Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus écologique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 18/12/2014] --- VIE SIMPLE: Le nid prend forme, la vie coule doucement ---

26 septembre 2007

Le prix du pain

Depuis que je fais mon pain, souvent,
quand j'aborde ce sujet,
revient le prix de la baguette.

Ce soir, je tombe par hasard sur un article tiré de l'excellent site Ekopedia.

En partie, voici l'évolution du prix de la baguette:

1965 -> 0,44 F
1970 -> 0,55 F
1975 -> 0,95 F
2003 -> 4,92 F (0,75E)
2007 -> 5,57 F (0,85E)

Il manquerait des années pour parfaire cette note,
mais sachez tout de même, qu'entre 1988 et 2003,
la baguette a augmenté de plus de 52,17%
d'après la lettre d'information n°16 de la chambre d'agriculture d'ile de France.

C'est beaucoup non ?

Posté par Thygo à 20:09 - Le fil de l'eau - Commentaires [ 52] - Permalien [ #]

Commentaires sur Le prix du pain

    la faute a qui?

    je suis a mon compte et je tiend une boulangerie patisserie, et je vous le dit franchement, si le pain augmente autant, c'est plus de la faute des hausse de salaire (35h payer 39h + heure sup + heure de nuit....)Il faud savoir que nous travaillon a partir de 3H compter un ouvrier qui tra&vail de 3h a 11H 6jours sur 7, ferier dimanche ..., je paye plus cher mon ouvrier que moi!Je bosse toute la journé de 3h a 20h et a deux avec mon epouse on gagne 800€ mon ouvrier touche 1600€ a lui tous seul! Parce qu'en plus on a dut mal a trouver des ouvrier alors c au + offrant!
    Il faud bien ce rendre compte que l'on fait un travail dificil qui n'est pas valoriser en tand que patron, mais peut on etre ouvrier sans patron?

    Posté par niral, 13 janvier 2008 à 13:48 | | Répondre
  • D'abords, merci pour votre témoignage sans détour. Je crois que votre cas n'est pas le seul. Il est bien évident que, si tous les boulangers augmentent le prix de la baguette, c'est pas toujours de gaité de coeur, c'est qu'il n'ont pas le choix. Vous faites un très beau métier, mais pour 800€ à deux par mois, est ce que cela vaut vraiment le coup ?

    Posté par Thygo, 13 janvier 2008 à 19:00 | | Répondre
  • laissez moi douter

    J'aurai bien aimé savoir ou vous êtes installés et depuis combien de temps pour gagner 800 euros/mois.
    Je n'ai jamais vu un boulanger déposer le bilan à moins qu'il soit dans le fin fond de la campagne, isolé de tout, mais là je n'y crois pas.
    Une chose est sûre, c'est que beaucoup de bolangers partent en vacances chaque année, voire plusieurs fois/an et dans des clubs, à l'étranger.
    De plus, si tel était le cas, les grandes enseignes n'auraient pas repris une telle activité avec leur propres employés. De plus, certains boulangers compatissent à leur clientèle et continue de gagner de l'argent en laissant la baguette à 0,70 euros.Les plus à pleindre dans cette histoire sont les consommateurs qui, faute de moyens, mangent de moins en moins de pains, çà c'est la réalité.
    Cahcun se justifie comme il le veut, mais le revers de la médaille, sera que vous n'aurez plus assez de clients pour vivre si vous restez dans cette voie.
    Ceci n'est que mon avis et n'engage que moi.

    Posté par Alain 78, 03 mai 2008 à 15:34 | | Répondre
  • evolution du prix du pain

    1989:3,10F=0,4725€
    1990:3,20F=0,4878€
    1991:3,30F=0,5030€
    1992:3,50F=0,5335€
    1993:3,60F=0,5488€
    1994:3,70F=0,5640€
    1995-1996-1997-1998-1999-2000-2001:inc.
    2002:0,75€=4,9196F
    2003-2004-2005-2006-2007=0,75€
    2008:0,80€=5,2476F
    Ces prix sont pratiqués dans ma boulangerie...
    Farine.
    PS:Leclerc = 0,80€????????

    Posté par farine, 16 novembre 2008 à 16:28 | | Répondre
  • Boulangerie

    Ce boulanger se plaint de voir son ouvrier gagner plus que lui. Pourquoi alors ne cherche t'il pas unh emploi d'ouvrier ou chef boulanger dans une grande enseigne. Il gagnera plus de 800 euros par mois.

    Beaucoup de petits commerçants 'FRANCAIS" parlent comme lui (surtout en ville), mais aucun d'eux ne sont inscrits dans les ANPE à la recherche d'un autre emploi. BIZARRE...

    Posté par Bestetti, 29 août 2009 à 13:07 | | Répondre
  • Boulangerie2

    Excusez, j'ai oublié un commantaire dans mon article précédant. Les Français n'arrivent presque jamais à vivre de leur commerce, alors que les "Arabes" et les Asiatiques achètent de plus en plus de petits commerces et réussissent à vivre, semble t'il.

