Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 23/02/2020] --- GREAT NEWS: I'm back !

22 décembre 2007

Fin de ma première année de vélotaf

Si vous en avez manqué un bout...

Voilà. Lundi 17 décembre,
j'ai fait mon dernier parcours de cette année 2007.

Cette aventure* n'a débuté qu'au mois de mars de cette année,
et il est temps de faire une petite pause et d'en tirer quelque conclusion.

D'abord les chiffres:
Forcément, il a fallu que je m'équipe.
C'est pas cette année que l'opération est rentable.
Encore que...

J'ai dépensé 692€ pour m'équiper, sachant que,
dans cette somme-là, il y a l'achat d'un vélo neuf
et l'équipement de mon ancienne monture.

Depuis mars, j'ai parcouru 2656 kilomètres à vélo,
juste pour me rendre au bureau (et en repartir bien entendu).
Cela doit se répartir entre 1500 avec le RR300
et un peu plus de 1100 avec le Vario.
Cela se concrétise par, environ, 160 parcours simples,
donc 80 aller/retour.

et hop. Un petit graphique.

Velotaf2007

À l'heure qu'il est, me déplacer à vélo me revient à 0,26€ du kilomètre.
Vous pensez que ça revient cher ?

Achetez une voiture neuve.
Utilisez-la pour faire 2600km dans l'année.
Faites le calcul et on en reparle.

D'autant plus que je compte bien continuer
l'aventure sans investir autant en 2008.
Je m'octroie un budget d'une centaine d'euros pour 2008,
à raison de 2500km minimum parcourus sur l'année,
je tombe à un prix au km de 0,15€, soit 1 franc du kilomètre.

Bon, mais hormis l'aspect financier de la chose,
prendre le chemin du bureau à vélo me procure une sensation de liberté.

Ma putain de voiture reste sur son emplacement
et je ne tremble pas à l'angoisse du problème mécanique
qui va me pourrir mon compte en banque.

J'arrête là la comparaison avec la voiture,
mais rien que pour ça, ça vaut le coup.

Au début de l'aventure, il faut s'équiper et s'organiser.
Quels vêtements ?
Comment j'emmène mon portable ?
Quel outillage minimum je dois avoir ?
A combien je gonfle les pneus ?
Avec quoi ?
Et la lumière ? J'achète quoi comme lumière ?
Et quand il fait chaud, je fais comment une fois au bureau ?

Tous ces détails sont réglés pour moi.
Mais c'est certain, il faut s'organiser.
Moi, je pars en tenu de vélo de chez moi.
Ca veut dire:
1. qu'il faut supporter les sarcasmes des collègues.
(le moule burnes, pour l'hiver, c'est imparable pour la moquerie).
2. qu'il faut des affaires de rechange au bureau.
3. qu'il faut un moyen de se rafraichir un minimum.

Bref, le changement n'est pas anodin.
Cela dit, le plaisir que m'ont procuré ces parcours est incomparable.

Oui, je prends du plaisir à souffrir de pédaler
comme un dingue pour me rendre au bureau.
Beaucoup ne comprennent pas, mais moi,
je comprends qu'ils ne me comprennent pas.

On m'aurait dit un jour que :
1. j'irai au bureau à vélo
2. que j'y prendrais du plaisir
Je n'y aurais jamais cru.

Bref, pour moi, cette expérience est très positive.

Elle me permet accessoirement:
1.  d'avoir une action écologique.
Ca vaut ce que ça vaut, mais pour moi, ça compte.
2. de faire 80 minutes d'exercice chaque jour que je vélotaf.

Au début, mes collègues se moquaient de moi
en pensant que c'était une lubie passagère.
Aujourd'hui, j'inspire le respect.
Sur le parcours de lundi où il faisait très froid,
plus d'un m'a fait part de son admiration.

Conclusion: Que du bonheur.

Au passage, merci a la communauté du vélotaf.com
qui m'a beaucoup aidé à résoudre mes multiples problèmes,
qui m'a motivé quand j'en avais besoin
et qui m'a pris beaucoup d'heure à échanger avec les forumeurs
et forumeuses tou(te)s aussi motivé(e)s les un(e)s que les autres.

* Oui, vélotafer est une aventure.
Au début, on se jette dans la gueule du loup,
c'est à dire sur un terrain hostile,
plein de pièges et de voitures agressives et petit à petit
on apprivoise tout ça et la jungle de la ville devient un terrain de jeu.

La suite, c'est par la...

Posté par Thygo à 10:29 - Vélotaf - Commentaires [ 3] - Permalien [ #]

Commentaires sur Fin de ma première année de vélotaf

  • L'important c'est de participer, de remettre en question ses certitudes.
    Bonnes fêtes de fin d'année Thygo et à vélo en 2008.
    @+

    Posté par Lejeune444, 22 décembre 2007 à 12:24 | | Répondre
  • Thygo, l'est bô

    Content que cela te plaise tant.

    A plus Thygo

    Posté par Chahumasy, 22 décembre 2007 à 19:30 | | Répondre
  • Bravo Thygo! Que voilà un très beau et très clair compte-rendu annuel de vélotaf. Bonne Année 2008 avec encore plus de kils "pas chers" et ce plaisir incomparable de se déplacer librement.

    Posté par legrandtetras, 28 décembre 2007 à 12:04 | | Répondre
Nouveau commentaire