Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 07/04/2021] --- Tout va bien, on coule normalement ---

22 février 2007

L'idée débile du moment

Ecouter la note

En ce moment, courir est devenu un calvaire.
Je ne lâche pas complètement l'affaire, mais c'est vrai que je manque de motivation.

Toutefois, je me refuse à stopper toute activité physique.
Huit heures par jour, le cul derrière mon ordinateur ne fait que grossir ma ceinture abdominale.

De plus, le gars, il a un gros penchant pour la sauvegarde de la planète.
A chaque fois qu'il prend sa moto ou son auto pour se rendre sur son lieu de travail, ça le chagrine.

Il sait que le moteur qui tourne pour l'emmener quelques kilomètres plus loin, n'est pas bon pour son environnement.

ET ALORS ?

J'y viens, j'y viens.
Mais j'aime bien raconter des histoires, alors soyez patient.

Et alors, je vais tenter une nouvelle expérience.

Je vais essayer de me rendre sur mon lieu de travail à vélo.

Beaucoup y pensent, très peu tentent l'aventure.
Aujourd'hui, je suis décidé et pense qu'il n'y a que des points positifs à se déplacer de la sorte.

Ecologie, économie, activité physique quotidienne, bien être, perte de poids (enfin j'espère)...

Seulement, il y a quelques points négatifs non négligeables à prendre en compte.

Le premier concerne la distance.
Je parcours 17km aller, en voiture pour me rendre à mon travail.

Renseignement pris et itinéraire tracé à l'aide de Google earth, je n'aurais plus que 14km de vélo à faire.
C'est quand même pas rien.
J'ai reconnu le parcours cette semaine en voiture.
Le dénivelé n'est pas très important et à l'aller,
il semblerait qu'il y ait plus de descentes que de montées.

Le second est le temps de parcours.
Il y a longtemps que je n'ai pas fait de vélo et je ne sais pas trop à combien de moyenne on peut rouler.
Je table sur une moyenne de 20 km/h.
Ce qui me semble être une moyenne haute.
Un calcul rapide m'indique que je devrais compter 42 minutes pour faire le parcours.
Ce qui reviens à faire 84 minutes d'efforts chaque jour,
soit l'équivalent de 4 tours de parc de la tête d'or au quotidien.

A moins d'une heure, je suis preneur.

Le dernier point négatif est l'état dans lequel je vais arriver.
Certe je suis prêt à accepter d'être un peu essoufflé, mais je ne voudrais pas baigner dans mon jus toute la journée.
Je pense qu'avec des vêtements respirants et une bonne gestion de l'effort ça devrait le faire.

Et le vélo alors ?

Pour l'instant, le vélo sera un bon vieux Vtt Décathlon rockrider 300,
d'une quinzaine d'années, retapé il y a peu.
Il est en très bon état et ses développements devraient faire l'affaire.
Il faut juste que je l'équipe un peu.

Je vais faire un test pendant mes congés.
Je vous tiens au courant.

La suite, par là

Posté par Thygo à 09:00 - Vélotaf - Commentaires [ 4] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires sur L'idée débile du moment

  • Tant qu'il fait beau, on peut rêver...
    14 bornes sous la flotte, c'est sûr que tout ne baigne plus comme avant !

    Posté par Leu Warou, 22 février 2007 à 21:21 | | Répondre
  • Ben c'est pas très encourageant ça.
    En tout cas ça coute rien d'essayer.

    Posté par Thygo, 22 février 2007 à 22:16 | | Répondre
  • oui et comme ça tu n'as plus à aller courir! hihihihi bon courage quand même! et attention aux voitures! bisous

    Posté par lollah, 23 février 2007 à 01:03 | | Répondre
  • Je ne compte pas arrêter la course à pied. D'autant plus que les 10km de Lyon approche et que je compte bien les faire et en dessous de l'heure.

    Posté par Thygo, 24 février 2007 à 10:03 | | Répondre
Nouveau commentaire