    Pour anectdote : Il n'y a pas longtemps, je suis entré dans une épicerie tenue encore par un Français. Voyant qu'il allait fermé dans le quart d'heure, je me presse de faire mes quelques courses. Soudain, une voix autoritaire me surprend "Je ferme, jai pas le temps d'attendre , depechez vous !". L'amabilité était telle, que j'ai laissé mes achats sur place et je suis sorti sans rien avoir acheté. A quelques pas de là, j'entre rapidement dans une épicerie tenue par un Arabe , et mes courses ont été effectuées correctement, et l'amabilité du commerçant à été parfaite.

    .

    Posté par Bestetti, 29 août 2009 à 13:22 | | Répondre
  • C'est souvent le cas. Mais quand même, comment font les commerces tenus pas des arabes pour tenir. Je serais curieux de le savoir, même si je partage ton avis sur l'accueil.
    Ils ne comptent pas leurs heures et font travailler toute la famille sans déclarer personnes. Est-ce vraiment une solution ?

    Posté par Thygo, 29 août 2009 à 20:34 | | Répondre
  • Il faut aussi prendre en compte l'inflation continue, qui fait que par exemple, à pouvoir d'achat égal, une baguette à 55 centimes en 1970 vaut environ 0,57 €, en euros de 2009.

    Posté par Martin, 23 septembre 2009 à 23:41 | | Répondre
  • faut pas déconner !

    navré de contredire certains des artisans boulangers mais pour avoir travaillé pendant mes vacances avec un cousin artisan boulanger pendant des années,je crois pouvoir dire qu'il est loin d'être pauvre et qu'il n'a jamais manqué de rien même du superflus. Il n'y a pas de comparaison entre le patrimoine immobilier qu'il a accumulé et celui de mes parents, libraire et enseignant qui pourtant, faisaient plus de 40h par semaine car ils travaillaient ensemble au magasin le reste du temps.Pour ma part, enseignant et créateur d'une micro entreprise artisanale, je peine à boucler mes fins de mois, je suis endetté et j'ai de moins en moins de travail avec ma micro.j'ai comparé avec mon médecin qui a été étonné de mon salaire et m'a dit "à votre place je ne travaillerai pas pour un si petit salaire !"... normal il gagne en moyenne 4 fois mon salaire, j'ai 57 ans et il en a 30...pour revenir à la boulange, mon cousin s'est acheté un fond de commerce dans une des rues les plus huppée d'une grande ville de la côte d'azur et je te garantie qu'il gagne bien sa vie. Je pense que tous les métiers qui ont un impact sur la vie quotidienne, santé, métiers de bouche, alimentation sont ceux qui, en temps de crise s'en tirent le mieux ...ce sont ceux qui se sont les plus enrichis pendant la guerre, par exemple (voir le film "au bon beurre" avec Roger Hanin).
    A+

    Posté par castro, 24 juillet 2010 à 11:45 | | Répondre
  • gros doute aussi!

    Pour faire suite au commentaire de Castro, j'avoue également mon scepticisme quant au faible revenu de nos chers boulangers. Rouler dans de gros 4x4, hésiter à remplacer un collègue parti en vacances (au coeur de la Sologne) pour livrer à sa place une colonie de vacances (donc une centaine de baguettes/jour + les croissants le dimanche). Et franchement, lorsqu'on manque de revenus, hésite-t-on? Il y a quelques années, ces mêmes boulangers avaient orchestré une campagne nationale pour justifier de l'augmentation de leurs produits en raison de la hausse des prix de la farine. Les agriculteurs se plaignent cette année de la chute des cours de la farine (ils ne se plaignaient d'ailleurs pas de sa hausse...), va-t-on voir les boulangers vanter la baisse des prix de la baguette? Les 35 h payés 39? Il n'y a pas eu de baisse des charges entre-temps? La farine représente, apparemment, 5% du prix de la baguette (avec en sus, évidemment de nombreuses autres charges). Sans évoquer les baguettes "au noir", la farine achetée "au noir", peut-on évoquer la baisse de qualité de la baguette de base? Je demeure persuadé que nombre de nos boulangers restent honnêtes, n'hésitent pas à donner leurs invendus à des associations caritatives (les congelant à leurs frais, les stockant). Mais bon, faut tout de même pas rêver. A+

    Posté par luberon, 25 août 2010 à 20:37 | | Répondre
  • .. un autre petit detail...

    je viens de lire attentivement les commentaires sur le prix du pain.. tous tres interressants. Il me semble néanmoins qu'aucun de ceux la ne fait mention du passage a l'euro. Or je constate que beaucoup de produits, surtout les petits prix, ont fait un passage francs/euros en gardant quasiment le meme chiffre a cause sans doute de l'effet psychologique 1franc = 1euros et aussi du systeme decimal. Ce qui fait qu'aujourd'hui cela ne choque pas de devoir payer une tourte de pain 5 euros

