine
d'années qui se tenaient le bras en geignant.

Il faisait sombre, je ne voyais pas l'ampleur de sa douleur.

Je lui demande si ça va.
Il me hurle que: "non. putain je déguste."

Je pose mon vélo.
Je jette un oeil sur sa main.
La première phalange de sa main fait un angle droit.
Le sang coule

Oups !!

Bon ben. Me voilà seul avec ce pauvre bougre.
Les gardiens du parking courent dans tous les sens.
J'en hèle un.
Je lui demande d'appeler les pompiers.
Je les informe que je m'occupe du gars.

Je récupère Cyril (C'est son prénom).
Je trouve un endroit dégagé sur une place de parking.
Je m'agenouille. Cyril s'adosse à mes genoux.
Je prends son bras et le tiens
levé afin que le sang ne coule plus.

Le pauvre gars souffre,
mais il est content d'être pris en charge.
J'engage la conversation.
C'est ce qu'on nous a appris à la formation SST.

Les minutes passent.
On va rester comme ça environ une demi-heure
dans les gaz d'échappement et l'obscurité.

Les pompiers arrivent enfin.
Ils ne me calculent pas.
Il s'occupe de Cyril.

Moi je suis engourdi dans tout mon corps.
Je les supplie de me libérer, ce qu'ils font.

Cyril et sa femme me remercient.

Je remonte à la surface.

Quelle aventure.

Mais je suis content de moi.
Je pense avoir bien agi.

Que serait-il arrivé à Cyril s'il n'avait pas croisé mon chemin ?

Posté par Thygo à 07:57 - Le fil de l'eau - Commentaires [ 7] - Permalien [ #]

Commentaires sur Mes premiers gestes qui sauvent pour de vrai

  • C'est génial la formation SST je suis en plein dedand cette semaine.
    C'est important de connaitre les premiers gestes de secours ,surtout que les gens ne sont pas nombreux à l'avoir.

    Posté par caro, 02 avril 2008 à 20:32 | | Répondre
  • bravo !

    Là je dis bravo. C'est sûr qu'il vaudrait mieux ne jamais avoir à mettre "à profit" les cours de secourisme. Mais tu as eu ton baptême...
    Pas pareil, mais je viens de dépanner un dépanneur GDF pour une urgence. Complètement paumé le gars, malgré son GPS. C'était à l'autre bout de la ville. Je lui ai montré sur mappy, eh oui, j'ai fait ma bonne action. En vieil habitué du GPS (marin) je ne lui fais pas encore confiance. J'écoute mais rien n'a encore explosé avec le gaz.
    Et c'est pas des couneries, il m'a fait peur le mec des urgences gaz.

    Posté par sbr, 02 avril 2008 à 23:56 | | Répondre
  • post-scriptum

    Je te garantis que tant qu'il a tourné autour de chez moi j'ai pas allumé la moindre clope...
    Mieux que le patch, mieux que les gommes à mâcher, la camionnette GDF pour arrêter de fumer c'est le top !

    Posté par sbr, 03 avril 2008 à 00:04 | | Répondre
  • Bravo ! Tu as bien réagi !

    C'est drôle, mais ce matin même j'ai eu une formation pour porter secours et apprendre à porter secours dans le cadre de notre formation pédagogique. Pour une fois, cette réunion était très intéressante, j'ai appris plein de choses et j'espère qu'en cas de besoin je saurai me souvenir de tout !

    Posté par vivement, 03 avril 2008 à 00:57 | | Répondre
  • J'ai pensé à toi samedi, il m'est arrivé un truc dans le même genre, je n'ai pas fait de formation, mais je sais qu'il faut parler au blessé, compresser la plaie et ne pas le bouger... donc j'ai fait ça en attendant les pompiers...
    Et j'ai eu la tête qui tourne une fois rentrée chez moi LOL !

    Posté par BIBOUNETTE, 07 avril 2008 à 16:24 | | Répondre
  • C'est sympa d'avoir pensé à moi dans une situation pareil.
    Ce que j'ai pas dit dans le texte c'est que, juste après cet événement, je suis allé me jeter une bonne bière réparatrice. il n'y a rien de tel pour se remettre les idées en place.

    Posté par Thygo, 07 avril 2008 à 21:11 | | Répondre
  • MDR moi je me suis envoyé un petit marc de Bourgogne cul sec, mes amies présentes chez moi m'ont regardé les yeux ronds, mais franchement j'en avais besoin, j'aime pas le sang !!!!!
    Hihihii finalement, soit on est normaux, soit on est déjantés tous les deux !

    Posté par BIBOUNETTE, 09 avril 2008 à 11:50 | | Répondre
Nouveau commentaire