Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 23/02/2020] --- GREAT NEWS: I'm back !

29 mars 2007

25 kilomètres de bonheur

Si vous en avez manqué un bout...

Ecouter la note
   

Ce soir, j’étais d’une humeur badine et taquine.
Lorsque j’ai enfourché mon vélo,
je me suis dit : Et si tu inaugurais ton parcours vélotaf d’été ?

Une fois la barrière du boulot franchi j’avais le choix :
Soit, partir à droite et emprunter le chemin classique,
Soit, partir à gauche et me lancer dans l’inconnu de ce parcours.
Aller ! J’suis un warrior. Je pars à gauche.
Et c’est parti.

Pas trop rassuré par le début du parcours,
les voitures passent prêt et vite, mais ça va pas durer.
J’ai jeté un œil sur l’itinéraire à midi.
Ca va vite devenir de la piste cyclable.

Premier gros croisement.
Je connais bien le coin, je n’ai jamais vu de piste cyclable ici.
Ah si ! Là !
Je la prends.
Elle est pleine de morceaux de verre
et ne m’emmène pas dans la bonne direction.

Un kilomètre plus loin, je rebrousse chemin en grognant.
Re bouts de verre.

En traversant le pont, je jette un coup d’œil en bas.
J’aperçois un cycliste qui a l’air de savoir où il va.
J’accélère.
Oh. J’l’avais pas vu celle-là.
Ca fait à peine 18 ans que je passe dans le coin et je découvre encore.
Aller hop. Tête dans le guidon et c’est partie.

C’est bizarre de longer le périphérique aussi prêt,
mais protégé par un gros parapet.
Peu de monde doivent connaître cette piste.
Ça y’est, elle se termine, et là….
Ben je ne sais plus.
J’vais où ?
Devant moi passe une silhouette jaune,
sur un superbe vélo chargé de bagage divers et varié.
Le coup de pédale est sur.
C’est pas son premier trajet au gars.
J’accélère.

Clac clac font les manettes de vitesses et j’arrive à sa hauteur.
- Bonjour
- Bonjour
- Je cherche à rejoindre les berges du Rhône.
- C’est pas compliquer tu passes par là, par là et tu y’es
- Cool
- Mais dis donc toi. Tu ne serais pas Thygo des fois.
- Ben si. T’es sur vélotaf ? (si vous ne comprenez pas c’est normal c’est un langage d’initié).
- Oui, moi c’est Lavive.
- Trop bien. Le monde est petit
- blabla etc…

Au bout de cette conversation,
j’ai suivi les directives et je me suis retrouvé sur le bon chemin.
J’ai découvert les superbes pistes du côté de Gerland. Du billard.
Ensuite direction les berges.

Aaahh. Enfin.
Ca a l’air pas mal.
J’enroule tranquille et découvre un revêtement tout neuf.
Tout à été refait même les abords.
Il y a même des gradins par endroits.
C’est une bonne idée ça.
C’est souvent qu’il y a des activités sur les bords du Rhône.

J’ai parcouru toutes les berges jusqu’au parc de la tête d’or.
Les gens qui m’ont vu passé ont du me prendre pour un demeuré.
Je roulais pénard avec une banane dessinée d’une oreille à l’autre.
Que du bonheur je vous dis.

Pour continuer : Le parc.
Ici je ne décrirai que le calme
et le bruit des pneus sur le bitume des chemins.

Pour finir c’est moins drôle.
Le chemin est un peu pénible sur la fin,
mais ça a vraiment valu le coup.
Je referais c’est sur.


Merci à Lavive pour m’avoir montré le chemin du paradis.

La suite, c'est par là...

Posté par Thygo à 21:15 - Vélotaf - Commentaires [ 4] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur 25 kilomètres de bonheur

  • potence rockrider 300

    Salut,

    Bravo. c'est vraiment simpa le résultat obtenu sur ton rockrider 300. Ca va m'inspirer.
    Je viens moi aussi d'en récupérer un que je dois retapper un peu et je me demandai si tu savais si on peut monter la potence sur un rockrider 300?
    Car je la trouve trop basse pour moi.

    Salut et continue l'exercice. C'est le secret de la longévité.

    Posté par jerome, 19 mars 2010 à 09:56 | | Répondre
  • Je crois que la seul solution pour remonter le guidon de ce genre de vélo est de changer la potence par une potence articuler. Comme ça tu pourrais la remonter ou la descendre comme bon te semble.

    Posté par Thygo, 19 mars 2010 à 10:04 | | Répondre
  • je ne dirai que 6 mots :
    gran
    dio
    se
    et
    cha
    po

    Posté par sbr, 29 mars 2007 à 21:59 | | Répondre
  • tout l'été je m'y prommenne à vélo! c'est la que j'ai chuté! loll bisous

    Posté par lollah, 29 mars 2007 à 22:32 | | Répondre
Nouveau commentaire