    Posté par paparastapou, 07 octobre 2010 à 08:23 | | Répondre
  • .. et 5 euros cela fait quand meme 32,80 francs.
    Il faut se rendre bien compte que le meme chiffre a fait un culbute de 6,5 fois sa valeur hors inflation.Et l'on peut constater cela sur tout les petit produits qui etaient a moins de dix balles au siecle dernier et qui ont enrichit 6,5 fois leurs fabricants en un seul coup.
    yaooouuuu!!! bien joué

    Posté par paparastapou, 07 octobre 2010 à 08:29 | | Répondre
  • Je crois quand même qu'on l'a bien tous senti ce passage. Mais c'est vrai que sur les petits prix le changement a été radical. Et puis. Pendant qu'on parle pain, en trois ans mon rapport a celui ci a beaucoup évolué. Pour en savoir plus: http://thygo.canalblog.com/tag/Pain

    Posté par Thygo, 07 octobre 2010 à 08:39 | | Répondre
  • en 2000

    Le prix de la baguette était en 2000 de 3 francs, en 2010 elle coûte 0,85 euros (5,58 francs), 1 euro pour les baguettes "légèrement" améliorées. L'augmentation en 10 ans de la baguette ordinaire est de 85 %.

    Posté par internette, 25 octobre 2010 à 20:07 | | Répondre
  • leuro

    plusieurs catégorie d'artisan on pratiquer une conversion fr € a leurs avantage en ce qui concerne les boulangers qui pleure misère il faut voir leur train de vie ainsi que leurs patrimoine si l'on regarde celui d'un ouvrier pour la même profession et on comprend tout trop individus ce sont octroyer des gros revenus au détriment des autres je pourrai en dire sur les artisans boulanger pâtissier a tomber sur le c.....

    Posté par justice, 02 janvier 2011 à 13:39 | | Répondre
  • prix du pain

    Stop, stop.
    Avant de raconter n'importe quoi, renseignez vous, journalistes ou quidam.
    En 1980, le SMIC était à 2,04 €.
    Aujourd'hui, il est à 9 € environ, même brut, le raisonnement est exactement le même.
    Soit une augmentation de plus de 400%
    Les champions d'internet, allez chercher des éléments réels d'appréciation avant de râler sur tout et n'importe quoi!
    Faites la même chose sur les prix des carburants et des énergies en général. Étonnant non? Mesdames et Messieurs qu'aujourd'hui on puisse acheter beaucoup plus de carburant avec une heurs de smic qu'en 1960 ou 1980 !!!!!!!!
    Taper évolution des prix de ...Vous saurez tout sur tout.
    Aujourd'hui, je paie ma baguette moins de 0,50 €. Elle est tout à fait satisfaisante
    A bientôt

    Posté par Cr, 13 janvier 2011 à 14:24 | | Répondre
  • niveau de vie

    .en lisant certains commentaires, je me demande si nous avons tous les mêmes données.
    un petit mot sur la retraite de la CRAV
    en 2003 MA RETRAITE ETAIT DE 948,65 EUROS
    CE MOIS CI MARS 2011 ELLE EST DE 1049,47 EUROS
    je pense que les prix de tous en augmenter beaucoup plus que nos retraites. si quelque à des chiffres exactes sur les pourcentages en prix et retraite et dde façon claire heureux de les connaître. alimentation, loyer, nourriture,essence, assurance etc... merci

    Posté par nikolaus, 30 mars 2011 à 16:19 | | Répondre
  • évolution du prix du pain

    prix du pain (parisien) le 31 décembre à 19heures 5francs 95, le 1er janvier (passage à l'euro) 1 euro
    quel bénéfice sur un pain

    Posté par réaliste, 26 octobre 2011 à 14:43 | | Répondre
  • Passage à l'euro = tous les maux : FAUX

    Bonjour,
    Je suis arrivé sur votre blog j'entends souvent dire que le passage à l'euro est responsable de la baisse de notre pouvoir d'achat, que les commerçants en ont profité pour augmenter leur prix, etc... (A noter que les 2 choses sont un peu contradictoires car si réellement les commerçants ont augmenté leur prix, eux au moins ne devraient pas avoir de problème de pouvoir d'achat, ils devraient rouler sur l'or.
    Alors petite analyse des prix que vous donnez :
    Sur 10 ans d'abord, entre 1965 et 1970 une augmentation du prix de 116%
    A l'inverse, sur 10 ans mais à cheval sur l'année 2000, entre 1992 et 2002, 41% seulement d'augmentation. Entre 1993 et 2003: 37%
    Si on fait une analyse sur 15 ans, c'est pareil: 237%!!! d'augmentation entre 1975 et 1990 contre 46% seulement entre 1993 et 2008.
    Alors arrêter de rendre l'euro responsable de tous nos maux. sans le passage à l'euro, le pain serait certainement plus cher actuellement.

    Posté par Marc, 12 novembre 2011 à 09:59 | | Répondre
  • Passage à l'euro correct

    ... Sur 10ans entre 1965 et 1975, je voulais dire..

