Le fil de l'eau

Ma vie bascule doucement vers une vie plus ésotérique. Je vous en parle entre autres sujets plus inintéressants les uns que les autres. Et surtout, mettez-y votre grain de sel. Pour retenir l'adresse de ce site http://www.le-fil-de-l-eau.fr

ÉDITION SPÉCIALE [maj 05/04/2018] --- MINIBOITE: TerraCiel existe depuis le debut de l'année (clique là pour en savoir plus). C'est ma miniboite officiel --- Le fil de l'eau change d'orientation. Il devient un peu plus "perché", mais avec les pieds sur terre quand même

07 novembre 2005

Il faut bien dire quelque chose ? quoi que !

Lui: Salut toi, ça va ?
Moi: (blasé): Ouais ça va et toi?
Lui: Moi ça va. T'as vu l'temps ?
Moi:(Toujours blasé): Ben oui, il pleut quoi.
Lui: Mais on a de la chance, il ne fait pas froid.
Moi:(Encore plus blasé): ****
Lui: Bon ben on s'appelle.
Moi:: Ouai faisont comme ça.
Lui: A bientôt alors ?
Moi: ouai c'est ça, tchaô.

On sent bien que ce genre de dialogue fait avancer le monde non ?
D'autant plus que vous venez de perdre du temps pour ne rien lire.

Note créée le 30/11/2004 à 12:55

Posté par Thygo à 15:20 - Les bouts du premier blog - Commentaires [ 2] - Permalien [ #]

Commentaires sur Il faut bien dire quelque chose ? quoi que !

    Ce dialogue est fort riche.Il dit que les deux interlocuteurs ne sont pas ennemis, même s'il y a certaines tensions entre eux. Chacun exprime à l'autre, sans mot, sa distance, d'une façon telle qu'on évite le conflit ouvert. Chacun exprime la limite: "on se connaît, mais"...

    LE langage n'est pas seulement un outils.Ni seulemen un moyen de communication. Il sert aussi bien à mentir qu'à communier.A cacher qu'à exprimer.Là, il y a la non-exclusion d l'autre, malgré quelques non-ditds qui doivent le rester. Il y a un rapport exprimé d'une façon acceptable par les deux parties: c'est une négociation.

    Ce genre de conversation est indispensble et nécessaire. Ca va beaucoup plus loin qu'on le croit. C'est même indispensable pour l'harmonie sociale. Et ça fait avancer les choses! Chacun sait ce qu'il en est de la relation entre l'un et l'autre. Au besoin, il y aura, quelques jours plus tard, une conversation identique qui exprimera que la situatuoion n'a pas change. Bref, que l'on n'est pas en guerre, ni das l'amour absolu.

    Tiens, l'amour!!! C'est là que l'on prononce le plus de phrases inutiles!C'est là que l non-dit s'articule autour de clichés souvetn gnangnan, de redites et de mots apparemment vidés de leur sens...

    Posté par ruru, 10 novembre 2005 à 13:42 | | Répondre
  • Ben dit donc! J'avais pas vu ça comme ça.
    Merci pour ce com plein de bon sens en tout cas

    Posté par Thygo, 10 novembre 2005 à 13:57 | | Répondre
Nouveau commentaire