    Posté par Marc, 12 novembre 2011 à 10:02 | | Répondre
  • prix du pain

    il faut arrêter de toujours comparer les prix en prenant la baguette comme refférence. 27% depuis 2002 on est loin des 38% du relèvement du SMIG.
    38% c’est le coup à répercuter sur le prix de la main d’œuvre pour fabriquer une baguette et la distribuer.
    Soit 66%, donc 26% du coup globale pour le mieux.
    sauf que depuis les syndicats on mis une complémentaire obligatoire + la hausse du coup de la farine + ci + la, le prix de revient à largement depassé les 27%. Bien sur que cela ne vaut plus le coup d'être patron boulanger dans une petite structure, le problème c'est que l'on ne veut pas perdre le capital que l'on à investi.
    moi je suis un ancien petit patron boulanger, bien que je m'en tirais assé bien, mes revenus ont largement reculés depuis 2002, j'ai arrêté car en plus maintenant on ce fait agrésser par sont personnel.

    Posté par babu, 02 janvier 2012 à 15:47 | | Répondre
  • stop

    arretez les bobards les pauvres de la boulangerie!!! je n'ai jamais vu une boulangerie faire faillite,on aura toujours besoin de pain ,que les matieres premieres augmentent je veus biens! mais lorsqu'elles baissent nous les clients n'en profitons pas,et pourtant le besoin de s'alimenter nous fidelisent,vous nous verrez toujours ouvrir la porte de votre boutique -tiens il me viens une idèe pourquoi ne pas faire des cartes de fidelité dix baguettes achetées ,une gratuite!!non,???

    Posté par gilles1951, 09 janvier 2012 à 14:55 | | Répondre
  • Je suis toujours étonné du nombre de visites que recueil cet article. C'est l'article le plus lu du blog. Le pain déclenche les passions.
    Aller. Comme de coutume, je vous réponds.

    @Internette: Et après ça on nous rabat les oreilles que l'euro n'est pas la cause de la flambé de certain produit.

    @Justice: Je trouve normal que les artisans gagne leur vie. Je suis mal placé pour cracher sur les boulangers. Je ne suis pas capable de dire si il gagne bien leur vie. Ce que je peux dire c'est que je trouve la baguette bien trop chère. Surtout pour un produit qui se périme d'un jour sur l'autre. C'est pour cela, entre autre que je fais mon pain. Ce pain là me revient beaucoup moins chère, il est très bon et je peux le garder au moins cinq jours.

    @Cr: Moua! Je ne suis quand même pas convaincu qu'on vive mieux avec un smic aujourd'hui qu'il y a trente ans en arrière. Je me méfie des produits moins chère que la normal. Ces baguettes au rabais ne sont quand même pas du même niveau qu'une baguette de boulanger faisant correctement son métier.

    @Nickolaus: Je n'ai pas ça en stock, mais je me doute que le pouvoir d'achat des retraités augmente de façon à absorber le cout de la vie.

    @Réaliste: Je crois que c'est vraiment ça qu'il faudrait savoir. Le prix du pain est-il vraiment justifié? Naïvement j'aurai tendance à dire que oui puisque tous les boulangers ont tendance à pratiquer les mêmes prix. Mais, au fond de moi j'aurai tendance à penser le contraire.

    @Marc: Quand même. L'opinion publique ressent la même chose. Il n'y a pas de fumée sans feu. Je suis convaincu que l'euro à permis de faire bondir certains prix même si ce n'est pas la seul raison.

    @Babu: Le pain est quand même la base de l'alimentation. En achetant une baguette tous les jour, soit environ une trentaine par moi (sachant que le moitié part à la poubelle d'après un sondage lu il y a quelque temps) la moindre augmentation est a multiplier par le nombre de pain acheté. Ce qui peut vite faire des sommes.
    Pour ce qui est du personnel qui agresse, j'ose espérer que ça ne se passe pas dans toutes les boulangeries.

    @Gilles1951: C'est vrai que j'ai jamais croisé ni de boulangers qui fermaient, ni des boulangers qui se plaignaient d'ailleurs. Pour la répercussions des couts, on ne parlera pas du carburant, ça risque de fâcher encore plus. Pour la carte de fidélité, je trouve l'idée pas bête du tout.

    Ouf. Fin des réponses. Que nous soyons d'accord ou pas, merci à tous d'avoir pris le temps de laisser un commentaire.

    Posté par Thygo, 11 janvier 2012 à 13:56 | | Répondre
  • Euh!!! Le boulanger d'un peti village à côté de chez moi a fermé, il bossait pourtant comme un fou, sauf qu'il a voulu faire du meilleur pain avec de la bonne farine sans produits chimiques. Son pain était excellent mais trop de travil pour pas assez de revenus, il a dû arrêter.
    Quand au prix du pain ...je ne sais pas quoi dire...justfié ? pas justifié ? En tout cas, trop cher pour moi, je continue comme toi à faire mon pain moi-même

    Posté par vivement, 12 janvier 2012 à 22:42 | | Répondre
  • @Vivement: Je pense sincèrement que ton boulanger s'y est mal pris. On peut vivre en faisant du pain bio. Mais, je pense aussi que ce genre de pain ne peut pas être vendu dans une boulangerie classique, car il est forcément plus chère qu'un pain normal et les clients habituels ne comprendraient sans doute pas la démarche. La preuve que ça marche : http://thygo.canalblog.com/archives/2009/10/28/15601308.html

    Posté par Thygo, 13 janvier 2012 à 13:33 | | Répondre
  • Je pense qu'il s'est fourvoyé en faisant des livraisons à domicile, ce n'était pas rentable, certes un super service, mais il lui aurait fallu beaucoup plus de clients vu le prix de l'essence. Et pis je crois qu'il a eu un problème de four aussi, pas chanceux ce boulanger, c'est dommage il faisait du très bon pain !

    Posté par vivement, 13 janvier 2012 à 19:12 | | Répondre
  • @Vivement: M'enfin quand même!!! Il doit y avoir autre chose. C'est pas possible d'en arriver là quand on est un bon boulanger. En tout cas, c'est mon point de vue.

    Posté par Thygo, 17 janvier 2012 à 09:34 | | Répondre
  • Je crois qu'il a acheté bien cher un four d'occasion qui est très vite tombé en panne, il n'était plus garanti et n'a pas eu les moyens de le faire réparer.Pis il était seul avec sa femme pour faire le travail et ils n'y arrivaient pas.
    Et puis dans ma région les gens préfèrent acheter du pain pas cher plutôt que du pain cher et bio.

    Posté par vivement, 17 janvier 2012 à 20:00 | | Répondre
  • De toute façon l'avenir du pain sera industriel, ou du moins fabriqué d'une manière plus économe en temps. Il ne faudra plus chercher une qualité qui à déjà bien disparut. Les critiqueurs ne sont jamais passé derrière, au fournil pour voir les conditions de travail. Adieu la belle image du boulanger (REMUS, FERNANDEL, et autre). Manger votre soupe en boite dix fois plus chère que faite maison, manger votre pain industriel pas cher et vive vos petits loisirs que surtout il ne faut pas réduire.

    Posté par babu, 18 janvier 2012 à 17:49 | | Répondre
  • @Babu: Ce commentaire est un peu agressif mais loin d'être dénué d'intérêt.
    Je suis dans un milieu qui ne pense pas du tout comme vous et, si vous prenez le temps de parcourir ce blog vous comprendrez de quoi il retourne. En tout cas, aujourd'hui, je sais faire mon pain car je ne supportais plus d'acheter une baguette insipide plutôt cher pour la qualité de la bête, mais j'ai croisé, à mon Amap, un viticulteur/boulanger qui fait un pain exceptionnel. Je lui en achète donc un chaque semaine. Certe, il le ne le donne pas, mais je connais toute la chaine de fabrication, jusqu’à la culture du blé. Et je ne suis pas le seul dans ce cas. Alors, non. Je ne me résous pas à croire que le futur sont les produits industriels. J'ai croisé des Rémus et des Fernandel.

    Posté par Thygo, 21 janvier 2012 à 17:27 | | Répondre
  • stop

    vous me faites tous rire avec le prix de la baguette le boulanger se leve a 3 heure du matin il travaille le samedi le dimanche et dur
    et vous discutez pour quelques centimes et le prix des portables et de l essence de toute maniere quand on voit le pain dans les poubelles il n est pas assez cher et pour ceux qui font leur pain n oubliez pas de tout compter le temps et l electricite

    Posté par yo, 26 septembre 2012 à 20:25 | | Répondre
  • @Yo: Tu parles là du vrai boulanger. Pas celui qui te vend une espèce de merdasse qu'il nomme baguette ou autre d’ailleurs. Et puis, je ne fais pas mon pain pour faire des économies, mais, parce que ça me plait et que je maîtrise les ingrédients que je mets dedans. Savez-vous qu'il y a du sucre dans la baguette ? A quoi ça sert? Et puis, pourquoi les gens jettent-ils le pain? Parce qu'il sèche du jour au lendemain. Pourquoi? Pourquoi le pain que je produit est consommable encore quatre ou cinq jours après la sortie du four?
    J'achète aussi du pain. Mais je l'achète à un artisan qui cultive son blé, fait sa farine et son pain. Ce pain est juste magique. Bien sur, je le paye plus chère qu'une baguette. Mais ce pain là, n'est pas comparable et je n'en jette jamais.

    Posté par Thygo, 27 septembre 2012 à 12:40 | | Répondre
  • équerré

    j ai travaillé en boulangerie pendant 44 ans
    comme ouvrier en fin de carrière je gagnai 1100e net
    que l on ne vienne pas me dire que les boulanger (patron) sont dans la misère et que ce monsieur qui qui gagne 800e a deux a d autre
    ceci n ebngage que moi

    Posté par sergio, 01 octobre 2012 à 16:37 | | Répondre
  • un peu d'indulgence svp

    Bonjour à tous, je viens de tomber sur cet article est je suis juste comment dire ...soufflé . C'est incroyable les préjugés que tout le monde peut avoir ,certes une partie de la profession est à l'aise et gagne bien sa vie mais encore une fois il serait bien de ne pas faire d'un cas une généralité . Tout dépend de l'implantation du commerce de ces charges et par la j'entend loyer électricité car certains four le sont et consommes à outrance personnel etc. Personnellement nous sommes jeunes entrepreneurs installés depuis à peine trois ans et encore criblé de crédit et malgré les heures que nous faisons car 6 jours sur 7 cela en fait , nous ne tirons pas deux salaires loin de là . Des boulangeries il en ferme tout les jours malheureusement seulement vous n'y prêter pas attention . Les vacances cela depend ici pas de vacances pour nous justement pas les moyens comme quoi.......pour les promos je pense que la plupart des commerces en font , on voit de plus en plus d'offre fleurir exemple ici les baguettes ne vous coute plus que la65cts si vous les prenez comme tel donc faut rester honnete je pense . Les charges sociales restent un budget énorme aussi ce à quoi on pense rarement tant qu' on est pas concerné . Et pour finir combien d'entre vous fumes ? Car ça me fait toujours sourire de voir des reactions comme cela alors que la plupart n'hésites pas à depenser l'équivalent d'une semaine de pain dans des cigarettes qui si je ne m'abuses ne dureront pas plus et ne vous nourrirons même pas Bref je conçois que certains s'en sorte bien mais pitié accordez nous que ce n'est pas le cas de tous . Cordialement.

    Posté par lysie, 09 octobre 2012 à 10:02 | | Répondre
  • charges

    Je suis un ancien salarié de grand magasin ou j'avais en charge la gestion d'un département, chaque année nous élaborions un budget prévisionnel pour "sortir" notre marge , dans ce budget étaient inclus tous les cout de fonctionnement, les salaires et ainsi que les FAMEUSES CHARGES SOCIALES après quoi nous dégagions nos marges

    Posté par papylion, 09 novembre 2012 à 11:41 | | Répondre
  • @Sergio: Je pense que la majorité des boulangers, des vrais, pas ceux qui réchauffent des pâtes, gagnent bien leur vie et c'est bien légitime. Ensuite, une affaire qui se monte va prendre du temps pour être rentable. Ces 800€ sont peut être de l'histoire ancienne pour notre commentateur et tant mieux pour lui.

    @Lysie: C'est bien ce que je raconte dans la réponse ci-dessous. Il est vrai que les casseurs de prix font du mal à ceux qui souhaitent faire leur métier dans les règles de l'art et c'est bien triste. Il est difficile aujourd'hui, de connaitre le juste prix d'une baguette (puisque c'est le sujet de cette note). En tout cas, continuez à faire ce très beau métier avec courage en vous souhaitant de gagner, enfin, votre vie correctement.

    @Papylion: Ces marges étaient-elles raisonnable. J'ai un doute en parlant de grandes distribution.

    Posté par Thygo, 11 novembre 2012 à 16:25 | | Répondre
  • trop d'amalgammes!

    Il ya du vrai et du faux dans tout ça! je gère une boulangerie en remplaçant une personne de ma famille.En france il ya troooop de charges!ça oblige certains,généralement des étrangers,à ruser pour déclarer le moins possible! En france on ne peut vivre correctement en tant que patron de PME sans passer par le black!!!!!! l’amabilité française?elle aussi douce au visage que le papier à polir!!! je suis vendeur et gérant et tunisien d'origine.le nombre de fois que mes clients me disent que les maghrébins sont plus gentils et spontanés que les français je les compte plus!
    Soit on est grand et on vit soit on est petit et on survit!!!!!!
    Qu'est-ce qu'on peut gagner en baisse de chomage en assouplissant le code de travail et en baissant les charges sociales.l'état perdra en recettes les 1ères années mais la recette de charges va gonfler avec le nombre de travailleurs en plus qui paieront leurs charges.On économisera une grosse enveloppe sur les assedics...
    la solution est simple,réalisable...
    Faut-il une volonté politique derrière!!!

    Posté par seif, 29 janvier 2013 à 02:15 | | Répondre
  • le prix de la baguette de pain

    alors je ne suis ni boulanger ,ni autre qui s'y rapporte ,je feuilletai tranquille les sites pouvant confirmé le prix d'une baguette de pain et le rapport au smic en 1999 ainsi que le PIB de la France a cette époque .

    alors je sais pas où vous avez pris vos tarifs mais je vous le dit c'est faux ,je suis depuis toujours résident de Marseille centre ville ,ville connue pour la canebiere mais méconnu pour le prix elevé de son pain et de sa qualité plus que médiocre .

    mais je me rappel tres bien qu'en 1999 mon salaire était de 6100 francs par mois ,le smic avoisinais les 5800 frs et la baguette de pain était a 2,25 en grande surface et 2,70 frs en boulangerie ,la banette était a 3,10 frs .

    et j'en veux pour preuve unique c'est un vieux tiket de caisse retrouvé au hazard de mes fiche de paie de l'époque ,parmis eux ce trouvais le rcu d'une boulangerie pour un gateau d'anniversaire et du pain pour 10 baguettes , un ticket de chez carrefour avec aussi du pain sur la note .

    je pense que vous pouvez revoir vos chiffres au grand complet

    d'autre part expliquez nous donc ,pourquoi une baguette est passé d'environs 3 frs à bientôt plus du double car certaine boulangerie le propose quaziment a 0,95 ct ici a Marseille .

    je rappel que le smic lui n'a pas doublé ,ca c'est sur soit 5800 frs en 99 et 7800 aujourd'hui .

    la faute a l'euro enfin ce n'est la que mon petit avis

    Posté par laurent, 20 juillet 2013 à 12:15 | | Répondre
  • re prix du pain

    cette discussion sur le prix du pain et la révision du coup du SMIC, ne tient qu'a des informations personnel à soit même.purement subjectives.
    donc sans être passé par la case patron boulanger, je ne pense pas qu'il y est d'autre chose à dire.

    Posté par tuc muche, 22 juillet 2013 à 12:47 | | Répondre
  • Juste un petit commentaire à propos des boulangers , je vis dans une ville de 50 000 habitants et ces dernières années je connais au moins 5 boulangeries qui ont déposé le bilan, pourtant leur pain était trés bon. D'un autre coté j'en connais qui fonctionnent trés bien, mais là c'est débauche de com et surtout pain vendu plus cher qu'ailleurs même si il est trés bon, les gens s'y précipitent

    Posté par seb19, 30 décembre 2013 à 11:39 | | Répondre
  • Bsr ,

    voici un lien qui vous en dira plus sur le prix du pain

    http://www.boulangerie.net/forums/bnweb/prixbaguette.php

    Je suis artisan boulanger pâtissier depuis 2005 et fier de l'être
    pour faire ce métier , il faut de la passion avant tout .

    Je suis un peu en colère en lisant certains commentaires.
    Vous , salariés de tout domaine , combien avaient vous de vacances par an ? vendredi après-midi , samedi ,dimanche , jours fériés , 5 semaines de congés payés + les RTT soit un total d'au moins 6 mois .
    Pour ma part , je travaille 355 jours par an .
    Combien je gagne > au vu du bilan ,1700 €/mois pour un minimum de 220 heures par mois..
    Pour certains artisans boulangers comme moi , on fait moins d'heures qu'il y a quelques années car le matériel ( chambres de fermentation entre autre ) nous fait gagner quelques heures , mais il faut le payer ce matériel et c'est par dizaines de milliers d'euros que nous nous endettons .

    Vous salariés de tout domaine , vous qui avez des enfants , que feront 'ils plus tard ? boulangers ,pâtissiers , coiffeurs , bouchers , maçons , plombiers , qui va former ces jeunes , eh bien ce sont les ARTISANS
    C'est NOUS et non pas les grandes surfaces dans lesquelles vous vous pressez le week-end pour faire vos courses .et soit dit en passant , où vous vous faites arnaquer .remballe de viande sous vide ,vente forcée ' 3 paquets pour le prix de 2 , etc etc etc )

    Arrétez de nous casser du sucre sur le dos .

    Certains artisans gagnent bien leur vie et heureusement , depuis 2005 , je me suis acheté une moto , un quad , 2 autos golf 4 et très très grosse audi, plusieurs TV ,plusieurs ordis et bien d'autres choses ,
    mais comme beaucoup , à crédit . Ceci est une motivation.
    quand je vais au resto ou en vacances ,je ne compte pas et heureusement ,vu le travail que je fournis et je ne m'en cache pas

    Combien de vous sont prêts à se mettre à leur compte ? combien sont'ils prêts à prendre des risques financiers ,dormir 2 , 3 heures la nuit , combien sont 'ils prêts à travailler le week-end et les jour fériés et se serrer la ceinture pendant quelques années ?

    Quant au gâchis du pain , faut pas être fainéant et avoir un peu d'idée
    >>pain perdu , pain grillé dans la soupe , pudding , tartine avec sauce tomate ,jambon et gruyère et gratinée ,etc etc etc ...

    Au sujet des dépôts de bilans , chez nous aussi , artisans boulangers , certains sont touchés , trop de charges

    Juste un exemple >> 30000 € de bénéfice et le RSI vous pompe 47% pour les charges ( URSSAF pour les cas sociaux qui vivent mieux que nous , POLE EMPLOI ) + impôts ,

    Voilà , et pour les courageux , je vends ma boulangerie si cela vous dit de vous enrichir

    Posté par La boulange, 18 mars 2014 à 20:39 | | Répondre
    • sale debile qu est tu raconte? tu pompe les autres pour mieu sucer. nous raconte pas des salades,tu dort pas la nuit mais tu ronfle bien la journé. tu parle de benefice , et que 47 pour 100 son pomper, genre dans les autres metier l etat nous donne des sous en plus, mes t con ou quoi, c est partout pareil. nous on met la faute sur l euro toi tu dit c l etat, oooo les impot y sont toujour ete la. epuit j espere que le toit de ta boulangerie te tombera sur la gueule, ou que tu prenne un mur avec ton audi et tes baguette mes te les dans ton cul.

      Posté par jean moulin, 01 avril 2014 à 17:55 | | Répondre
      • La grande classe. Vraiment. C'est un vrai plaisir.

        Posté par Thygo, 01 avril 2014 à 19:23 | | Répondre
  • J'ai oublié )

    pour ceux qui fument , L'augmentation du tabac vous dérange t'elle ?

    L'augmentation du gaz , de l'électricité, des carburants, du péage , des amendes en tout genre, des impôts ,etc etc etc on fait moins de foin.

    De plus , sachez que le pain est la meilleure alimentation au monde .

    Si j'ai oublié qque chose je repasse

    Posté par La boulange, 18 mars 2014 à 20:45 | | Répondre
    • Je suis surpris que cette note soit encore autant lu. Elle compte pour prêt de 15% des notes lues chaque jour, même encore aujourd'hui.

      Je ne pensais pas récolter autant de commentaires.
      Je ne souhaitais pas taper sur les artisans. Ceux qui font leur métier pour de vrai et avec passion.
      Je suis déçu d'entendre que même eux ne vivent pas de leur travail. Ça devient général.
      Oui je suis salarié. Non je n'ai pas le courage de me mettre à mon compte. Je ne crache pas sur les patrons (les petits, ceux qui triment, pas les gros cacher dans de gros bureau luxueux) je suis même admiratif. Dans ce pays, nous ne connaissons plus la valeur du travail. Tous les produits ne sont pas vendu à leur juste prix. Il est impossible de savoir combien coute vraiment un produit pour que celui qui le fabrique et celui qui le vend en tire un bénéfice certes, mais un juste bénéfice.
      Ne parlons pas des grandes surfaces que mettent en place des systèmes mafieux pour plumer le moindre producteur afin de vendre des produits tout juste consommable à des prix dérisoires qui ne font vivre que les actionnaires de ces boites. Je ne parlerai même pas de leur rayon boulangerie ou la baguette (c'est comme ça que ça s'appelle même en grande surface alors que le pain est loin d'être à la hauteur) est vendu à un prix plus que dérisoire et plus que concurrentiel par rapport à un artisan. Je tente de sortir de ce système en achetant plus au moins cher, mais à ce que je tente de considérer comme le juste prix auprès de structure que je considère moins agressive. Je me sens seul dans la démarche. J'ose espérer qu'un jour tout sera remis à plat et le pain sera vendu au prix qui permettrait à l'acheteur de ne pas être plumé et au boulanger d'au moins vivre de sa production.

      Posté par Thygo, 18 mars 2014 à 21:51 | | Répondre
    • mes tes con ou quoi!!!! le tabac c est un plaisir ce n est pas une nécessité, donc garde tes vielle réplique bidon. le gaz l électricité les (impot) le pain on a a besoin ducon. c est exactement pareil que si tu me disait" les chaussures, les parfums, les shampoings, les prostitués on augmenté aussi. toi ton cerveau i marche a l envers ou quoi. aller mange du tabac boufon

      Posté par jean moulin, 01 avril 2014 à 18:03 | | Répondre
      • C'est quoi ces agressions?

        Posté par Thygo, 01 avril 2014 à 19:21 | | Répondre
  • j'étais petit patron boulanger, une vendeuse m'a calomnié pour asseoir sont pouvoir et faire ce quelle voulait. les juges du prud'homme, politiquement impliqués, ont dit le contraire des preuves irréfutables. la lâcheté du reste de mon personnel à fait que j'en est pris plein la gueule.
    Si il n'y avait pas cette sale mentalité de croire que les petits patrons sont plein au as, rien ne serait arrivé. Cela fait maintenant 5 ans que j’essaie de mettre la justice face a ses responsabilité. sachez que cela m'a conduit a la faillite. Maintenant je hais les salariés.

    Posté par babu, 20 mars 2014 à 08:40 | | Répondre
    • mes toi au chaumage tete d endive, ta voulu te mettre plain au as mais tu t fait nik.....

      Posté par jean moulin, 01 avril 2014 à 18:05 | | Répondre
      • Ça manque cruellement d'élégance ton commentaire. Chacun a le droit de ramener sa fraise ici, pour peu que cela soit fait avec respect.

        Posté par Thygo, 01 avril 2014 à 19:20 | | Répondre
  • c'est bien ce que je disais, une sale mentalité.

    Posté par babu, 01 avril 2014 à 19:01 | | Répondre
  • Dommage que cela dérape dans la vulgarité et les insultes... C'était intéressant jusque là...Dommage

    Posté par miro, 19 octobre 2014 à 10:06 | | Répondre
Nouveau commentaire